Samuel Girard

Girard et Gagnon aux mondiaux

Après une période d’entraînement de près d’un mois, l’équipe canadienne, dont Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau) et Claudia Gagnon (La Baie), renouera avec la compétition ce week-end à Almaty, au Kazakhstan, en vue de la 3e étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste en fin de semaine. Ce sera la première fois que ce pays accueillera une étape de la Coupe du monde en courte piste.

L’équipe canadienne cherchera à ajouter au total de six médailles – une d’or, une d’argent et quatre de bronze – et de huit top-5 comme elle l’a fait jusqu’ici cette saison sur le circuit de la Coupe du monde.

Ce sera le retour à la compétition de la triple médaillée des Jeux de PyeongChang, Kim Boutin. Toutefois, la recrue Courtney Sarault (Nouveau-Brunswick) ne sera pas du voyage. Elle restera plutôt au Canada pour se consacrer à sa préparation en vue de Championnats du monde juniors qui se déroulera à Montréal, du 25 au 27 janvier.

Claudia Gagnon

Lors de la première étape à Calgary, Sarault avait raflé une médaille d’argent au 500 m tandis qu’Alyson Charles (Montréal) avait décroché deux médailles de bronze au 500m. Le relais féminin, dont fait partie Claudia Gagnon, avait alors établi un nouveau record national pour mériter le bronze.

La Baieriveraine, qui vient tout juste de célébrer ses 20 ans, apprend à composer avec les effets du décalage horaire. « Il faut rester concentrée et prête à m’entraîner. Ce n’est toujours pas facile et c’est une adaptation très différente (des étapes nord-américaines) ! », mentionne Claudia par Messenger puisqu’elle se trouve déjà au Kazakhstan avec l’équipe.

Pour la jeune femme, il s’agit d’une nouvelle occasion de faire le plein d’expérience. « Mais bien sûr, plus la saison avance, plus je souhaite quelques résultats et titres dans mes distances respectives, en plus de vouloir faire aussi ma part au relais 3000 m ! »

Cette fois-ci, elle ne fera pas partie de la nouvelle épreuve du relais mixte 2000 m, mais elle en profitera pour s’entraîner encore plus et peaufiner quelques éléments afin d’améliorer sa performance », ajoute celle qui participera aux épreuves du 1000m et de l’un des deux 1500m. La Baieriveraine s’attend toutefois à ce que ce soit différent de l’étape de Salt Lake City. « Je vis cette situation différemment. J’ai compris certaines erreurs que je ne veux pas refaire ici et de bons coups que je souhaite refaire ici ! Je suis très excitée et je suis prête à commencer dès vendredi avec mes coéquipières de guerre, dont Kim Boutin qui se joint à nous ! »

Girard et Bradette

Pour Samuel Girard, champion olympique du 1000 m, ce sera l’occasion de tenter de monter sur le podium, lui qui avait fini 4e au 500m lors des étapes précédentes.

Quant à la Félicinoise Kasandra Bradette, elle a été victime d’une commotion lors des premières sélections. « Ça s’est passé en finale, dès la première journée. J’étais en avant à un tour de la fin. Il y a eu un accrochage et je suis tombée et une fille m’a passé par-dessus et j’ai eu un double impact. J’étais hors de l’entraînement et de la compétition pendant trois semaines. Je suis revenue et j’ai commencé à m’entraîner tranquillement », raconte Kasandra au cours d’un entretien téléphonique.