Le golfeur professionnel Keven Fortin-Simard pourra poursuivre sa route à l’Omnium canadien Placements Mackenzie en s’emparant de la toute dernière place avant la coupe.

Fortin-Simard évite le couperet à l’Omnium Placements Mackenzie

Professionnel du Club de golf Lac-Saint-Jean, Keven Fortin-Simard pourra poursuivre sa route à l’Omnium Placements Mackenzie disputé au club Elm Ridge de Montréal. Le Jeannois a remis une carte de 71 (-1) pour un total de 141 (-3) après deux rondes. Il a ainsi obtenu la toute dernière place disponible avant la coupe établie à -3.

Occupant le 45e rang à égalité après une ronde, Fortin-Simard a dégringolé de 14 places pour se retrouver au 59e rang, à égalité avec 19 autres joueurs. Le premier neuf s’est déroulé rondement pour le Jeannois qui a inscrit quatre oiselets et cinq normales. Les choses se sont corsées sur le deuxième neuf, alors qu’il a malheureusement commis deux doubles bogueys contre un seul oiselet et six normales.

Joint vendredi soir, le golfeur était satisfait de sa prestation. « Honnêtement, je joue vraiment bien, assure-t-il, mais j’ai trouvé des façons de ne pas scorer », ajoute-t-il avec humour. Plus sérieusement, il ajoute qu’il a joué beaucoup mieux que le pointage obtenu. C’est pourquoi il n’a pas l’intention de modifier son jeu pour les deux dernières rondes. « Je vais continuer à jouer de la même façon en espérant faire un meilleur pointage », poursuit celui qui est accompagné de son frère Pascal comme caddie. Le Jeannois n’a pas subi de tracas mécanique puisqu’il a laissé son motorisé à la maison et qu’il est hébergé chez un ami. « On fait une belle semaine et je suis bien content que ça se prolonge encore deux jours, en espérant que ce soit un peu mieux pour le pointage. »

L’Américain Kyle Mueller est toujours en tête, avec un total de -13 (64, 67/131). Le joueur du jour a été le Canadien Taylor Pendrith qui a remis une carte de 62 (-10) pour ainsi faire un bond de 29 places. Il est à égalité avec Mueller (69, 62/131). Le coéquipier de Fortin-Simard au tournoi en équipe de Sept-Îles, Dave Levesque (+1) et l’ancien joueur des Sags, Vincent Blanchette (+2) ont subi le couperet.