Malgré la défaite, le quart-arrière des Jeannois, Jean-Philippe Cordero, a connu une soirée très productive, avec deux touchés au sol et deux autres par la passe.

Gaillards de Jonquière: un début de saison dans l’offensive

Le début de la saison du football collégial division 3 s’est fait dans l’offensive vendredi soir devant des gradins remplis à pleine capacité au terrain du Cégep de Jonquière. Les locaux, les Gaillards du Cégep de Jonquière, ont vaincu leurs rivaux régionaux des Jeannois d’Alma au compte de 48-27 dans une rencontre pimentée de 11 touchés.

Les cinq premières séquences offensives ont mené à des touchés de part et d’autre, si bien que les Jonquiérois menaient 21-14 à la fin du premier quart. Le premier arrêt défensif a été l’oeuvre des Gaillards, quand William St-Pierre a intercepté la passe de Jean-Philippe Cordero. Après deux échappés des Gaillards, le porteur de ballon Jordan Fortin s’est fait pardonner le sien quand il a complété une séquence offensive pour donner une priorité de 13 points aux derniers finalistes du Bol d’Or. Ces derniers en ont ajouté une couche en début de deuxième demie quand Glodi Halafu a franchi la zone payante pour une seconde fois. Sur la séquence, le quart-arrière Frédéric Clements, désigné partant dans les heures précédentes, a réussi deux longues courses.

Menés par leur attaque aérienne, les Jeannos n’ont pas baissé les bras et réduit l’écart quand Cordero a rejoint le Français Lou De Boe pour le plus long jeu de la soirée, une passe et course de 65 verges. Clements a réussi son deuxième touché du match quelques minutes plus tard pour redonner une priorité de 21 points aux Gaillards. Au quatrième quart, Pierre-Olivier Thériault a inscrit le septième touché des Gaillards pour cogner le dernier clou. Malgré tout, les visiteurs ont complété le pointage par l’entremise de Frank-Olivier Saha qui a filé seul après avoir capté le ballon et réussi une belle feinte.

Les Gaillards ont franchi la zone payante à sept occasions dans une victoire de 48-27 sur les Jeannois du Collège d’Alma.

« On les a laissés revenir. C’est ce qui me déçoit. On avait l’occasion de se détacher à plusieurs occasions, mais on ne l’a pas fait avec de petites erreurs ou de gros jeux. Ils ont une attaque explosive. Je ne vais pas lancer la pierre à mes joueurs. Je vais plutôt donner le crédit aux Jeannois. Leur attaque avec Cordero et leur unité de receveurs, c’est sûr qu’ils vont donner des maux de tête à plusieurs équipes. Ils sont extrêmement explosifs. On s’en attendait, mais faire le travail contre autant de cibles, ça devient difficile. On va avoir de belles séquences de vidéo pour faire les ajustements », a laissé tomber l’entraîneur-chef des Gaillards, François Laberge qui ne pavoisait pas après avoir mis cette première victoire dans un match en deux temps.

« Nos trois échappés ont fait mal. On a donné du gaz à Alma par des revirements que souvent on a causés par nous-mêmes. Sinon défensivement, on a trop donné de gros jeux », a-t-il résumé. Même si ses troupiers ont écopé de plusieurs pénalités, il ne sentait pas qu’ils avaient été indisciplinés.

« C’est quand même positif, a pour sa part estimé son vis-à-vis Jean-Philippe Caron. Offensivement, on va être à regarder. Les Gaillards alignent la meilleure, sinon la deuxième meilleure défensive de la ligue. On a quand même fait près de 30 points. Défensivement, on devra se redresser. On est très jeunes et on s’attendait un peu à ça et on va faire des ajustements. Le but, c’est de progresser toute l’année. Si on le fait, on va avoir une équipe coriace.

« On a ce qu’il faut pour gagner des matchs et bien faire contre n’importe quelle équipe, mais on doit être plus durs défensivement », de reconnaître l’entraîneur des Jeannois, avouant que le jeu par la passe était bien inscrit dans le plan de match.

« On est capables de lancer, mais aussi de courir. Oui on va essayer de courir plus, mais on a un jeu par la passe assez dominant », a-t-il observé.