Les Gaillards retournent au Bol d'Or pour une troisième année de suite, grâce à une victoire à l'arrachée face aux Lauréats de Saint-Hyacinthe.

Football collégial: les Gaillards de retour au Bol d'Or

Pour une troisième année de suite, les Gaillards du Cégep de Jonquière participeront au Bol d’Or de la division 3 du football collégial. Une remontée spectaculaire et une fin de match tout aussi intense ont propulsé les Jonquiérois vers une victoire in extremis de 18-17 sur les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe dans des conditions exécrables devant leurs partisans en demi-finale.
Dans son discours d'après-match à ses joueurs, l'entraîneur-chef François Laberge leur a rappelé qu'il restait toujours un match à gagner, samedi prochain, à Montréal.

Il s’agissait du même coup d’une revanche pour les Gaillards qui s’étaient inclinés l’an dernier en finale devant ces mêmes Lauréats. 

Après une première demie particulièrement difficile où ils ont commis trois revirements, les Gaillards tiraient de l’arrière 17-0 au troisième quart. Ils ont alors réalisé leur percée la plus sérieuse du match, mais les visiteurs au terrain du Cégep de Jonquière les ont stoppés quatre fois à l’intérieur de la ligne de cinq pour garder le score intact. 

Le jeu des revirements a basculé à ce moment. Sur le troisième jeu de la séquence suivante, les Lauréats ont commis un échappé, ce qui a mené au premier touché des Gaillards, sur une course de dix verges de Jordan Fortin lors du tout premier jeu du quatrième quart. Sur le botté d’après-touché, les Lauréats ont de nouveau gaffé quand le retourneur a été plaqué dans la zone des buts pour le touché de sûreté et deux points. Les visiteurs menaient tout de même encore 17-9. Après une séquence offensive non-concluante, les Lauréats ont concédé un autre touché de sûreté et les Gaillards pouvaient donc prendre les devants pour une première fois avec un touché. C’est exactement ce qu’ils ont fait avec cinq minutes à faire quand Jordan Fortin a franchi pour une deuxième fois la ligne des buts. 


Les joueurs des Gaillards ont réalisé quelques gros jeux défensifs dans les dernières minutes pour préserver leur mince avance.

Une fois le converti réalisé, les Gaillards étaient en contrôle, mais il restait encore un peu de travail à faire. Les Jonquiérois ont freiné l’attaque des Lauréats deux fois, dont la dernière fois grâce avec l’aide du cadran, pour célébrer leur troisième présence à la finale du Bol d’Or en autant d’années. 

«Les gars sont incroyables, c’est une équipe incroyable, mais il en manque une. On ne sera pas satisfaits tant que nous ne serons pas allée la chercher», a soufflé l’entraîneur-chef François Laberge quelques minutes après le coup de sifflet final.   

«Ouf que c’était un match difficile pour les émotions. Je suis tellement fier de mes gars. C’est incroyable ce qu’ils ont fait ce soir ou cet après-midi. J’en ai perdu la notion du temps», a t-il exprimé. 


La séquence qui a permis aux Gaillards de prendre les devants a été réalisé avec un peu plus de cinq minutes à faire au match.

Pour une première fois cette saison, les Gaillards ont été sérieusement testés. Pour François Laberge, ses troupiers ont très bien réagi face à cette adversité. 

«On n’avait pas vu ça cette année. C’était inquiétant, mais on a continué de motiver les gars. Les entraîneurs ont fait un gros travail. On n’a pas paniqué à la demie. On était prêts au retour, on a fait confiance à nos choses et on retourne au Bol d’Or», de confier Laberge, rendant le crédit qui revient aux Lauréats. 

«Ce sont deux superbes équipes de football et solides de division 3 avec de gros personnels d’entraîneurs. Au niveau stratégique, les deux équipes étaient parfaites. Je suis tellement fier de mes gars, mais comme je leur ai dit, il en reste une», de rappeler François Laberge. 

En finale, les Gaillards affronteront les Indiens du Collège d’Ahuntsic qui l’ont emporté 18-2 samedi soir sur les Pionniers de Rimouski. Les Indiens évolueront sur leur propre terrain du centre Claude-Robillard lors du match ultime.

Les joueurs des Gaillards ont célébré leur victoire après une remontée de 17 points au quatrième quart.
Le porteur de ballon Jordan Fortin (#35) a inscrit les deux touchés des Gaillards.