Du beau temps et un nombre record de participants ont marqué la 9e édition du Festival d’eau vive du Bas-Saguenay tenu en fin de semaine à Petit-Saguenay.

Festival d'eau vive du Bas-Saguenay: l’occasion de sortir le champagne

Une superbe journée et un record de participation sont venus couronner la 9e édition du Festival d’eau vive du Bas-Saguenay, dimanche, à Petit-Saguenay. Fort de ce succès, l’organisation a déjà confirmé la tenue d’une 10e édition l’an prochain.

« Effectivement, nous avons eu une journée exceptionnelle pour terminer le festival, confirme Louis Tremblay Poirat, membre du comité organisateur. L’an dernier, nous avions déjà établi un record de participation (160 descentes) et cette année, nous l’avons battu. Nous avons fait au-delà de 200 descentes de rivière, en fin de semaine, sur trois sections différentes, principalement en rafting et en kayak. Nous avons aussi eu des descentes d’initiation dans la basse section de la rivière. D’ailleurs, on avait plus de places disponibles que l’an passé, ce qui a contribué à dépasser le nombre de participants de l’an dernier. »

Du beau temps et un nombre record de participants ont marqué la 9e édition du Festival d’eau vive du Bas-Saguenay tenu en fin de semaine à Petit-Saguenay.

L’organisation a souligné le 100e anniversaire de Petit-Saguenay en lui dédiant la descente du 100e, dimanche matin. « La première descente du dimanche est la plus populaire parce que c’est la seule de la fin de semaine qui se termine dans le fjord. Cette année, on a carrément “poppé” le champagne avec l’ensemble des participants afin de célébrer le 100e anniversaire de Petit-Saguenay. Samedi après-midi, on a eu autant de gens qui ont fait la descente », souligne M. Tremblay Poirat.

Samedi soir, les participants ont été conviés à la microbrasserie La Chasse-Pinte où ils ont pu assister aux meilleurs moments de la journée présentés en diffusion. « Ç’a été une soirée festive extraordinaire, assure le porte-parole du festival. C’est très familial comme ambiance dans le sens qu’il y a un esprit de famille qui s’installe quand on descend ensemble la rivière. »

Après la descente du dimanche matin jusqu’au fjord, les organisateurs et les participants du Festival d’eau vive du Bas-Saguenay ont sablé le champagne sur le quai pour souligner le centenaire de Petit-Saguenay. Les plus braves ont ensuite fait une saucette!

En croissance

Le Festival d’eau vive du Bas-Saguenay connaît une belle croissance et la 10e édition devrait être soulignée de façon particulière.

« C’est sûr qu’on veut faire quelque chose pour souligner la 10e édition, assure Louis Tremblay Poirat. On va d’abord faire le bilan de celle-ci. Ç’a été une très, très belle édition. On vit une croissance avec les heureux problèmes que ça comporte. On réfléchit sur ce qui pourrait être fait pour continuer à améliorer l’événement. »

Photo Isae  Talabert

Cela dit, l’enthousiasme était au rendez-vous à Petit-Saguenay et l’accident mortel survenu lors d’une descente de rafting survenu jeudi sur la rivière Matawin, en Mauricie, n’a pas eu d’impact sur la participation. D’ailleurs, une vingtaine de bénévoles étaient à pied d’œuvre pour assurer le bon déroulement et 16 personnes rémunérées (dont des guides) pour assurer la sécurité les descentes.