NFL

Brees, le plus grand passeur de la NFL

LA NOUVELLE-ORLÉANS — Drew Brees est devenu le nouveau détenteur du record pour le plus grand nombre de verges par la passe dans la NFL, et il l’a fait avec panache, lundi, à La Nouvelle-Orléans.

Le quart-arrière de 39 ans des Saints a éclipsé le record de 71 940 verges établi par Peyton Manning avec une passe de touché de 62 verges à la recrue Tre’Quant Smith, lors du deuxième quart du match remporté 43-19 contre les Redskins de Washington.

Une fois la passe captée, les officiels ont arrêté le match et le ballon a été donné à des officiers du Temple de la renommée du football qui se tenaient sur les lignes de côté, alors que la foule du Superdome a offert une ovation debout à Brees. Le quart-arrière a retiré son casque, levé le bras pour remercier les fans, et a pris sa femme et ses enfants dans ses bras.

«Je vous aime tellement», a dit Brees faisant un câlin à ses trois garçons, alors que sa femme Brittany se tenait à côté avec leur fille. «Vous pouvez accomplir tout ce que vous désirez si vous êtes prêts à mettre les efforts.»

Les félicitations de Peyton

Manning, un natif de La Nouvelle-Orléans dont le père Archie a joué pour les Saints, n’a pu assister au match en raison d’un conflit d’horaire. Il avait cependant enregistré un message de félicitations qui a été joué sur les écrans du Superdome.

La vidéo montre Manning en train de couper des tomates, bien dépité que «les plus beaux 1000 jours de ma vie» soient révolus. «Grâce à toi, tout ça est terminé», a-t-il ajouté, alors que la foule éclatait de rire. «Tu as gâché tout ça. De plus, que ceci serve aussi de félicitations pour le record de touchés, parce que, à ce que tu vois, je suis très occupé et je n’ai pas le temps de faire une vidéo chaque fois.»

Sur une note un peu plus sérieuse, Manning a ajouté que Brees a battu le record «de la bonne manière». «Tout ce travail et cet acharnement ont porté leurs fruits», a conclu Manning en montrant une photo de lui-même et de Brees, en 2000, alors que ce dernier était toujours à Purdue et que Manning en était à sa troisième année chez les professionnels. 

«Toi et moi arrivons de loin depuis cette photo.»  

Sports

Les Gaillards restent parfaits

Les Gaillards du Cégep de Jonquière ont conservé leur fiche parfaite sur la route dans la Ligue de football collégial division 3, section Nord-Est avec une quatrième victoire cette saison, au compte de 52-18, sur les Gaulois du Cégep de La Pocatière.

Les locaux ont effectué une remontée en fin de première demie pour mener 15-14 à la pause, mais la deuxième moitié a été complètement à l'avantage des Jonquiérois. «Ça été plus difficile en première demie. Ils ont bien sorti et bien préparés. Ils savaient où nous attaquer et ont bien fait les choses. Les gars n'étaient pas habitués d'être dans le trouble alors qu'on avait été en contrôle dans les trois premiers matchs. On a quand même des jeunes dans l'équipe. Ils se demandaient un peu ce qui se passait. À la demie, il a fallu calmer tout le monde et rester positifs. Les entraîneurs ne paniquaient pas, on voulait ça. Un moment donné, tu veux avoir un peu d'adversité. En deuxième demie, les gars ont haussé leur jeu d'un cran et on a dominé. Ça vraiment bien été», a partagé l'entraîneur-chef des Gaillards, François Laberge. 

«On a réagi en champions et les gars ont joué en équipe. On a augmenté le tempo et les Gaulois n'ont pas été capables de suivre», a-t-il laissé tomber. 

Les Gaillards ont maintenant rendez-vous avec les Pionniers de Rimouski (3-1) samedi prochain au terrain du Cégep de Jonquière dans un duel pour la première place de la section Nord-Est. 

Les trois équipes régionales évoluaient sur la route samedi. À Rimouski, les Couguars du Cégep de Chicoutimi (2-2) n’ont pas réussi à franchir la ligne des buts et ont baissé pavillon 21-6 devant les Pionniers (3-1). Comme les deux équipes ne se reverront pas d’ici la fin du calendrier régulier, les Rimouskois ont pris une sérieuse option sur le bris en cas d'égalité entre les deux formations au classement. Le botteur William Paquette-Louis a réussi tous les points dans la défaite avec deux bottés de placement. Malgré les difficultés offensives, le porteur de ballon Jimmy Larouche-Joubert a connu une journée de travail productive avec 163 verges au sol, mais . «J’ai l’impression qu’on n’a pas joué à la hauteur qu’on est capables de le faire. On a connus plusieurs ratés profondément dans le territoire adverse, dont à la ligne de un. On n’a pas complété nos séquences offensives ce qui est choquant. On veut offrir des performances de 60 minutes, ce qu’on n’a pas encore été en mesure de faire en quatre matchs», de concéder l'entraîneur Nicolas Menachi, mentionnant que la défensive n'avait accordé qu'un seul touché, l'autre ayant été marqué sur les unités spéciales. 

