Pas de senior à Saguenay cet été

La pause en 2019 de la Ligue de football semi-professionnelle du Québec (LFSPQ) fait l’affaire de la formation de football senior Les Montagnais du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour une deuxième année consécutive, les responsables de l’équipe régionale avaient déjà prévu faire l’impasse sur la saison de football estival.

Sur sa page Facebook, la LFSPQ a émis un communiqué dans lequel elle fait part « que suite à plusieurs changements au sein des diverses organisations au courant des dernières semaines, nous devons prendre une pause pour la saison estivale 2019. Nous travaillons avec les diverses franchises encore en place pour la saison été 2020. Les détails, s’il y a lieu, seront connus plus tard. Merci aux gouverneurs et aux joueurs qui ont continué de jouer à leur sport favori, soit le FOOTBALL. »

Associée à la formation des Montagnais au cours des dernières années, Marielle Bergeron-Boudreault a indiqué, via Messenger, que l’équipe avait déjà décidé de demeurer inactive en 2019, « compte tenu des difficultés que nous rencontrons chaque année pour réussir à tenir une saison et compte tenu de la création d’une deuxième équipe senior. »

Il semble en effet que l’ancienne équipe des Mercenaires de Saguenay veuille renaître de ses cendres. Sur la page Facebook des « Mercenaires Football Saguenay Lac St-Jean », on annonce la tenue d’une activité de financement, un TupperGo, pour le 6 février. Une partie des sommes recueillies devaient servir au financement de la prochaine saison de football senior cet été et l’autre partie viendrait en aide à l’équipe des Alliés de l’école secondaire des Grandes-Marées, peut-on lire.

Interrogée à savoir si l’avenir des Montagnais était compromis, la relationniste de l’équipe garde la porte entrouverte.

« Nous n’avons pas décidé de fermer définitivement les livres, mais les membres du conseil administratif qui étaient en place ne renouvellent pas leur mandat. L’équipe est donc inactive jusqu’à nouvel ordre. »

Mme Bergeron-Boudreault précise toutefois que par le fait même, les dirigeants de l’équipe des Montagnais ne sont plus en « contact étroit » avec la LFSPQ.