Samuel Girard a marqué son premier but en carrière en séries dans la Ligue nationale, d’un lancer frappé en avantage numérique, ce qui a contribué à la victoire de 7-1 de l’Avalanche. Le Colorado passe à la ronde suivante après avoir éliminé les Coyotes de l’Arizona en cinq matchs.
Samuel Girard a marqué son premier but en carrière en séries dans la Ligue nationale, d’un lancer frappé en avantage numérique, ce qui a contribué à la victoire de 7-1 de l’Avalanche. Le Colorado passe à la ronde suivante après avoir éliminé les Coyotes de l’Arizona en cinq matchs.

Girard marque et l’Avalanche passe au deuxième tour

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Samuel Girard a marqué le premier but de sa carrière en séries, aidant l’Avalanche du Colorado à se qualifier pour la deuxième ronde des séries de la Ligue nationale de hockey (LNH). La formation du Colorado a écrasé pour une deuxième fois les Coyotes de l’Arizona 7-1 pour mettre un terme à la série quatre de sept en cinq rencontres.

L’Avalanche a fait payer cher l’indiscipline des Coyotes en début de rencontre, jeudi après-midi, marquant deux fois avec l’avantage d’un homme. Après un but de Nazem Kadri, le défenseur de Roberval a touché la cible à son tour d’un lancer frappé de la pointe, qui a déjoué le gardien Darcy Kuemper du côté de la mitaine. Lors de la série contre les Coyotes, Samuel Girard a également récolté une passe, en plus de maintenir un différentiel de +2. Il est l’un des défenseurs les plus utilisés de l’Avalanche avec en moyenne une vingtaine de minutes par match sur la patinoire.

Roy aussi en deuxième ronde
À ses premières séries éliminatoires dans la LNH, l’ancien capitaine des Saguenéens Nicolas Roy a également atteint la deuxième ronde avec les Golden Knights de Vegas, qui ont éliminé en cinq rencontres les Blackhawks de Chicago. Signe que l’entraîneur-chef Peter DeBoer a pleinement confiance en l’Amossois, Roy était sur la patinoire pour une importante mise en jeu avec un peu plus d’une minute au cadran dans le cinquième match et il a rempli sa mission, réussissant à sortir la rondelle du territoire des Golden Knights. Utilisé avec différents ailiers tout au long de la série sur des trios défensifs, Roy a tout le temps fait une vingtaine de présences par match, ce qui lui a permis de passer en moyenne une quinzaine de minutes sur la glace.

Nicolas Roy a pris plusieurs mises en jeu importantes contre les Blackhawks.

L’Avalanche et les Golden Knights ne peuvent pas s’affronter au prochain tour. S’ils devaient croiser le fer, ce serait donc en finale de la conférence de l’Ouest.

Trois autres anciens des Sags se retrouvent dans les séries, soit Antoine Roussel avec les Canucks, Jean-Gabriel Pageau avec les Islanders et Charles Hudon avec le Canadien.

Malgré un but du Gatinois, qui a porté les couleurs des Sags lors du parcours éliminatoire en 2012, les Islanders ont raté la première occasion d'envoyer les Capitals en vacances mardi, laissant filer une avance de 2-0 pour s'incliner 3-2. Ils auront de nouveau l'occasion de terminer le travail jeudi. En quatre rencontres, Jean-Gabriel Pageau a obtenu trois points et montre un différentiel de +3, tout en étant utilisé dans plusieurs situations par l'entraîneur-chef Barry Trotz. 

Après deux défaites consécutives après avoir mené la série contre les Blues de St. Louis 2-0, les Canucks ont repris le contrôle avec une victoire de 4-3 mercredi soir. Utilisé moins de dix minutes par match, Antoine Roussel a jusqu'ici amassé une passe en plus de distribuer de nombreuses mises en échec, mais a surtout attiré l'attention pour un furieux combat contre le  Québécois Samuel Blais dans le match numéro 4, que les Canucks ont tout de même perdu. 

L'Almatois Charles Hudon a finalement disputé un premier match avec le Canadien en séries, en remplacement de son compatriote Alex Belzile. Il n'a finalement passé que 5min43 sur la patinoire dans le match numéro 5 contre les  Flyers, remporté de manière 4-3 par la formation montréalaise.