Fort populaire le samedi matin, la 5e édition de la Grande marche se tiendra cette année en soirée, soit vendredi, à compter de 18h30, sur la Zone portuaire de Chicoutimi. Saguenay donnera le coup d’envoi des 101 marches tenues partout au Québec, organisées conjointement par le Grand défi Pierre Lavoie et la FMOQ.

Grande marche du Grand défi: rendez-vous vendredi

Saguenay servira à nouveau de région pilote à l’occasion de la cinquième édition de la Grande marche. En effet, l’activité populaire, qui se déroulait habituellement le samedi matin sur la Zone portuaire de Chicoutimi, sera tenue le vendredi soir, à compter de 18 h 30, cette année.

Cofondateur du Grand défi qui porte son nom, Pierre Lavoie souligne que quatre autres municipalités tiennent la Grande marche en soirée, soit Mascouche, Mont-Saint-Hilaire, Rosemère et Témiscouata-sur-le-Lac. L’activité se tient le samedi soir. À Saguenay, Pierre Lavoie souhaite « tester » le vendredi soir.

« Tant qu’à le faire, on va le tester chez nous. En plus, la vue de Chicoutimi, le soir, c’est magnifique, fait-il valoir. Par la suite, on va demander aux gens s’ils ont aimé l’expérience ou pas par l’entremise de leur courriel. Si ce n’est pas concluant, on pourra revenir à l’ancienne formule. »

En tenant la Grande marche le vendredi soir, ça permet aussi à Pierre Lavoie d’être moins coincé dans le temps le samedi matin, alors qu’il devait quitter rapidement Saguenay pour se rendre à celle de Québec. De plus, il trouvait que 9 h, c’était un peu tôt et souvent, il faisait froid. « Saguenay sera la première des 101 marches qui s’effectueront au Québec. Donc, Saguenay donnera le ton pour les 100 autres qui vont suivre », souligne Pierre Lavoie.

Vincent Vallières

Vendredi, l’accueil des participants s’effectuera à compter de 18 h 30. Un spectacle de Vincent Vallières suivra à 18 h 45 et la Grande marche se mettra en branle à 19 h 30. Une prestation musicale et des jeux pour divertir toute la famille sont prévus. De plus, un cadeau et une collation seront remis à chaque marcheur.

Pierre Lavoie et sa conjointe Lynne Routhier.

L’an passé, 3600 marcheurs avaient effectué le parcours de 5 km à Saguenay. En début d’après-midi mardi, environ 2800 personnes étaient inscrites sur le site www.onmarche.com. Plusieurs personnes vont d’ailleurs profiter des prochains jours pour s’inscrire d’ici vendredi, 17 h.

« D’après moi, on va atteindre le même nombre de marcheurs que l’an dernier, même si c’est un vendredi soir, estime Pierre Lavoie. Pour Saguenay, au prorata de la population, c’est excellent. À Québec, ils sont 5500, et à Montréal, c’est 5600. Par rapport à (ces grands centres), je pense qu’on est bon. »

Deux au Lac-Saint-Jean

Deux autres rendez-vous sont prévus au Lac-Saint-Jean. Ainsi, samedi, la 3e édition de la Grande marche de Roberval prendra son envol à compter de 10 h 30, sur le site du Village sur glace près de la Place de la Traversée (boulevard Saint-Joseph). À Dolbeau-Mistassini, le départ de la 4e édition de la Grande marche aura lieu dimanche, à compter de 14 h, à l’École polyvalente Jean-Dolbeau. Là aussi il est possible de s’inscrire gratuitement sur le site www.onmarche.com.

Accessible

Pierre Lavoie rappelle que la marche est accessible à tout le monde et peut se pratiquer près de chez soi. Les membres de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), qui collabore au projet, sont d’ailleurs invités à prescrire la marche à leurs clients de tous âges.

« Je ne crois pas que tout le monde va se mettre à faire du vélo, du ski de fond ou va jouer au hockey. Mais marcher, tout le monde peut le faire. Et ça pousse les villes à penser à un environnement favorable pour leurs citoyens, fait valoir Pierre Lavoie. Actuellement, c’est l’automne et les gens marchent, mais ce serait l’fun qu’ils marchent à longueur d’année. »

La Grande marche a connu une belle progression, au cours des dernières années. En 2017, on parlait de 24 municipalités au Québec. L’an dernier, la croissance avait été fulgurante avec 78 villes-hôtes. Cette année, un nouveau plateau est atteint avec 101 municipalités, de l’Abitibi aux Îles-de-la-Madeleine, en passant par le Nord-du-Québec.

« Je suis très heureux de voir qu’il y aura 101 marches aux quatre coins du Québec cette année et que plusieurs médecins y prendront part. Je suis content parce qu’on couvre tout le Québec. »