Les Mercenaires débuteront leur saison samedi à 16h sur le terrain de football de l’UQAC.
Les Mercenaires débuteront leur saison samedi à 16h sur le terrain de football de l’UQAC.

La saison débute samedi pour les Mercenaires

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
L’attente est terminée, les amateurs de football pourront enfin savourer un premier match des Mercenaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean, lesquels seront en action, samedi à 16h, sur le terrain de football de l’UQAC, dans un duel les opposants aux Huskies de Saint-Jean-sur-le-Richelieu.

Alors que le doute a plané longtemps sur la reprise du football au Québec, le président des Mercenaires, Yannick Gaudreault, se réjouit d’être enfin arrivé à bon port, en compagnie des quatre autres équipes de la Ligue de football senior 12 contre 12 (LFS12).

« On va être la première ligue de football à mettre les pieds sur le terrain, c’est génial. Les joueurs ont hâte. Au début, certains étaient réticents, mais là, l’enthousiasme est là. On attend ça depuis le début de l’été et on est vraiment motivé. »

Les Mercenaires n’auront pas leur alignement complet pour le premier match, mais M. Gaudreault a confiance que son équipe saura tirer son épingle du jeu. « Ça regarde bien. Notre recrutement dans les dernières semaines a été excellent. On va être prêt et le spectacle va être bon. On est optimiste en vue de la saison. Toutes les équipes se sont améliorées cette année et ça va être plus serré que l’année dernière. »

Cette année, les Mercenaires joueront leurs matchs locaux à l’UQAC, mais des changements pourraient avoir lieu. « On a une entente avec l’UQAC pour la présentation de nos matchs locaux, mais c’est à leur guise. Ils ont deux semaines avant les matchs pour annuler. On voulait continuer au Cégep de Jonquière, mais avec l’incertitude entourant le Réseau du sport étudiant du Québec, le Cégep ne pouvait pas nous donner de date », a raconté M. Gaudreault.

Ils devront cependant se conformer aux exigences sanitaires de l’établissement, mais les joueurs sont prêts à tout pour jouer. « On n’a pas accès aux douches et aux toilettes dans les chambres. Dans les vestiaires, on a le droit à 20 joueurs maximum, même chose pour l’équipe visiteuse. Pour les toilettes, celles pour les partisans sont accessibles. Ce n’est pas l’idéal, mais c’est déjà très bien. Il y a des équipes qui n’ont aucun vestiaire ni toilettes alors on s’estime chanceux. »

250 partisans

Avec la taille des gradins de l’UQAC, les matchs des mercenaires pourront accueillir jusqu’à 250 partisans. « Les officiels, les entraîneurs et les joueurs ne comptent pas, alors ce sera 250 maximum. Cependant, il n’y aura pas de vente d’alcool ni de nourriture. Ce sera de base, du football et rien d’autre. Ce n’est pas le mieux, mais on priorise de pouvoir jouer au football. »

De plus, les amateurs ne pourront pas accéder au terrain après la partie, comme le veut la coutume après les matchs des Mercenaires. « Ce sera dans les gradins ou dans le stationnement. Les gens n’auront pas accès aux joueurs après la partie, mais sans douche, ils ne devraient pas trop s’attarder », de dire Yannick Gaudreault.