Football collégial

Les Gaillards s'en vont au Bol d'Or

Les Gaillards du Cégep de Jonquière retournent au Bol d’Or. La formation de football collégial division 3 a obtenu la chance de défendre son titre grâce à une victoire de 24-17 sur les Vulkins du Cégep de Victoriaville, samedi après-midi, sur le terrain du Cégep de Jonquière.

En finale, présentée samedi soir prochain au Centre sportif Claude-Robillard, les Gaillards ont rendez-vous avec les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe. Ces derniers ont muselé les Pionniers du Cégep de Rimouski dans un gain de 8-3, samedi après-midi.

Il s’agira d’une reprise de la demi-finale de la saison dernière. En 2016, Jonquière avait signé une victoire de 34-3. 

«Ce sont deux équipes différentes et si pour eux c’est une vengeance, pour nous c’est le match le plus important de la saison, a précisé l’entraîneur-chef des Gaillards, François Laberge. On va aller là et on va tout donner. On connaît Saint-Hyacinthe, autant qu’on connaît les équipes qui ont participé aux séries. On a fait nos devoirs et c’est une grosse semaine de préparation qui s’en vient. On a dix matchs à analyser et on va commencer demain matin (dimanche).»

En retard 10-6 tard au troisième quart, les Gaillards ont provoqué un important revirement. Au terme d’une longue séquence, les locaux ont réussi un touché dès le début du quatrième quart, suivi de deux touchés de sûreté qui portaient la marque à 17-10 Gaillards.

Raphël Lamontagne a ensuite réussi le jeu du match en interceptant une passe à la porte des buts. Son touché a donné une avance de 14 points aux Gaillards.

«Raphaël est une recrue qui revenait d’une blessure après une absence de deux semaines, a mis en contexte François Laberge. C’était un jeu qu’on avait étudié et Raphaël l’a très bien lu. C’est un receveur qu’on a décidé de placer à la ligne défensive par besoin donc quand un ballon flotte, il ne va pas l’échapper.»

Football régional

Les Couguars s’imposent et pensent à la semaine prochaine

Les Couguars du Cégep de Chicoutimi ont vaincu les Jeannois du Collège d’Alma 38-7, vendredi soir, sur le terrain de l’Université du Québec à Chicoutimi. La victoire des favoris de la foule a du même coup officiellement éliminé l’autre équipe régionale en vue des séries éliminatoires du circuit provincial de football division 3.

Propulsés par quelques longs jeux, les Couguars ont été en contrôle tout au long de la rencontre. Ce quatrième gain en sept matchs leur permet de consolider leur troisième rang au classement de la section Nord-Est.

« On a fait ce qu’on avait à faire dans tous les aspects du jeu et dans l’ensemble, c’est un très bon match, a commenté l’entraîneur-chef des Couguars, Nick Menachi. On prend la victoire et on est fier de nos gars. »

Menachi a particulièrement aimé le travail de sa ligne offensive, soulignant le caractère de sa troupe.

« On est hypothéqué en raison des blessures, mais on va aller au bout de nos ressources et on va avancer avec nos joueurs qui sont encore en forme », a assuré le pilote des Chicoutimiens.

Les Jeannois se sont présentés avec un alignement limité à 25 joueurs, en plus de perdre quelques soldats en cours de route. Qu’à cela ne tienne, les Almatois ont tout donné, mais les moments importants leur ont échappé.

« Je pense qu’on a connu un bon match en défensive malgré tout, on a réussi des beaux jeux sur les unités spéciales et on a provoqué quelques revirements, a résumé l’entraîneur-chef des Jeannois, Jean-Philip Caron. Les gars sont des guerriers, ils viennent pour travailler et il faut leur donner. Il nous reste un match et on va offrir notre meilleur. »

Le coach en chef laissait transparaître une certaine déception, mais souhaitait avant tout que son équipe garde la tête haute.

Les deux équipes jouent leur dernier match de la saison samedi prochain. Les Jeannois sont à Drummondville pour affronter les Voltigeurs, tandis que les Couguars rendent visite aux Gaillards du Cégep de Jonquière. Ces derniers sont d’ailleurs en action samedi après-midi à Rimouski, face aux Pionniers. Il s’agit d’un duel pour l’exclusivité du premier rang de la section.

Advenant une défaite des Gaillards, la rencontre de la semaine prochaine entre les deux éternels rivaux du Saguenay aurait comme enjeu la deuxième position.

