Sidney Crosby, Jake Guentzel et Kristopher Letang ont eu plusieurs occasions de célébrer, dimanche après-midi à Philadelphie, alors que les Penguins de Pittsburgh ont éliminé les Flyers en six matchs.

Guentzel élimine les Flyers

PHILADELPHIE — Jake Guentzel a marqué quatre buts de suite pour propulser les Penguins de Pittsburgh vers une victoire de 8-5 contre les Flyers de Philadelphie, dimanche après-midi.

Les Penguins ont remporté la série de premier tour en six rencontres et ils se mesureront maintenant à l’équipe gagnante de la série opposant les Capitals de Washington aux Blue Jackets de Columbus. Les Capitals mènent 3-2 et les deux formations disputeront leur sixième affrontement, lundi.

Alors que les Flyers détenaient une avance de 4-2 en deuxième période, Guentzel a pris les choses en mains en alimentant Patric Hornqvist pour réduire l’écart à 4-3. Avant la fin de l’engagement, l’attaquant des Penguins a créé l’égalité et il a inscrit trois buts sans riposte au dernier tiers, mettant le match hors de portée des Flyers.

À sa première présence en carrière lors des séries de la Coupe Stanley, l’an dernier, Guentzel avait touché la cible 13 fois en 25 parties, un sommet dans la LNH.

«Jake a cette capacité à jouer à son mieux quand les enjeux sont élevés. Notre équipe est capable de le faire, a insisté l’entraîneur-chef des Penguins, Mike Sullivan. Les joueurs se nourrissent de l’adversité, des difficultés et des défis.»

Comme Lemieux et Stevens

Guentzel a réussi le troisième match de quatre buts de l’histoire des Penguins, rejoignant Mario Lemieux, en 1989, et Kevin Stevens, en 1991.

«Ce sont des matchs dans lesquels tu veux jouer, a affirmé Guentzel. Tu grandis en rêvant à ces moments et c’est très plaisant. Quand les bonds vont de ton côté, tu essaies simplement de suivre le rythme.»

Sidney Crosby a récolté un but et deux mentions d’assistance. Hornqvist a aussi ajouté deux aides. Carl Hagelin et Bryan Rust, dans un filet désert, ont aussi fait scintiller la lumière rouge pour les Penguins. Kristopher Letang s’est fait complice de trois buts des vainqueurs.

Chapeau Couturier!

Sean Couturier, qui n’a rien eu à se reprocher dans cette série, a conclu la rencontre avec cinq points, dont un tour du chapeau. Il s’agissait du 24e tour du chapeau en séries des Flyers et du deuxième de Couturier en séries. L’attaquant de 25 ans a dit qu’il avait joué avec une déchirure du ligament croisé antérieur droit, subie lors d’une collision avec un coéquipier pendant un entraînement. «Je ne pouvais pas très bien bouger, alors j’ai simplement voulu bien me positionner et être alerte avec mon bâton», a-t-il précisé.

Andrew MacDonald et Scott Laughton ont réussi les autres filets des Flyers, qui n’ont pas réussi à atteindre la deuxième ronde des éliminatoires depuis 2012.

Matt Murray n’aura pas connu son meilleur départ devant le filet de Pittsburgh, mais il a été aidé par son attaque. Le gardien de 23 ans a stoppé 21 lancers et il n’a toujours pas perdu une série en carrière dans la LNH.

Son vis-à-vis Michal Neuvirth, qui avait permis aux Flyers de garder espoir en signant une victoire lors du cinquième duel de cette série, a alloué sept buts sur 27 lancers.

Aucun but pour Giroux

Candidat au joueur le plus utile de la LNH, le capitaine des Flyers Claude Giroux n’a marqué qu’un but pendant la série. «Je peux assurer que nous avons été meilleurs plus la saison avançait. Il ne suffit que de comparer l’équipe l’an dernier à celle de cette année», a-t-il fait valoir.

Les Flyers, qui ont perdu leurs trois parties à domicile dans cette série, ont connu un bon début de match alors que Couturier a ouvert le pointage dès la troisième minute de jeu. La défensive de l’équipe locale s’est toutefois écroulée quelques minutes plus tard, permettant à Crosby et Hagelin d’enfiler l’aiguille dans un intervalle de 47 secondes.

MacDonald a ramené les deux équipes à la case départ avant la fin du premier vingt et les Flyers ont dominé leurs adversaires dans la première moitié de la deuxième période. Couturier a donné les devants 3-2 à sa troupe après seulement 40 secondes d’écoulées et Laughton a trompé la vigilance de Murray pour permettre à la bruyante foule au Wells Fargo Center de se manifester.

Sullivan était sur le point de retirer son gardien de la rencontre et Casey DeSmith avait commencé à se préparer à sauter sur la glace quand Hornqvist a complété un superbe tic-tac-toe amorcé par Crosby et Guentzel.