L’instigateur du Challenge XPN, Denis Perreault (à gauche à l’avant) pose en compagnie de l’équipe du Club de boxe Chicoutimi, soit l’entraîneur-chef Michel Desgagné et André Couture, à l’avant, et à l’arrière, de gauche à droite: Jacques Simard, Denis Gravel, David Grenon, Carl Morais, Martin Boily et Annie Pilote.

Gala de boxe pour une bonne cause: plusieurs candidats intéressés

À peine lancée, l’invitation à participer au Challenge XPN au profit de la Fondation du CHU de Québec et de la recherche sur les maladies du dos a rapidement suscité l’intérêt de candidats du Saguenay en vue d’un gala de boxe qui sera présenté ici, en décembre.

Instigateur de l’événement, Denis Perreault dit avoir reçu une quinzaine d’appels de gens intéressés à mettre les gants pour la cause lors d’un gala organisé en décembre en collaboration avec le Club de boxe de Chicoutimi.

L’organisateur souhaite attirer des personnalités connues du monde des affaires et de la santé pour relever ce défi, histoire de mousser l’intérêt pour l’événement.

« Pour embarquer dans le projet, ça ne coûte rien. Il faut toutefois une super attitude. On veut du monde le fun, des gens qui sont là pour la cause. Les gens seront encadrés de A à Z sur le plan médical, chiro, gymnases, nutritionniste. Les candidats s’engagent à vendre un minimum de billets afin de garantir une belle foule dans la salle. Une salle remplie facilite aussi le travail pour aller chercher l’appui de commanditaires et plus il y a de commanditaires, plus nous recueillons de l’argent pour la fondation », résume M. Perreault, qui est venu rencontrer quelques personnes intéressées, mardi soir, aux installations du club de Chicoutimi.

« Je suis un fan de Pierre Lavoie et je trouve qu’il a développé un défi incroyable pour les enfants. Moi, j’aimerais développer un défi sportif pour les gens d’affaires et la boxe, c’est le moyen. Ce qui est extraordinaire dans ce projet, c’est la synergie de groupe qui va se développer entre les 30 personnes qui vont commencer à s’entraîner ensemble, qui vont souffrir et évoluer ensemble. Ça crée une ambiance incroyable et en plus, tout le monde a le même objectif et la même date en tête », ajoute M. Perreault qui est connu pour avoir fondé les Studios Unis de karaté à Québec.

Les personnes intéressées ont encore deux semaines pour s’inscrire en communiquant par texto avec Denis Perreault (1 418 933-2690). Toutefois, le nombre de candidats sera de 32 ou 33 personnes pour être sûrs de présenter 15 combats. Le collègue Dave Ainsley et le chroniqueur de sport Mark Dickey, de KYK FM, font partie des candidats qui pourraient se retrouver dans le ring en décembre. Dans le cas de Dickey, des auditeurs de la station ont même suggéré un combat contre le conseiller Carl Dufour pour déterminer qui sera le vrai roi d’Arvida. À suivre !

Desgagné confiant
Entraîneur-chef du Club de boxe de Chicoutimi, Michel Desgagné est confiant de dénicher un nombre suffisant de candidats pour offrir un beau gala. « Je ne suis pas inquiet et j’ai l’impression que ça peut être intéressant. Avec Récréoboxe, on a déjà beaucoup de gens d’affaires qui viennent s’entraîner ici et je donne aussi des cours privés à des professionnels. Ces gens se sont aperçus que la boxe, c’est autre chose que ce qu’ils voient », souligne Michel Desgagné, qui souhaite qu’un tel événement contribue à démystifier son sport de façon positive.