« On se prépare pour un gros match et on a déjà la tête à Jonquière, a affirmé Nick Menachi. C’est une très bonne équipe de football, mais qui est à notre portée. »

Football régional

Les Gaillards impitoyables

Dans la Ligue de football collégial division 3, Nord-Est, deux des trois formations de la région ont savouré la victoire samedi. Les Gaillards du Cégep de Jonquière ont été impitoyables lors de leur visite aux Jeannois du Collège d’Alma qu’ils ont lessivés 45-0. Dans l’autre rencontre, l’indiscipline des Couguars du Cégep de Chicoutimi a failli leur coûter cher, mais ils ont finalement savouré une victoire de 45-36 contre les Gaulois du Cégep de La Pocatière.

Grâce à cette victoire, les Couguars (3-3) ont pu s’emparer seuls du troisième rang, tandis que les Gaillards continuent de talonner les Pionniers du Cégep de Rimouski. Ces derniers (6-0) trônent toujours au sommet avec sept points d’écart au différentiel des points pour et contre sur les Jonquiérois. Ces derniers vont donc certainement tout tenter dans l’espoir de ravir le premier rang aux Pionniers samedi prochain, à Rimouski.

Couguars indisciplinés

Concernant Chicoutimi, l’entraîneur-chef Nicolas Menachi s’est montré à demi satisfait de la prestation de ses protégés à La Pocatière samedi soir. Oui, ses troupes ont tenu tête aux Gaulois de La Pocatière, mais ils se sont encore une fois trop souvent tirés dans le pied en prenant de mauvaises punitions. « Ç’a été un bon match, mais ç’a aussi été un match en dents de scie parce qu’on a écopé de plusieurs pénalités, explique-t-il en entrevue téléphonique. On s’est encore une fois tiré dans le pied alors qu’on était en bonne position. Bref, on a été indisciplinés.

« C’est une situation qui commence à devenir problématique parce que ça revient de match en match. On est une équipe jeune qui a tendance à se tirer dans le pied et à avoir de la difficulté de se sortir de ces situations. On menait 38-17 au début du 4e quart et tout allait bien. On a échappé le ballon à deux reprises et nos adversaires ont fait un botté court qui leur a redonné la possession du ballon. Le match a été serré jusqu’à la toute fin. »

L’accent sera donc mis sur la discipline au cours des prochains jours. « Il y a des situations qu’on ne peut contrôler. On accepte les punitions écopées (pour des gestes) dans le feu de l’action, mais pas celles qui surviennent une fois le jeu terminé, ajoute Nicolas Menachi. On va les sensibiliser avec le visionnement des vidéos. On va prendre le temps de leur montrer combien de fois on bousille le travail après avoir gagné des verges et fait des beaux jeux. Car au final, c’est toute l’équipe qui est pénalisée chaque fois qu’une personne le fait pour elle-même. »

Cette mise en garde sera d’autant plus importante que les Chicoutimiens affronteront Alma, puis Jonquière pour leurs deux derniers matchs de la saison. « Ce sera important de contrôler nos émotions, d’être très disciplinés et de sortir fort. Ça va faire la différence pour le reste de la saison. Il faut que les joueurs se mettent individuellement de côté pour faire passer l’équipe en premier », insiste Menachi. 

Deux joueurs se sont démarqués, soit le porteur de ballon Yanick Larouche avec 270 verges de gains au sol et deux touchés à son actif. L’entraîneur a souligné que la recrue a remplacé Jimmy Larose-Joubert, dont la saison est terminée par suite d’une blessure au dos. Le receveur de passes Pierre-Olivier Duperré-Lachance s’est lui aussi distingué avec 120 verges de gains par la passe, 50 au sol et deux touchés.

Sports

Les Gaillards s'amusent face aux Jeannois

Pour une deuxième semaine de suite, les Gaillards du Cégep de Jonquière ont eu la vie facile au football collégial division 3. Cette fois, ils ont pleinement pris la mesure d'un rival régional, les Jeannois du Collège d'Alma, au compte de 45-0 dans un duel disputé sur le terrain almatois.

