Match en deux temps que le duel de vendredi entre les Couguars du Cégep de Chicoutimi (blanc) et les Jeannois du Collège d’Alma. Tirant de l’arrière 28-35 à la demie, la formation chicoutimienne a apporté les ajustements requis pour neutraliser l’attaque aérienne des Almatois et multiplier les gains au sol. Les Couguars l’ont emporté 63-35.

Remontée victorieuse des Couguars

Les Couguars du Cégep de Chicoutimi ont remporté le duel régional les opposant aux Jeannois du Collège d’Alma, vendredi, en signant un gain de 63-35 à l’issue d’un match en deux temps disputé en territoire almatois.

Les Jeannois ont en effet amorcé la rencontre en force grâce au jeu aérien pour se forger une avance de 35-28 à la pause de la demie. Toutefois, les Couguars ont été en mesure de réajuster le tir en deuxième demie pour menotter l’attaque des Jeannois et filer vers la victoire. « Ç’a été un match en deux temps. On menait 35-28, mais en revenant pour la deuxième demie, ç’a été plus difficile offensivement et défensivement. Ç’a été très difficile au niveau des unités spéciales et pour stopper l’attaque au sol », a résumé l’entraîneur-chef des Jeannois, Jean-Philip Caron, à l’autre bout du fil.

Ce dernier a mis en relief les points positifs de cette rencontre. « Il faut juste continuer à mettre de l’effort. La semaine prochaine, on se remet au boulot et j’ai confiance que nous reviendrons en force. Défensivement, c’est sûr qu’il y a des choses à améliorer, mais offensivement, il y a de belles choses à retenir, car notre jeu aérien a été vraiment dominant. Il faut continuer à bâtir là-dessus. On a vraiment beaucoup de talents, mais il faut juste que les gars jouent mieux, qu’ils soient au meilleur de leur capacité et qu’ils donnent l’effort pendant quatre quarts. Ça va venir. Les gars vont prendre le rythme », a-t-il conclu en mentionnant les quatre majeurs de Franck Olivier Saha et les cinq passes de touchés du quart arrière Jean-Philippe Cordero.

Ajustement réussi
Joint par téléphone, le pilote des Couguars, Nicolas Menachi, était très satisfait de ses protégés. « On a donné 35 points en première demie, mais notre coordonnateur défensif Quentin Schiano a apporté les ajustements nécessaires en deuxième demie, de sorte que nous n’avons accordé aucun point dans les deux derniers quarts. Offensivement, on a été très très constants. La plupart de nos gros jeux se sont faits au sol. On a gagné énormément de verges par la course. On a vraiment fait les jeux qu’il fallait et je suis vraiment fier de mon équipe », a indiqué l’entraîneur-chef des Couguars.

Ce dernier était aussi très satisfait de voir que ses troupes ont mieux fait concernant l’exécution et la discipline, deux facettes qu’ils ont eu à travailler au cours des deux dernières semaines.

Grâce à cette victoire, les Couguars ont consolidé leur place au 2e rang de la division 3, section nord-est de la ligue collégiale de football. Le premier rang est détenu par les Gaillards du Cégep de Jonquière, tandis qu’Alma occupe le troisième rang (avant les matchs de samedi).

Même si les Almatois sont troisièmes, Nicolas Menachi a rappelé que les Jeannois ne peuvent être pris à la légère. « Les Jeannois ont une bonne équipe par la passe. Selon moi, ils ont probablement le meilleur quart-arrière de la ligue et de bons receveurs de passes, estime Menachi. C’est donc une équipe à surveiller. [En première demie], ils nous ont battus avec leur joueur étoiles qui ont fait de gros jeux. Sauf qu’en deuxième demie, on a pris le temps d’apporter les correctifs nécessaires pour ne plus que ça arrive et ç’a porté fruit. »