Le Chicoutimien Grégoire Bouchard aura l’occasion de se faire valoir devant les recruteurs et représentants des équipes lors du Défi Est-Ouest Valero, la semaine prochaine à l’Université Laval.

Une audition pour Grégoire Bouchard

À un an du repêchage de la Ligue canadienne de football de 2019, le Chicoutimien Grégoire Bouchard aura l’occasion de se faire valoir devant les recruteurs et représentants des équipes lors du Défi Est-Ouest Valero, la semaine prochaine à l’Université Laval.

L’événement, qui en sera à sa 16e édition, donne le coup d’envoi au processus menant au repêchage avec la présence de 86 joueurs de troisième année identifiés comme ayant le talent requis pour atteindre la LCF. Les invitations ont été annoncées dans les heures précédant le repêchage 2018 qui se déroulera jeudi. La semaine complète d’activités du Défi Est-Ouest se mettra en branle lundi et se poursuivra avec des rencontres et entraînements, ce qui culminera avec un match le samedi 12 mai. Par la suite, une liste des 20 meilleurs espoirs sera publiée par le Bureau de recrutement en août, décembre et avril, en plus des invitations pour les tests physiques régionaux, puis nationaux en mars.

Coéquipiers

Joueur de ligne offensive, Grégoire Bouchard, qui a remporté la Coupe Vanier en novembre dernier avec les Mustangs de l’Université Western, sera accompagné de cinq coéquipiers en plus de son entraîneur Greg Marshall sur le terrain de l’Université Laval. Les Mustangs n’ont pas perdu en 2017 et Bouchard avait trouvé une place sur la deuxième équipe d’étoiles de la division Ontario. 

« Avec la saison qu’on a eue comme équipe, je savais que les possibilités étaient bonnes que je sois invité. Il y a souvent plus de joueurs des équipes qui ont bien performé au cours de la saison précédente. Personnellement, j’étais conscient que j’avais le talent pour me rendre là », affiche le gaillard de 6’2 et plus de 300 livres qui terminera l’an prochain un baccalauréat en criminologie. 

Le Chicoutimien et ancien des Mustangs de l’école Odyssée/Dominique-Racine est conscient qu’il aura tout à gagner durant cette semaine, lui qui a déjà eu des contacts avec des agents et des recruteurs. Il entend montrer avant tout sa manière de jouer, sa mentalité et son agressivité sur le terrain. 

« La Ligue canadienne, ç’a toujours été mon but depuis que je suis tout petit. C’est une autre étape pour m’afficher et qui me rapproche de mon rêve », exprime Grégoire Bouchard, qui vivra le repêchage de jeudi soir de très près alors que ses deux colocataires, les Québécois Jordan Beaulieu (demi-défensif) et Jean-Gabriel Poulin (secondeur), devraient être sélectionnés rapidement.