La semaine dernière, les Gaillards l'avaient emporté 46-3 à domicile devant Drummondville. Les statistiques offensives de la rencontre résument assez bien l'allure de l'affrontement tout à l'avantage des Jonquiérois. Les Gaillards ont cumulé 500 verges totaux de gains dont 300 au sol. Les Jeannois ont quant à eux gagné 50 verges au sol et 87 par la voie aérienne. Les visiteurs menaient déjà 30-0 à la demie si bien que la deuxième moitié a été disputée en temps continu. Les Jeannois n'avaient que 25 joueurs en uniforme. «En première demie, on a été assez mollo offensivement. On ne jouait pas le niveau dont on est capable. On a quand même marqué 30 points, mais on aurait pu en faire une quinzaine de plus. On a laissé des points sur le tableau», a convenu l'entraîneur-chef des gagnants, François Laberge. «Défensivement, on a absolument rien donné. Ils ont réussi à avancer sur le terrain et se mettre en position de marquer seulement en raison des pénalités», a-t-il poursuivi, espérant plus de discipline et un meilleur tempo offensivement dans le dernier droit.
Avec un dossier de cinq victoires et un revers, les Gaillards peuvent toujours rêver à la première place de la section Nord-Est. Pour ce faire, ils devront absolument vaincre les Pionniers de Rimouski la semaine prochaine au Bas-Saint-Laurent. À la deuxième semaine, les Pionniers l'avaient emporté 21-20. En gagnant par plus d'un point, les Gaillards prendraient donc possession de la tête du classement. Ils termineront leur saison régulière la semaine suivante devant leurs partisans, face aux Couguars de Chicoutimi.
«On termine la saison contre les trois meilleures équipes selon moi avec nous. C'est une grosse fin de saison, mais ça va motiver nos gars pour les séries», d'estimer François Laberge. 


Football

Une décision du RSEQ défavorise les Jeannois

Victimes d’une décision controversée du Réseau du sport étudiant du Québec, les Jeannois du Collège d’Alma ont perdu leur seule victoire en cinq rencontres cette saison et se retrouvent au dernier rang de la division 3, Nord-Est de la Ligue de football collégial. Comme le match ne pouvait être repris, le RSEQ a décidé d’annuler la victoire de 24-15 des Almatois acquise à Alma le 2 septembre contre les Voltigeurs de Drummondville. Certains diront que le RSEQ, en voulant en corriger une injustice, en a créé une autre.

Joint vendredi, l’entraîneur-chef des Jeannois, Jean-Philip Caron, avoue que l’équipe se sent lésée par cette décision « un peu ésotérique ».

« Je trouve ça un peu douteux ce qui s’est passé et je pense que ça a pris une envergure démesurée », admet-il, à propos du jeu controversé qui s’est produit durant le 2e quart.

« Le joueur offensif des Voltigeurs a levé le ballon sans le mettre entre ses jambes, ce qui aurait dû être une mise en jeu illégale, mais comme ça n’a pas été appelé par les arbitres, notre joueur défensif a pris le ballon des mains du joueur, ce qui a mené à un revirement, relate Jean-Philip Caron. Ce n’est pas légal. L’arbitre aurait normalement dû appeler une procédure (illégale) offensive ou défensive, ce qui n’a pas été le cas. »

Les Jeannois se sont donc retrouvés en possession du ballon. Les arbitres se sont ensuite consultés pour finalement conclure qu’il s’agissait bien d’un revirement et que le ballon revenait aux Almatois. « Drummondville a levé un protêt sur ce jeu. Nous avons poursuivi le match que nous avons terminé avec quelque 400 verges offensives contre 140 pour eux. À mon avis, ce n’est pas vraiment ce jeu qui a changé le match. »

Après analyse de la séquence en question, la ligue a conclu que c’était bel et bien un mauvais jeu et que les arbitres qui avaient commis l’erreur. La ligue a donc donné raison aux Voltigeurs. « Nous en avons appelé de la décision et il y a eu un appel-conférence, mais ils ont maintenu la décision. Le match a été annulé et ça ira au pourcentage de victoires durant la saison », dit-il.

Goût amer

« C’est sûr que nous sommes désavantagés, convient le pilote des Jeannois. Drummondville voulait reprendre le match durant la semaine de relâche, mais nous n’avons pas l’équipe la plus nombreuse et nous avions beaucoup de blessés. Ça aurait eu d’importantes répercussions sur nos effectifs et c’était donc impensable », explique-t-il, ajoutant que plusieurs avaient déjà d’autres projets ou travaillaient.

Devant l’impossibilité de reprendre la partie, le RSEQ a décidé de l’annuler. « Ces deux équipes vont donc disputer une partie de moins que les autres équipes de la ligue. C’est la raison pour laquelle le classement pour l’ensemble de la ligue (division 3 Nord-Est) sera fait selon un pourcentage déterminé par le nombre de victoires sur le nombre de parties jouées, tel que prévu dans notre réglementation », a indiqué Benoit Carrière, directeur des programmes collégiaux du RSEQ dans un courriel. 

