Évoluant à la ligne défensive, le Dolmissois format géant, Alexandre Gagnon, vient de signer un contrat de deux ans avec les Stampeders de Calgary.

Alexandre Gagnon signe pour deux ans

Sélectionné par les Stampeders de Calgary au printemps 2017, le Dolmissois Alexandre Gagnon vient de parapher officiellement un contrat de deux ans avec la formation albertaine de la Ligue canadienne de football (LCF). L’ailier défensif aborde d’ailleurs avec confiance cette nouvelle étape chez les professionnels.

Joint mardi, l’athlète de 25 ans a expliqué qu’il se consacrait à temps plein à l’entraînement en vue de se présenter fin prêt pour le camp printanier et de se tailler un poste dans la formation. « Je suis vraiment confiant de faire ma place. Je ne pense pas de voir beaucoup de terrain à court terme sur la ligne défensive ; ce sera plus sur les unités spéciales comme la plupart des joueurs canadiens », explique-t-il.

Ce dernier rappelle que comme n’importe quel contrat professionnel, il n’y a pas de place assurée d’avance. « Toutefois, l’an dernier, j’ai vraiment connu un bon camp d’entraînement et lorsque j’ai discuté avec les entraîneurs avant de partir, ils étaient tous vraiment satisfaits de moi et ils avaient hâte que je sois de retour. »

Le colosse de 6’8’’ a aussi profité de cette dernière saison dans les rangs universitaires pour prendre de la masse musculaire. « Je vais arriver là-bas prêt. Je suis beaucoup plus mature physiquement et j’ai déjà 20 livres de plus par rapport à l’an dernier. Tous ceux qui me croisent le remarquent. J’ai pris de la masse et ça m’a fait du bien. J’ai toujours eu du muscle, mais maintenant, je suis plus massif », souligne celui qui fait maintenant osciller la balance à 250 livres.

Parcours universitaire
En mai dernier, le Dolmissois a pris part au camp d’entraînement des Stampeders, mais il avait convenu avec l’organisation de revenir disputer une cinquième et dernière saison avec le Vert & Or de l’université de Sherbrooke. En plus de maintenir son lien avec le club albertain, cette entente lui a permis de terminer son baccalauréat multidisciplinaire. De plus, il espérait que ce serait la bonne année pour son équipe, mais ce ne fut malheureusement pas le cas. « Ç’a été vraiment difficile collectivement et ce n’était pas la saison que l’on avait espérée, mais je suis vraiment content d’avoir pu jouer ma cinquième saison. Ç’a été cinq belles années et j’ai pu boucler la boucle avec mon équipe », assure le fils de Bernard Gagnon et Lilianne Boivin.

Dans le communiqué émis par les Stampeders, on rappelle qu’en cinq saisons dans l’uniforme du Vert & Or, le Jeannois a disputé 36 matchs en saison régulière durant lesquels il a réussi 80 plaqués, dont 23,5 pour des pertes, 13 sacs du quart en plus d’avoir réussi à rabattre neuf passes. Il a également forcé deux échappés et a recouvré un échappé.

Fierté
Avec la mise sous contrat de Gagnon et la présence de Shayne Gauthier avec les Blue Bombers de Winnipeg, Dolbeau-Mistassini est la seule municipalité de la région à pouvoir se targuer d’avoir deux joueurs évoluant dans la LCF. Dimanche dernier, les deux joueurs étaient réunis à Dolbeau-Mistassini pour prendre part à un événement du Super Bowl dans un bar de l’endroit.

« C’était ben l’fun ! Des chandails ont été tirés et il y avait des gens qui prenaient des photos, mentionne-t-il. Au football, c’est dur de percer, donc les gens sont bien fiers d’avoir deux gars de la même petite ville (dans la LCF). »