Samuel Girard reviendra dans sa région natale pour une première fois depuis les Jeux olympiques le 27 avril.

Ferland-et-Boilleau célébrera son champion olympique

Ferland-et-Boilleau se prépare à célébrer le retour de son champion olympique. Un 5 à 7 est organisé le 27 avril prochain afin de permettre à la population de témoigner sa fierté au patineur de vitesse courte piste qui sera de passage dans son village natal pour quelques heures. Le lendemain, c’est au Viennois de Chicoutimi que le médaillé rencontrera ses fans.

Le 5 à 7 se tiendra dans la salle communautaire de la petite municipalité, située au 461 route 381. «On pense remplir la salle qui contient environ 125 places. Il y aura peut-être une file d’attente à la porte», prévoit Monique Witzell, agente de développement et communauté de Ferland-et-Boilleau, qui souligne que l’activité est ouverte à tous. 

L’équipe de la municipalité a travaillé fort pour organiser une rencontre entre le public et celui qui a remporté l’or au 1000 mètres ainsi que le bronze au relais lors des derniers Jeux olympiques de PyeongChang. «La ville est excessivement fière de Samuel. C’est une image positive pour nos enfants», affirme Monique Witzell qui confirme que l’athlète sera dans sa municipalité d’origine pour quelques heures seulement. 

Une partie protocolaire est prévue dans le cadre du 5 à 7. Serge Simard, député de Dubuc, prendra notamment la parole. Un montage vidéo du parcours de Samuel Girard aux Jeux olympiques sera également présenté. L’athlète prendra ensuite la parole, puis sera disponible pour signer des autographes. «Ce sera une opportunité pour les gens de parler avec Samuel.» Déjà, Monique Witzell confirme que l’activité suscite l’intérêt de la population. «Il n’est pas revenu dans la région depuis les Jeux olympiques. Même ses proches ne l’ont pas vu beaucoup. Il y aura des gens de la famille, les enfants de l’école, ainsi que des gens du club de patinage de La Baie. Son premier coach, Luc Girard, prononcera d’ailleurs quelques mots.» 

Le lendemain, 28 avril, Samuel Girard sera au Viennois de Chicoutimi, la boulangerie de son parrain et de sa marraine, de 10 h à midi. Il sera disponible pour échanger avec le public et signer des autographes.