Finalement, les Jeannois du Collège d'Alma (2-2) se sont payé un festin face aux Électriks de Shawinigan, s'imposant au compte de 52-0. Les Shawiniganais éprouvent toutes sortes de problèmes depuis le début de la saison et n'ont pas fait le poids à leurs quatre premières rencontres, n'ayant marqué que 20 points et concédé 247 points. 

La semaine prochaine, les Jeannois recevront La Pocatière samedi soir tandis que les Couguars seront également devant leurs partisans dimanche après-midi, face à Shawinigan. 

Sports

Les Gaillards marquent 95 points!

La fiche parfaite des Gaillards n’a jamais été compromise, samedi après-midi, sur le terrain du Cégep de Jonquière. La formation de football collégial division 3 a fait passer quatre mauvais quarts d’heure aux Électriks du Collège de Shawinigan en les lessivant 95 à 13. Difficile de confirmer s’il s’agit d’un record de ligue, mais c’est une nouvelle marque d’équipe.

Après un quart de jeu, les locaux détenaient une priorité de 37-6. Avec un score de 67-13 à la demie, les jeux étaient faits. Les deux derniers quarts ont été joués à temps continu, mais les Gaillards ont quand même eu le temps d’ajouter 28 points. Les Jonquiérois ont ainsi remporté une troisième victoire en autant de départs cette saison. Ils sont la seule équipe invaincue de la section Nord-est.

En tout, les Gaillards ont marqué un total de 13 touché, 12 du côté offensif et un du côté défensif. 

Pour ce qui est des Électriks, ils ont encaissé une troisième défaite consécutive. Ils ont marqué 20 points et en ont alloué 195 depuis le début de la saison.


Sports

Remontée victorieuse des Couguars

Les Couguars du Cégep de Chicoutimi ont remporté le duel régional les opposant aux Jeannois du Collège d’Alma, vendredi, en signant un gain de 63-35 à l’issue d’un match en deux temps disputé en territoire almatois.

Les Jeannois ont en effet amorcé la rencontre en force grâce au jeu aérien pour se forger une avance de 35-28 à la pause de la demie. Toutefois, les Couguars ont été en mesure de réajuster le tir en deuxième demie pour menotter l’attaque des Jeannois et filer vers la victoire. « Ç’a été un match en deux temps. On menait 35-28, mais en revenant pour la deuxième demie, ç’a été plus difficile offensivement et défensivement. Ç’a été très difficile au niveau des unités spéciales et pour stopper l’attaque au sol », a résumé l’entraîneur-chef des Jeannois, Jean-Philip Caron, à l’autre bout du fil.

Football collégial

Victoire imparfaite des Couguars

Avec 28 joueurs qui disputaient un premier match de football collégial en carrière, les Couguars du Cégep de Chicoutimi ont quelques faux pas, sur le terrain synthétique de l’UQAC, samedi après-midi, mais pas assez pour les empêcher de signer une victoire à leur lancement de saison. Ils ont vaincu les Gaulois de La Pocatière par la marque de 37-15.

Les régionaux n’ont jamais été réellement inquiétés par leurs adversaires au cours de la rencontre. En fait, ils se sont plutôt tirés dans le pied plus d’une fois.

«L’équipe qui nous a donnés le plus de misère, ce sont les Couguars, a imagé l’entraîneur-chef des Couguars, Nicolas Menachi. On a travaillé contre nous tout le match, en plus d’écoper pour environ 250 verges de pénalité. On a vu de belles choses par exemple. On est fiers, mais pas nécessairement satisfaits. On doit cependant travailler fort pour corriger nos erreurs et éviter les pénalités. Nos recrues ont bien réagi et on est fiers d’eux. Le classement sera très serré cette saison et pour un premier match, c’est une belle préparation en vue du prochain.»

Le deuxième match des Couguars aura lieu vendredi soir prochain, toujours sur le terrain synthétique de l’UQAC, cette fois contre les Gaillards du Cégep de Jonquière.

«Il faudra être prêts parce que nos erreurs de débutants commises aujourd’hui vont nous coûter des points la semaine prochaine contre Jonquière», a averti Nicolas Menachi.

Football

Les Montagnais passent leur tour

À deux semaines du début de la saison dans la Ligue de football semi-professionnelle du Québec (LFSPQ), la formation des Montagnais du Saguenay-Lac-Saint-Jean a dû se résoudre à faire l’impasse sur la saison 2018 en raison d’un manque de joueurs et du non-paiement de la cotisation par certains. Directeur au sein du conseil d’administration, Jacques Guertin explique que l’organisation a donc préféré reculer d’un pas pour mettre en place des assises plus solides en 2019.

