La formation juvénile de division 1 des Lynx du PWD d’Alma a obtenu une permission spéciale pour pouvoir jouer dans la catégorie AA dans le cadre du Tournoi provincial de hockey midget d’Alma.

Feu vert aux Lynx juvéniles

La 48e édition du Tournoi provincial de hockey midget d’Alma, qui a pris son envol mercredi, aura une saveur particulière avec la présence des Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour (PWD) qui ont obtenu une permission spéciale pour participer dans la catégorie AA.

Responsable du programme de hockey scolaire au PWD, Pascal Néron confirme que la formation juvénile, qui évolue dans le circuit scolaire en division 1, a dû obtenir l’aval de Hockey Québec et du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour pouvoir jouer le tournoi local.

Avec les décisions prises par le RSEQ, les équipes juvéniles en division 1 doivent participer à deux défis, de sorte que la participation à un troisième tournoi à l’extérieur peut représenter une dépense additionnelle que plusieurs préfèrent ne pas assumer.

« Le tournoi midget d’Alma offrait le volet scolaire en division 1 depuis au moins cinq ans, mais cette année, cette catégorie n’est pas présente. Le RSEQ oblige les programmes à participer à deux challenges (dont un Défi aura lieu à Chicoutimi). À partir de ce moment-là, les équipes qui doivent faire deux voyages dans la saison n’envisagent pas nécessairement la participation à un troisième tournoi à l’extérieur. Ç’a eu comme effet une diminution considérable du nombre d’équipes en division 1 au tournoi d’Alma », indique Pascal Néron pour expliquer l’absence de cette catégorie cette année.

Fierté locale

Pour les joueurs des Lynx, le tournoi midget fait partie de la tradition et du plaisir de jouer un tournoi devant leur monde. Et pour les organisateurs du tournoi, la présence d’équipes locales est aussi un plus pour l’ambiance et la foule. « C’est aussi l’expérience parents et l’expérience joueurs de participer à un des plus grands tournois au Québec. On trouvait ça ben plate que (la classe D1) tombe », souligne M. Néron.

Dans cette optique, il a entrepris les démarches pour obtenir une dérogation auprès de Hockey Québec et du RSEQ. Le dossier n’a pas traîné en longueur, car les deux parties se sont entendues rapidement pour les autoriser à participer au tournoi.

« La principale différence entre nos équipes et celles du midget AA, c’est la présence de joueurs de 17 ans. Nous, nous avons des joueurs de 15 et 16 ans et eux ont des joueurs de 15 à 17 ans. Mais en ayant une équipe particulièrement mature physiquement cette année, c’est correct pour nous », met en contexte M. Néron.

Ce dernier précise que la dérogation n’est valable que pour la présente édition. Si les Lynx souhaitent répéter l’expérience l’an prochain, ils devront refaire les démarches.

« On l’essaie pour un an et on verra ce que ça va donner. En vérité, on ne sait pas vraiment dans quoi on se lance, mais on va le vivre. Est-ce que (cette permission) sera récurrente ? Peut-être pas. C’est correct pour cette année, mais ce sera à voir pour les prochaines années », a-t-il conclu. À noter que les Lynx amorceront leur tournoi jeudi, à 18 h, au Centre Mario-Tremblay, alors qu’ils affronteront les Tigres de Victoriaville.

Neuf équipes

Le tournoi accueille neuf équipes de la région. Outre les Lynx juvéniles dans le AA, on retrouve six équipes dans le BB avec les Aiglons d’Alma, le Marco’s Pub de Saint-Félicien, les Castors de Dolbeau-Mistassini, les Marquis de Jonquière, les Saguenéens de Chicoutimi et les Ambassadeurs de Chibougamau.

Deux équipes de la région seront en action dans le juvénile division 2 avec le Bleu et Or de l’école polyvalente Arvida et les Aigles de la Cité étudiante de Roberval. Dans le cas de la division 2, le RSEQ les oblige à participer à un seul tournoi.

+

TOURNOI MIDGET

Un match nul de 1-1 entre les Castors de Dolbeau-Mistassini et les Sags1 (Saguenéens) a lancé la 48e édition du Tournoi provincial midget d’Alma, au Centre Mario-Tremblay. Une seule autre rencontre était à l’horaire de cette soirée d’ouverture, entre les Sags2 (Marquis) et le Marco’s Pub de Saint-Félicien. Dernier au classement général midget BB, le Marco’s pub a causé une certaine surprise, marquant quatre buts sans réplique pour l’emporter par la marque de 4-1.