Dean Bergeron a connu une belle carrière en athlétisme en fauteuil roulant. Natif de La Baie, il a participé aux Jeux paralympiques d'Atlanta (1996), Sydney (2000), Athènes (2004) et Beijing (2008).

François-Louis Tremblay et Dean Bergeron intronisés

Deux athlètes natifs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Dean Bergeron et François-Louis Tremblay, font partie des 14 personnalités qui seront admises au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec en 2017. Ils seront officiellement intronisés lors du 27e gala de l'organisme, le 27 septembre, au Club de golf Métropolitain d'Anjou.
Francois-Louis Tremblay a mis un terme à sa carrière de patineur en 2013 après avoir brillé sur la scène internationale pendant plusieurs années.
La liste des prochains membres du Temple de la renommée a été publiée mardi par le Panthéon des sports du Québec et BFL CANADA, commanditaire du prochain gala d'intronisation. Ben Cahoon (football), Bob Gainey (hockey) et Robin Corsiglia (natation) sont aussi au nombre des athlètes élus. Donald Dion (plongeon et multisports) et Jacques Doucet (journalisme sportif) s'ajouteront aux bâtisseurs, alors que Arturo Gatti (boxe), Hal Patterson (football), Claude Béchard (hockey), Pat Burns (hockey), James Creighton (hockey), Brigitte Frot (soccer et multisports) et Jean Trottier (multisports) seront admis à titre posthume. Des hommages spéciaux seront rendus à la famille Molson et à l'Association d'athlétisme amateur de Montréal (Montreal Amateur Athletic Association).
Natif de La Baie, Dean Bergeron semblait promis à un bel avenir au hockey, mais sa vie a changé en août 1987 pendant un camp d'entraînement des Cataractes de Shawinigan. Victime d'une mauvaise chute au cours d'une altercation devant le filet, il a perdu l'usage de ses jambes. Il n'a cependant jamais perdu le goût de la compétition et c'est finalement en athlétisme en fauteuil roulant qu'il a fait sa marque. 
Au cours de sa longue carrière, Dean Bergeron a remporté huit médailles aux Jeux paralympiques, brillé aux Championnats du monde et établi de nombreux records. Il a également gagné le Marathon de Boston dans sa catégorie en 1999. Il a pris sa retraite en 2008 et son histoire a fait l'objet d'un documentaire (Fauché en pleine gloire) qui a été diffusé pour la première fois en 2010 sur Historia.
François-Louis Tremblay
Né à Alma, François-Louis Tremblay a fait partie de l'élite du patinage de vitesse courte piste pendant plusieurs années. Sa feuille de route montre notamment des participations aux Jeux olympiques de 2002, 2006 et 2010. Il a alors récolté cinq médailles, dont deux d'or. Il a obtenu deux médailles d'or et une de bronze au relais par équipe, en plus d'une médaille d'argent au 500 mètres à Turin et une de bronze sur la même distance à Vancouver. Il a également attiré l'attention aux Championnats du monde (12 médailles, dont l'or au 500 m en 2005 et 2006) et sur le circuit de la Coupe du monde.
François-Louis Tremblay a accroché ses patins en septembre 2013 à l'âge de 32 ans. Il était alors l'athlète canadien masculin le plus décoré aux Jeux olympiques avec son ancien coéquipier Marc Gagnon et le coureur Phil Edwards.