L’Almatois Philippe Rodrigue affrontera en finale des 75 kilos juniors Gabriel Couture samedi après-midi.

Gants d'argent: la région bien représentée

Bon an mal an, la région est toujours bien représentée dans les compétitions provinciales de boxe. Les Gants d’argent, qui se déroulent en fin de semaine à Limoilou, ne font pas exception à la règle.

La compétition s’adresse aux boxeurs qui ont entre cinq et dix combats d’expérience. Deux des représentants régionaux ont accédé directement à la finale. Philippe Rodrigue, du club Le Pugiliste d’Alma, aura l’occasion de mettre la main sur le titre dans la division 75 kilos chez les juvéniles alors qu’il fera face à Gabriel Couture, du Club Underground de Joliette. Le jeune homme de 14 ans en sera à un neuvième combat en carrière. Du côté du Club de boxe de Chicoutimi, Annie Pilote montait dans le ring lors du dernier combat de la soirée vendredi soir, chez les maîtres 69 kilos. Elle faisait face à la Lavalloise Marie-Josée Morency.

Alexandre Veilleux, du club Le Pugiliste d’Alma, doit remporter trois combats pour mettre la main sur le titre des Gants d’argent dans la catégorie élite 66 kilos.

Pour sa part, Alexandre Veilleux, qui a trois combats derrière la cravate, a beaucoup plus de pain sur la planche pour mettre la main sur les grands honneurs. Le représentant du Club doit remporter trois combats avant d’être couronné dans la division élite 66 kilos. D’entrée de jeu, en quart de finale, il affrontait Maxime Pelletier, de Mascouche vendredi soir. Dans le cas d’Alex Frigon de Jonquière, il a été déclaré champion sans opposition dans la catégorie 56 kilos chez les juniors.

Parallèlement aux Gants d’argent, la quatrième édition du Combattant ultime se déroule au même endroit, pour les boxeurs ayant entre 10 et 20 combats d’expérience. Loukas Roy est le seul inscrit régional, dans la division 50 kilos cadets. Tard hier soir, il faisait face à Charles Déry de Buckingham en Outaouais.