Sur cette séquence, le gardien des Éperviers, Pierre-Olivier Girard, a volé Jimmy Grimard du bout de la jambière en deuxième période.

Finale junior AA: la première aux Éperviers

Les Éperviers de Normandin ont remporté le premier match de la série finale du junior AA au compte de 4 à 3, jeudi soir, au Palais des sports, contre les Marquis de Jonquière. Le gardien des Éperviers, Pierre-Olivier Girard, a fermé la porte à plusieurs occasions en troisième période pour mener son équipe à la victoire.

Après avoir surpris les Saguenéens de Chicoutimi en demi-finale, les Éperviers ont continué sur leur lancée. Ils sont revenus de l’arrière à deux occasions avant de prendre l’avance pour de bon en troisième. L’entraîneur-chef des Éperviers, Kevin Tremblay, a confié que le stress a nui à son équipe en première période.

« On a réussi à contrer la menace en première période, souligne-t-il. Je sentais mes joueurs stressés, mais on est sortis forts en deuxième et on a été très bons en désavantage numérique. On a contré la menace en gardant les tirs à l’extérieur. Notre gardien a été le meilleur des deux ce soir ! C’est définitivement lui l’étoile du match. » 

De son côté, le portier Pierre-Olivier Girard affichait un large sourire après la rencontre. 

« J’ai fait des arrêts quand c’était le temps de les faire. En troisième, quand les gars ont eu un petit relâchement, j’étais motivé à les tenir dans le match et ils ont été capables de me remercier en marquant » de confier Girard.

Normandin déterminé 

Malgré une première période dominée par les Marquis, les Éperviers sont parvenus à se relever à chaque occasion. Jérémy Girard a marqué son premier but de la rencontre avec un peu moins de cinq minutes à écouler au premier tiers. Vincent Boivin a assuré la réplique un peu plus d’une minute plus tard pour les visiteurs. Girard a redonné l’avance aux Marquis avec 30 secondes à faire. 

Les Éperviers ont montré du caractère en deuxième période. Samuel Larouche et Olivier Lafrenière ont tous deux fait vibrer les cordages. Le capitaine des Marquis, Jimmy Grimard, s’est fait insistant devant le filet pour créer l’égalité en troisième période. Toutefois, Normandin n’avait pas dit son dernier mot ; Matthew Deblois a redirigé un tir derrière William Imbeau, en avantage numérique, avec sept minutes à jouer pour donner la victoire aux Éperviers.

Jonquière devra s’ajuster

Bien situé à l’embouchure du filet, Jérémy Girard a joué de malchance, puisque son tir a frappé le poteau à la gauche du gardien avec 50 secondes à écouler à la rencontre. Même si ses joueurs ont passablement dominé le troisième tiers, Bob Desjardins était loin d’être satisfait de l’effort. Pour la première fois des séries, les Marquis ont été véritablement testés. Ils avaient gagné chacune de leurs parties par des marges de quatre buts ou plus contre Roberval.

« On est meilleur que ce que nous avons montré ce soir (jeudi). On était encore dans un mode plus “slow”. Mes meilleurs joueurs n’ont pas été les meilleurs ! Jérémy Girard, notre meilleur joueur ce soir, a prêché par l’exemple, mais je ne suis pas sûr que les autres ont suivi. On était frustré, rien ne fonctionnait pour nous et on ne travaillait pas de la bonne façon. Je ne m’attendais pas à gagner la série en quatre, mais ce n’est pas fini et on passe au match suivant. »

Les deux équipes s’affronteront samedi soir à Normandin pour le deuxième duel de la série.