Les Mercenaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont enregistré leur première victoire en écrasant les Mustangs de Lanaudière au compte de 43 à 0.
Les Mercenaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont enregistré leur première victoire en écrasant les Mustangs de Lanaudière au compte de 43 à 0.

Un premier gain cette saison pour les Mercenaires

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
À leur deuxième match de la saison, l'équipe de football senior des Mercenaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont enregistré leur première victoire en écrasant les Mustangs de Lanaudière au compte de 43 à 0 samedi soir, sur la pelouse du terrain de la Polyvalente de Deux-Montagnes.

Les Mercenaires (1-1) tentaient de se reprendre après un revers difficile de 38 à 0 contre les puissants Huskies de Saint-Jean-sur-le-Richelieu (2-0) la semaine dernière sur le terrain de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Cette victoire fait le plus grand bien aux troupes des Mercenaires. « Ça avait commencé dur, mais c’était peut-être ce qu’il nous fallait la semaine dernière. On était peut-être un peu trop confiant avec nos nouvelles acquisitions, mais c’est victoire, elle fait extrêmement de bien. C’est bon pour le moral et ça montre qu’on est capable de gagner des matchs », a avoué le président de l’équipe Yannick Gaudreault.

Jouant sur la route, les Mercenaires devaient se débrouiller avec un effectif réduit, ce qui a ouvert la porte à des expériences concluantes. « On était seulement 29 joueurs, alors qu’on est habituellement une quarantaine. Ça a donné du temps de jeu à de nouveaux joueurs et plusieurs ont dû jouer à des positions où ils ne sont pas habitués. À 43 à 0, on peut dire que ça a bien fonctionné pour eux », a expliqué Yannick Gaudreault.

La première séquence à l’attaque des Mercenaires ne laissait pas présager une aussi belle performance de l’unité offensive. C’est plutôt l’indiscipline qui était au rendez-vous avec plusieurs punitions dès les premiers jeux. Cependant, l’attaque s’est ressaisie rapidement et Charles-Éric Lepage a terminé cette première séquence dans la zone des buts avec le premier touché des siens cette saison.

La défensive a ensuite fait le travail quand Marc-Olivier Tremblay a réalisé l’interception qui a mené à la première passe de touché de la saison de Maxime Gagnon, sur la réception de Raphaël Laurin.

Le scénario s’est poursuivi au deuxième quart avec deux autres passes de touché de Gagnon, dont une après la deuxième interception de la saison de Yannick Gaudreault, qui en plus d’être le président de l’équipe, évolue sur l’unité défensive. Les Mustangs ont eu l’occasion de réduire l’écart, mais la défensive des Mercenaires les a freinés à la ligne de cinq. Après deux quarts, la marque était de 27 à 0. 

La domination a continué au retour de la demie, si bien que Gagnon a réussi deux autres passes de touché, en route vers une soirée de plus de 350 verges et cinq majeurs. Raphaël Laurin et Benjamin Couture, deux fois chacun, et Alexandre Paquet ont inscrit les touchés. En plus de Gaudreault et Marc-Olivier Tremblay, William Larouche-Tremblay a réalisé une interception importante à la ligne de quinze dans le territoire des visiteurs, pour préserver le jeu blanc.

Les Mercenaires reprendront l’action le 26 septembre. Pour l’occasion, ils seront de passage au Collège Saint-Jean-Vianney de Rivière-des-Prairies pour y affronter la nouvelle formation de la Ligue de football senior 12 contre 12, les Braves de Repentigny (0-2).

« Ils ont une excellente équipe. Même s’ils ont deux revers, ils ont chauffé les champions de l’année dernière la semaine dernière et cette semaine, ils ont perdu 21 à 7 contre les Huskies. Ça va être un bon défi pour nous et ça va nous permettre de nous situer pas rapport aux autres équipes, montrer ce qu’on vaut. On va avoir de nouveaux joueurs et des gars qui reviennent de blessure, alors on s’attend à tout un match », a fait savoir M. Gaudreault.