Les Lauréats de Saint-Hyacinthe ont battu pour une deuxième fois les Gaillards du Cégep de Jonquière en finale du Bol d'Or collégial division 3.

Bol d'Or collégial division 3: les Gaillards encore battus par les Lauréats

Pour une deuxième fois en trois ans, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe ont eu le dessus sur les Gaillards du Cégep de Jonquière lors du match du Bol d’Or de la division 3 au football collégial.


Les nouveaux monarques, qui succèdent aux Gaillards qui participaient au match ultime pour une quatrième année de suite, tentant de remporter le titre pour une troisième fois, ont connu une deuxième demie du tonnerre pour festoyer en vertu d’une victoire de 37-14. Les Jonquiérois menaient 14-10 à la pause de mi-match.  

Les Gaillards ont frappé le premier coup en tout début de match. Après une interception de Louis Tribouley, l’attaque jonquiéroise a orchestré une poussée offensive de 57 verges sur neuf jeux en moins de quatre minutes pour le touché. Le quart-arrière Frédéric Clements a rejoint Cédric Plourde sur trois verges pour ouvrir le pointage.  Les deux équipes se sont ensuite échangés le ballon à quelques reprises et à la suite d’une interception, le botteur des Lauréats Ilyas Benaddi a réduit l’écart à 7-3 avec un placement d’une distance de 39 verges. Les Jonquiérois ont répliqué immédiatement pour reprendre le contrôle de la rencontre. Le porteur de ballon Glodi Halafu a mis un point d’exclamation à une séquence de 78 verges avec une course de cinq verges. 

Les Lauréats n’avaient pas dit leur dernier mot. Débutant leur séquence offensive à leur ligne de 2 en fin de première demie, ils ont traversé le terrain en 12 jeux pour leur premier majeur 108 verges plus loin, ce qui portait le pointage à 14-10 à la pause.  

Après un botté des Gaillards après la première série offensive du troisième quart, les Lauréats se sont rapprochés encore un peu plus avec un placement après avoir franchi 80 verges avant d’ensuite prendre les devants sur un autre placement Le match s’est joué au quatrième quart où les nouveaux champions ont été impitoyables marquant trois fois en moins de quatre minutes. Après un touché au sol, les Lauréats ont forcé un échappé qui a été ramené jusque dans la zone des buts. Après avoir stoppé les Jonquiérois loin dans leur territoire, ils ont profité d’une position de terrain favorable pour casser les reins Gaillards, n’ayant besoin que de 92 secondes pour franchir 32 verges.