Rafaël Harvey-Pinard et Samuel Harvey ont remporté la Coupe Memorial et posent ici côte-à-côte lors de la remise du trophée.

Grande fierté pour Harvey et Harvey-Pinard

Rafaël Harvey-Pinard et Samuel Harvey ne sont pas près d’oublier la saison 2018-2019, qui s’est complété dimanche soir avec la conquête de la Coupe Memorial, remise aux champions du hockey junior canadien, par les Huskies de Rouyn-Noranda. Les deux hockeyeurs natifs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont fait partie d’une formation historique en Abitibi, en plus de contribuer activement au succès de leur équipe.

Le Jonquiérois Harvey-Pinard, capitaine de la meute, s’est levé en tant que meneur incontesté tout au long de la saison et encore plus en séries éliminatoires, tandis que le gardien almatois Samuel Harvey a gardé le fort pendant cette poussée irrésistible du printemps. Champions de la saison régulière, les Huskies auront fait tomber tous les obstacles, en route vers la consécration.

« On vit tellement de grosses émotions quand on gagne la Coupe Memorial », a partagé Rafaël Harvey-Pinard lundi à l’autre bout du fil, la voix diminuée par l’intensité des festivités.

Samuel Harvey, Rafaël Harvey-Pinard, Peter Abbandonato et Jacob Neveu ont reçu la Coupe Memorial ensemble, avant de la partager avec leurs coéquipiers.

« Je ne suis pas capable d’arrêter de crier quand on gagne ! », a-t-il lancé.

« C’est un trophée important et on voulait tellement le gagner qu’une fois que c’est fait, on vit des émotions vraiment intenses. J’ai même encore du mal à réaliser la conquête de la Coupe du Président ; c’est tellement incroyable ce qui m’arrive. »

Pas moins de 22 des 25 joueurs à avoir terminé la saison 2018-2019 à Rouyn-Noranda ont été repêchés par les Huskies. Une situation qui a permis d’inculquer les valeurs de l’organisation aux joueurs, en route vers une deuxième Coupe du Président en quatre ans et une première Coupe Memorial.

Rafaël Harvey-Pinard a été rejoint par ses parents et sa soeur au terme de la rencontre.

« C’est un honneur d’avoir fait partie de cette édition des Huskies, a reconnu Rafaël Harvey-Pinard. De connaître une saison et des séries incroyables, en plus de finir ça avec la Coupe Memorial, je n’aurais pas pu demander mieux que de vivre ça avec ce groupe de joueurs. On est contents de notre saison, on est fiers de nous et on était contents de vivre ça avec nos familles hier (dimanche). C’était spécial. »

« RHP » a effectivement vécu ce grand moment avec ses parents et sa sœur, qui sont venus le rejoindre sur la patinoire après l’ultime victoire contre les Mooseheads de Halifax. Ses deux frères n’ont pu se libérer en raison du travail. « Depuis que je suis jeune, ils m’ont toujours soutenu et ont toujours été présents, dans les hauts et les bas. De pouvoir partager ça avec eux, ça me tenait à cœur », a raconté celui qui a été un élément important dans les deux conquêtes.

« En premier lieu, tout le monde veut gagner, et c’est certain que c’est l’fun de pouvoir contribuer aux succès de l’équipe et de pouvoir dire que j’ai grandement participé à la conquête des deux coupes, a exprimé Harvey-Pinard. Je suis fier de moi, j’ai connu une grosse saison et je vais arriver encore plus prêt la saison prochaine. »

À sa dernière saison dans la LHJMQ, Samuel Harvey a aidé les Huskies à remporter la Coupe du Président et la Coupe Memorial.

Conclusion parfaite pour Harvey

De son côté, Samuel Harvey terminait sa carrière junior avec un point d’exclamation. Il remportait aussi une deuxième Coupe du Président avec ses coéquipiers de 20 ans Peter Abbandonato et Jacob Neveu. Harvey était l’adjoint du gardien #1 Chase Marchand en 2016 quand les Huskies ont perdu en prolongation du match final de la Coupe Memorial.

« Je pense que la ville et l’organisation étaient rendues à l’étape de gagner un championnat canadien, a souligné Harvey. C’était vraiment spécial de terminer sur cette note avec Peter et Jacob. On est vraiment heureux du résultat final et ça ne peut pas mieux finir pour toute l’équipe. »

Harvey souhaite maintenant avoir une opportunité chez les professionnels la saison prochaine. Sinon, il regardera ses options du côté universitaire. Mais en attendant, place aux célébrations !