Le Saguenéen Maxime Mareschal-Hay (sur la plus haute marche) et son partenaire de double, Sébastien Collard (à droite) ont été couronnés vainqueurs du double à la Coupe Pura Vida au Costa Rica en l’emportant sur la paire américaine composée de Milledge Cossu et de Ty Switzer (à gauche).

Finaliste en simple, Mareschal-Hay gagne en double

Maxime Mareschal-Hay du Club de tennis intérieur Saguenay (CTIS) s’apprête à faire coup double au tournoi de la Coupe Pura Vida (U18) au Costa Rica, un tournoi de l’ITF World Tennis Tour Junior de grade 5 disputé sur une surface dure à l’extérieur. Vendredi, l’athlète de 16 ans a en effet remporté le double en compagnie d’un autre Québécois, Sébastien Collard (TOP tennis Outaouais), en plus d’obtenir son billet pour la finale du simple samedi.

En double, le tandem Collard/Mareschal-Hay a vaincu la paire américaine composée de Milledge Cossu et de Ty Switzer en deux manches de 6-2 et 6-2. Plus tôt cette semaine, le duo québécois a surpris, en quart de finale, les premières têtes de séries, les Mexicains Emilio Gonzalez et Samuel Sanchez en deux manches de 7-5 et 6-4. Auparavant, en demi-finale, ils ont pris la mesure des Costaricains Felipe Cruz et Christian F. Winstead en deux manches identiques de 6-1.

Vainqueur en double, le Saguenéen Maxime Mareschal-Hay prendra part à la finale en simple de la Coupe Pura Vida au Costa Rica, samedi.

En simple, le Saguenéen, qui s’entraîne également à l’Académie Hérisset-Bordeleau de Québec, a aussi amorcé son tournoi sur les chapeaux de roues en vainquant le favori, l’Américain Jeffrey Fradkin 6-2 et 6-3. Au deuxième tour, il a eu besoin de trois manches pour venir à bout du Costaricain Christian F. Windstead 7-6(3), 2-6 et 6-3. En quart de finale, il a eu le meilleur sur la 7e tête de série, le Mexicain Emiliano Elizarraras en deux sets identiques de 7-5. En demi-finale, le duel fut relevé contre le Mexicain Santiago Perez Cazamayor, mais Mareschal-Hay l’a emporté 6-4, 7-5.

Samedi, en finale, il affrontera le Mexicain Emiliano Gonzalez, 6e tête de série du tournoi. Ce dernier a vaincu les 2e et 8e favoris pour accéder à la finale du simple. Pour la jeune raquette du Saguenay, il s’agit d’un premier tournoi à l’extérieur de l’Amérique du Nord. À ses parents, Véronique Mareschal et Murray Hay, il a indiqué que le calibre était très relevé. «Il travaille très fort au niveau physique et mental, car, en ce qui concerne les habiletés tennistiques, (les joueurs en lice) sont tous très forts. Il doit rester concentré en tout temps, car les joueurs d’Amérique centrale sont coriaces et aiment les longs échanges jusqu’à épuisement de l’adversaire!», relatent-ils.