Les Couguars ont remporté un deuxième match cette saison sur les Pionniers.

Les Couguars terminent leur saison en beauté

Les Couguars du Cégep de Chicoutimi ont eu chaud à Rimouski, mais ont finalement terminé leur saison régulière au football collégial division 3 en beauté avec une victoire de 25-20 sur les Pionniers.

Les Couguars ont ainsi conclu avec un dossier de trois victoire et cinq défaites tandis que les Rimouskois ont subi une septième défaite en autant de rencontres. Les Chicoutimiens peuvent encore terminer au troisième rang de la conférence Nord-Est, tout dépendant de la fin de saison des Gaulois de La Pocatière, mais il est déjà établi qu’ils affronteront au premier tour des séries soit leurs rivaux des Gaillards du Cégep de Jonquière ou les Vulkins du Cégep de Victoriaville. 

Les Couguars menaient 19-0 à la demie, mais les Pionniers sont revenus de l’arrière, prenant même les devants 20-19 avec moins de cinq minutes au cadran. Les visiteurs n’avaient pas dit leur dernier mot et sur la séquence offensive suivante, le quart-arrière Olivier Arsenault a rejoint Benoît Beaulieu sur une distance de 53 verges pour le touché victorieux. Le receveur de passes a terminé la rencontre avec des gains de 107 verges. La transformation de deux points a toutefois été ratée, si bien qu’avec un touché, les locaux l’emportaient. La défensive chicoutimienne a fait le travail pour protéger l’avance. «On a fait preuve de caractère», a souligné l’entraîneur-chef Nicolas Menachi après la rencontre. 

Après avoir stoppé leurs adversaires, les Couguars ont écoulé les dernières secondes au sol, atteignant tout de même la ligne de un. Les entraîneurs ont pris la décision de déposer le genou au sol au lieu de tenter de marquer un autre touché. «Ça été un match émotif et on voulait éviter les débordements. On voulait également démontrer notre respect pour les Pionniers qui ont disputé un bon match. On ne voulait pas que ça se termine sur une mauvaise note», d’expliquer Nicolas Menachi. 

Au niveau des statistiques, Olivier Arsenault a terminé la rencontre avec un total de 237 verges et deux passes de touché. Étienne Benoît a également réussi deux placements dans la victoire.