Joint mercredi, M. Guertin a expliqué qu’à sa grande surprise, il avait constaté une importante divergence des vues parmi les joueurs. Ce manque d’unité quant aux objectifs et à la vision de l’équipe a fait en sorte qu’à la date butoir, les Montagnais ne disposaient pas du minimum requis de 22 joueurs pour amorcer la saison. 

Sommité du football dans la région, Jacques Guertin a indiqué qu’il avait proposé aux six membres du CA en poste de tenir une assemblée générale en septembre plutôt qu’en janvier et de faire voter les joueurs sur les mesures et objectifs à préconiser. D’ici là, il compte rédiger un document sur ce que ça prend pour faire une équipe et le présenter lors de l’assemblée.

« Les gens se prononceront pour ou contre, mais une fois qu’ils auront voté, ils devront vivre avec leur décision, fait-il valoir. Pour amener une équipe sur le terrain, il y a bien des choses qui doivent être faites. »

En tenant une assemblée générale en septembre, Jacques Guertin estime que cela permettra de savoir rapidement si l’équipe sera en mesure d’être de retour et de connaître le sérieux des joueurs inscrits et ceux qui auront payé leur cotisation. « Car si jamais on veut réintégrer la ligue, il faudra qu’on se présente avec un dossier bien ficelé, bien financé et que l’ensemble des gens veulent l’équipe, pas juste quelques individus », insiste-t-il. 

Football

Alarie-Tardif accroche ses épaulettes

Ignoré lors du plus récent repêchage de la Ligue canadienne de football, le Chicoutimien Vincent Alarie-Tardif a décidé d’accrocher ses épaulettes.

« C’est ma retraite. Honnêtement, je suis bien avec ça. J’ai tout donné dans les dernières années », a indiqué l’ancien porteur de ballon du Rouge et Or de l’Université Laval qui participait en fin de semaine au camp printanier d’une autre de ses anciennes équipes, les Couguars du Cégep de Chicoutimi.

Football

Les Alouettes sélectionnent Trey Rutherford en première ronde

MONTRÉAL — Les Alouettes de Montréal ont sélectionné le joueur de ligne offensive Trey Rutherford avec le deuxième choix du repêchage de la LCF, jeudi.

Les Alouettes détenaient le premier choix après leur campagne désastreuse de 3-15 en 2017, mais ils avaient échangé ce choix aux Tiger-Cats de Hamilton mercredi, dans une transaction impliquant deux joueurs et de nombreux choix. Avec ce choix, Hamilton a sélectionné le receveur Mark Chapman, de l’Université Central Michigan.

Les Alouettes avaient notamment reçu le deuxième choix des Tiger-Cats dans la transaction de mercredi. Ils se sont tournés vers Rutherford, un colosse de 6’5’’pouces et de 289 livres qui évoluaient à l’Université du Connecticut.

Rutherford, qui est originaire de Markham, en Ontario, aura la tâche de protéger le quart des Alouettes, peu importe de qui il s’agira. Josh Freeman, Drew Willy et Matthew Shiltz font partie des candidats.

«Nous avons obtenu un joueur que nous voulions depuis un bon moment déjà, c’est un gros bonhomme qui va renforcer notre ligne à l’attaque immédiatement, a affirmé le directeur général des Alouettes, Kavis Reed, dans un communiqué. Selon nos recruteurs, il deviendra une pièce maîtresse dans la protection de nos quarts pour plusieurs années.»

Un gars de la région de Québec en troisième ronde

Les Alouettes n’avaient pas de choix de deuxième tour. Lors de la troisième ronde, ils ont repêché le joueur de ligne défensive Bo Banner avec le 19e choix, puis le secondeur Jean-Gabriel Poulin, avec le 23e choix. Poulin, de Saint-Nicolas, dans la région de Québec, a porté les couleurs des Mustangs de l’Université Western au niveau universitaire canadien.

Chapman a été ignoré lors du repêchage de la NFL le week-end dernier, mais il a reçu une invitation au camp des recrues des Giants de New York.

Avec le troisième choix, les Lions de la Colombie-Britannique ont repêché le joueur de ligne offensive Peter Godber.

Le Rouge et Noir d’Ottawa a ensuite choisi le joueur de ligne offensive Mark Korte.

Aucun joueur du Réseau du sport étudiant du Québec n’a été choisi en première ronde, une première depuis 2013. 

Le receveur Régis Cibasu, des Carabins de l’Université de Montréal, a été repêché en troisième ronde, 20e au total, par les Argonauts de Toronto. Le demi défensif montréalais Jordan Beaulieu, des Mustangs, a été sélectionné par les Eskimos d’Edmonton quatre rangs plus tard.

