La jeune Emy Dallaire, du club Le Pugiliste d’Alma, relèvera de nouveaux défis en fin de semaine aux Gants dorés. Elle évoluera dans une nouvelle catégorie, les juniors 51 kilos, et devra combattre pendant trois rondes de trois minutes.

Gants dorés: une petite délégation régionale à Lévis

Petite délégation aux Gants dorés présentés en fin de semaine à Lévis. Pour l’instant, seulement six pugilistes de la région apparaissent sur la liste officielle de la Fédération québécoise de boxe, mais Sébastien Gauthier, du club Chicoutimi) est déjà couronné champion chez les maîtres 91 kilos et plus, faute d’opposant.

Trois boxeurs du club de Chicoutimi seront par contre en action, soit Tristan Fortier chez les benjamins 42 kilos, Gabriel Tremblay chez les juvéniles 75 kilos et Serge Ntetu chez les seniors 69 kilos. Sur sa page Facebook, Serge Ntetu assure qu’il est en parfaite forme pour relever ce défi qui réunit l’élite du Québec. « Mon poids actuel est de 148 livres, mon mental est nickel, mes muscles sont béton, ma force est démente et mes attentes sont d’or », résume celui qui met la dernière touche à sa préparation avec son entraîneur Michel Desgagné.

Même si Desgagné a confiance en son protégé, il souligne que Ntetu fera face à de grosses pointures dans sa catégorie, dont un ancien champion canadien. « Serge vise l’or, mais il a vraiment du travail à faire, car c’est une grosse commande. Il fera face à des adversaires expérimentés. Serge ne boxe que depuis un an et demi et il n’a que 16 combats à son actif. Il n’a pas encore énormément d’expérience. Par contre, il a le vouloir et le désir du champion et il s’est entraîné comme un champion », souligne-t-il.

« Gabriel aura au moins deux combats à livrer, dont un samedi contre Maximus Green du club Géant. Je pense qu’il devrait faire sa place en fin de semaine. Il est prêt et bien entraîné. Au niveau talent, je crois qu’il a un plus beau talent que ses deux adversaires. Quant à Tristan, c’est un jeune de 11 ans qui n’a que six combats à son actif. Mais il a pas mal de potentiel et il veut prendre de l’expérience. Il n’aura qu’un adversaire et sera en finale », conclut l’entraîneur-chef. 

Le Club de boxe olympique de Jonquière (CBOJ) n’a qu’une seule représentante confirmée, soit Marie-Pier Simard chez les seniors 48 kilos. Elle affrontera en finale Anne Marcotte du club Sherbrooke.

Idem pour la jeune Emy Dallaire du club Le Pugiliste d’Alma qui vivra une fin de semaine de nouveaux défis. Ce sera en effet la première année qu’elle combattra dans la catégorie des 51 kilos juniors aux Gants dorés tenus à Lévis. Elle affrontera sa seule adversaire de la catégorie, Jihane Rafi du club Ludus, en grande finale. L’an dernier, l’Almatoise évoluait chez les juvéniles 52 kilos. Ce sera aussi son baptême du feu pour un combat de trois rondes de trois minutes. L’an dernier, les rondes étaient de deux minutes.

Rappelons que ce championnat constitue la première étape de sélection en vue des championnats canadiens. La deuxième étape sera le Défi des Champions en février.