La décision finale laisse un goût amer aux Jeannois. « C’est le RSEQ qui forme les arbitres et qui les paie. (Les arbitres) prennent les décisions. Nous, on est un peu victimes dans tout ça. C’est ordinaire. On n’est pas accablés, mais c’est une décision qu’on trouve un peu ésotérique. »

Les Jeannois ont décidé de tourner la page et de se concentrer sur les trois derniers matchs de la saison. Ils se préparent à affronter les Gaillards du Cégep de Jonquière samedi, au terrain synthétique almatois. « On a eu une bonne semaine d’entraînement et on veut rivaliser. On a confiance et on n’a pas renoncé aux séries », de conclure Jean-Philip Caron.

Football régional

Les Couguars doublés par Rimouski

Les Pionniers de Rimouski sont toujours parfaits après cinq matchs dans la Ligue de football collégial division 3. Ils ont infligé un troisième revers aux Couguars du Cégep de Chicoutimi samedi après-midi au terrain de l'UQAC, au compte de 42-21.
Les locaux tiraient de l'arrière 21-6 à mi-chemin dans la rencontre, mais on effectué une belle remontée pour se retrouver à 29-21 au troisième quart. Les Pionniers devaient dégager, mais le botteur a aperçu une brèche et a décidé de tenter le coup, ce qui s'est traduit par un long gain et surtout, un premier essai. L'attaque rimouskoise a ensuite franchi la zone des buts sur deux séquences successives pour reprendre le contrôle de la rencontre.

Football régional

L'attaque propulse les Couguars

L'attaque des Couguars du Cégep de Chicoutimi a connu une journée très productive samedi après-midi sur le terrain de l'UQAC. Avec plus de 500 verges de gains, les Chicoutimiens ont arraché sans trop de problème une victoire de 45-30 aux Gaulois du Cégep de La Pocatière.
Les Couguars se retrouvent donc à égalité en deuxième place de la section Est de la division 3 de football collégial avec leurs rivaux des Gaillards du Cégep de Jonquière avec un dossier de deux victoires et un revers.

Football régional

Football collégial: les Gaillards s'inclinent à Jonquière

L'issue a été serrée, mais les Gaillards du Cégep de Jonquière ont échappé la victoire 21-20 à leur match d'ouverture locale samedi après-midi face aux Pionniers du Cégep de Rimouski, devant près de 500 spectateurs.
«Honnêtement, on n'a pas vraiment bien joué, et on mérite un peu ce qui nous arrive, lance d'entrée de jeu l'entraîneur de l'équipe jonquiéroise division 3 dans la ligue de football collégial, François Laberge. Nous n'avons pas été capables de relever le défi à l'attaque, et Rimouski a été un peu meilleur que nous.»

Football régional

Les Couguars sans complexes à Alma

Non seulement les Couguars du Cégep de Chicoutimi ont savouré leur première victoire cette saison au football collégial division 3, ils l'ont fait avec conviction face à des rivaux régionaux, les Jeannois, sur le terrain du Collège d'Alma. Les Chicoutimiens ont mené de bout en bout pour repartir à la maison avec une victoire de 50-14.
Les deux équipes se retrouvent avec des fiches identiques d'une victoire et autant de défaites. Les Couguars ont inscrit deux touchés au premier quart et ont ensuite filé vers leur premier gain. Le quart-arrière Raphaël Cyr s'est montré intouchable avec quatre touchés par la passe et deux autres par la course. Il s'est même permis un majeur alors que les dernières secondes du deuxième quart s'égrainaient au tableau indicateur, ce qui mettait les Chicoutimiens en avance 34-7.

Football régional

Les Gaillards l'emportent à Chicoutimi

Les Gaillards du Cégep de Jonquière ont gâché l'ouverture locale des Couguars du Cégep de Chicoutimi, vendredi soir, devant des gradins remplis au stade de l'UQAC. Un quatrième quart du tonnerre a mené les champions en titre du Bol d'Or en division 3 du football collégial à une quatrième victoire de suite sur leurs rivaux saguenéens, au compte de 42-18.
Pourtant, les locaux menaient 18-15 à mi-temps et ce n'était pas un coup de chance. Après un troisième quart sans histoire, le ciel leur est tombé sur la tête au dernier quart. Dès le premier jeu, le quart arrière Anthony Ouellet a rejoint Pierre-Olivier Carrier dans la zone payante, le deuxième touché de la soirée du receveur de passes. Puis, le joueur de ligne défensive Julien Simard a sorti ses mains du dimanche pour intercepter Raphaël Cyr et rapporter le ballon jusqu'à la terre promise. Le porteur de ballon Jordan Fortin a ensuite planté le dernier clou avec un touché sur une longue course.