Football

Du changement au football scolaire

Le football scolaire au Saguenay-Lac-Saint-Jean aura un visage passablement différent quand débutera sa saison 2017, en septembre. Les équipes cadettes des Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour d'Alma et des Mustangs de l'Odyssée Dominique-Racine de Chicoutimi évolueront au sein du circuit de division 2B de l'Estrie alors que le RSEQ Saguenay-Lac-Saint-Jean comptera six formations dans des ligues régionales benjamine et juvénile de football à huit joueurs. Pour leur part, les Mustangs, les Lynx et les Centurions de la Polyvalente des Quatre-Vents de Saint-Félicien demeureront présents sur la scène juvénile interrégionale du football à douze joueurs.
L'arrivée des Mustangs et des Lynx au sein du circuit cadet division 2B de l'Estrie a été confirmée la semaine dernière lors d'une réunion de ses dirigeants. Cette ligue comptera sept équipes, deux de l'Estrie, trois de la Mauricie et deux du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le changement de décor permettra aux deux dernières d'évoluer dans un milieu plus propice à leur réalité.
Directeur général du RSEQ Saguenay-Lac-Saint-Jean, Éric Benoît explique que les écoles ont fait le choix d'avoir des ligues régionales benjamine et juvénile à huit. Pour les équipes cadettes des Lynx et des Mustangs, différentes options ont été regardées pour la prochaine saison. Elles ont exprimé le désir d'évoluer dans une division 2B et une entente a été conclue avec le circuit le plus proche géographiquement.
« C'est un test qu'on fait cette année, souligne le directeur régional du RSEQ. Nous avons une entente d'un an avec l'Estrie. On verra la suite à la fin de la saison. Les équipes de cette ligue allongeront leurs déplacements avec ces changements. On fait le pari que le calibre sera bon et que ces équipes voudront continuer de jouer ensemble.
« En interrégional cadet, les équipes sont composées majoritairement d'élèves de secondaire III alors que nos équipes sont composées principalement de jeunes de secondaire II. Il y a une grande différence entre les deux. Dans la division 2B de l'Estrie, elles retrouveront des programmes qui ont un profil semblable aux nôtres. La règle de Football Québec dit qu'une catégorie d'âge s'étend sur 36 mois. Théoriquement, tu peux avoir du secondaire I, II et III dans le cadet. En division 2, il n'y a pas de joueurs de secondaire I et un peu du secondaire II. C'est surtout du secondaire III. Dans la division 2B, les équipes sont formées surtout de joueurs du secondaire II et un peu du secondaire III. À l'occasion, elles peuvent aller chercher des joueurs de secondaire I qui ont le physique de l'emploi. »
Éric Benoît ajoute que les jeunes de secondaire I des Lynx et des Mustangs ne seront pas en reste puisque les deux organisations seront présentes au sein du circuit régional benjamin de football à huit joueurs.
À ce propos, il note que le football à huit gagne en popularité au Québec.
« Les écoles ont de plus en plus de difficulté à avoir 40-45 joueurs par équipe, fait remarquer Éric Benoît. Le football à huit ne demande que 22 joueurs en uniforme. »
Retour de Boudreault
Soulignons par ailleurs que Patrice Boudreault, qui avait annoncé sa retraite à la fin de la saison 2016 de l'équipe juvénile des Lynx, n'aura pas été loin de l'action bien longtemps. Il dirigera la formation cadette pendant sa première saison en Estrie. Il travaillera en compagnie de Pierre-Luc Bouchard, pendant que Frédérick Munger et Jean-Philip Caron s'occuperont du juvénile.