Sports

Repêchage LCF: Alarie-Tardif et Claveau ignorés

Les joueurs régionaux Vincent Alarie-Tardif et Marc-Antoine Claveau n’ont pas entendu leur nom durant le repêchage de la Ligue canadienne de football qui se déroulait jeudi soir.

Au terme du 69e et dernier choix, qui a été fait peu avant minuit, les deux anciens du Rouge et Or de l’Université Laval n’ont pas été réclamés par l’une des huit équipes du circuit professionnel. Le porteur de ballon Vincent Alarie-Tardif, qui a porté les couleurs des Mustangs de l’école Odyssée-Dominique Racine dans le juvénile et quelques années plus tard des Couguars du Cégep de Chicoutimi dans le collégial, ainsi que le plaqueur défensif Marc-Antoine Claveau avaient tous deux participé aux tests physiques régionaux en mars, mais n’avaient pas été conviés pour les très sélects examens nationaux qui se déroulaient quelques semaines plus tard. 

En entrevue avec Le Quotidien après les tests de Montréal, ils s’étaient tous deux montrés réalistes sur leurs chances d’être repêchés, ne cachant pas une certaine déception si ça se confirmait jeudi. Les deux Chicoutimiens pourraient tout de même participer au camp d’une équipe d’ici quelques semaines, en tant que joueurs invités.

Sports

Football collégial: précamps ce week-end

Les bonnes traditions ne se perdent pas. Dans cette optique, le mois de mai rime avec précamp pour les trois équipes de football collégial de la région. Les Couguars du Cégep de Chicoutimi et les Jeannois du Collège d’Alma tiennent leur activité printanière en fin de semaine tandis que les Gaillards du Cégep de Jonquière feront de même la semaine prochaine.

Entraîneur-chef des Couguars, Nicolas Menachi s’attend d’accueillir une soixantaine de joueurs, dont 25 vétérans, à compter de vendredi soir, séance qui sera consacrée à des réunions d’unités offensives et défensives au lieu des traditionnels tests physiques. « On ne veut pas perdre de joueurs en raison de claquages ou de blessures du genre », explique l’entraîneur-chef, mentionnant que des joueurs universitaires et professionnels profiteront de l’occasion pour parler de leur parcours. Le secondeur des Blue Bombers de Winnipeg, Shayne Gauthier, sera du lot. « Il a été là tout l’hiver », fait savoir Nicolas Menachi, précisant qu’il s’occupait notamment de la préparation physique des joueurs et des courses lors des entraînements hivernaux. Les anciens des Couguars, Vincent Alarie-Tardif (porteur de ballon, Laval), Grégoire Bouchard (ligne offensive, Western), Jérémy Lardi (centre arrière, Sherbrooke), Jean-Simon Guilbert (maraudeur, Sherbrooke), le Français Liam Ward (centre arrière, Montréal) et Pierre-Alexandre Taché (ancien demi-défensif, Concordia) seront également sur place. De plus, des représentants de sept équipes universitaires ont confirmé leur présence. 

Recrutement

Nicolas Menachi se dit satisfait de son recrutement, particulièrement dans la région. Il a également réussi à ajouter quelques joueurs de l’extérieur. À ce beau monde se grefferont quelques joueurs français à la fin de l’été. « En frais de joueurs, on a un bon noyau. On a réussi à garder de bons joueurs dans la région qui avaient le potentiel de jouer à l’extérieur », souligne-t-il, très heureux d’avoir pu remettre en état la ligne offensive qui avait connu plusieurs départs à l’issue de la dernière saison. 

Samedi et dimanche, les joueurs sauteront sur le terrain de l’UQAC pour des entraînements et un match simulé. « On vient boucler l’hiver avec tout ce qu’on a mis en place, de faire valoir Nicolas Menachi. Nos recrues, on les voit beaucoup pendant l’hiver en gymnase. Ils viennent s’entraîner avec les vétérans, ce qui nous permet de les voir en confrontations. Le précamp nous permet de les voir sur le terrain et de les mettre dans des situations où on va les évaluer sur des bases tactiques, techniques et physiques. Ça nous permet d’avoir un portrait plus global de nos jeunes joueurs et qui ne sont pas nécessairement à la même page. »

« On veut les évaluer, voir les joueurs qui vont faire partie de notre équipe la saison prochaine, ce qui nous permet de s’évaluer par rapport à ce qui s’en vient », d’indiquer l’entraîneur qui profitera également du rassemblement pour faire un partage d’informations, notamment avec des séances de vidéo. 

Quelques joueurs qui seront sur place tenteront également leur chance dans des divisions supérieures avant de signer leur lettre d’intention.