Antoine Routhier (8) a mis fin aux espoirs des Vulkins en interceptant une passe à la toute fin du quatrième quart.

Les Gaillards s'en vont au Bol d'Or

Les Gaillards du Cégep de Jonquière retournent au Bol d’Or. La formation de football collégial division 3 a obtenu la chance de défendre son titre grâce à une victoire de 24-17 sur les Vulkins du Cégep de Victoriaville, samedi après-midi, sur le terrain du Cégep de Jonquière.

En finale, présentée samedi soir prochain au Centre sportif Claude-Robillard, les Gaillards ont rendez-vous avec les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe. Ces derniers ont muselé les Pionniers du Cégep de Rimouski dans un gain de 8-3, samedi après-midi.

Il s’agira d’une reprise de la demi-finale de la saison dernière. En 2016, Jonquière avait signé une victoire de 34-3. 

«Ce sont deux équipes différentes et si pour eux c’est une vengeance, pour nous c’est le match le plus important de la saison, a précisé l’entraîneur-chef des Gaillards, François Laberge. On va aller là et on va tout donner. On connaît Saint-Hyacinthe, autant qu’on connaît les équipes qui ont participé aux séries. On a fait nos devoirs et c’est une grosse semaine de préparation qui s’en vient. On a dix matchs à analyser et on va commencer demain matin (dimanche).»

En retard 10-6 tard au troisième quart, les Gaillards ont provoqué un important revirement. Au terme d’une longue séquence, les locaux ont réussi un touché dès le début du quatrième quart, suivi de deux touchés de sûreté qui portaient la marque à 17-10 Gaillards.

Raphël Lamontagne a ensuite réussi le jeu du match en interceptant une passe à la porte des buts. Son touché a donné une avance de 14 points aux Gaillards.

«Raphaël est une recrue qui revenait d’une blessure après une absence de deux semaines, a mis en contexte François Laberge. C’était un jeu qu’on avait étudié et Raphaël l’a très bien lu. C’est un receveur qu’on a décidé de placer à la ligne défensive par besoin donc quand un ballon flotte, il ne va pas l’échapper.»

Le porteur de ballon des Gaillards, Jordan Fortin (35), a de nouveau connu un fort match.

Fin de match excitante 

Malgré tout, les Vulkins n’ont jamais abandonné. Après un touché qui réduisait l’écart à sept points, Victoriaville a réussi le botté court à la perfection dans la dernière minute de jeu. Installé dans la zone dangereuse, le quart-arrière Mathieu Forget a tenté une passe qui s’est retrouvée dans les mains du demi défensif des Gaillards, Antoine Routhier.

«On affrontait une excellente équipe de football, très bien dirigée qui apportait les bons ajustements, a reconnu l’entraîneur des Gaillards. On a vraiment bien fait, on était bien préparé et les joueurs étaient engagés. Au bout du compte, ça paye. Rendu à ce temps-ci de l’année, ce sont les petits détails qui font la différence et on les a mieux fait que l’autre équipe.»

Le match s’est déroulé dans des conditions quasi hivernales, mais rien pour embêter les joueurs des deux équipes. D’autant plus que le plan de match des Gaillards était axé sur le jeu au sol. Les porteurs de ballon Jordan Fortin et Mathieu Lachance ont d’ailleurs répondu à l’appel.

«On leur avait donné un défi et ils l’ont relevé, mais c’est le défi de leur saison qui s’en vient la semaine prochaine, a prévenu François Laberge. Les joueurs peuvent célébrer ce soir, mais ils doivent se préparer dès demain matin pour le dernier match de la saison.»

Antoine Routhier (8) a mis fin aux espoirs des Vulkins en interceptant une passe à la toute fin du quatrième quart.