Pas de repos pour les Desjardins! Le rideau est à peine tombé sur le Championnat canadien de curling mixte à Arvida que le duo père-fille s’est envolé pour la Suisse où ils prennent part à un tournoi international en double mixte.

Expérience exténuante, mais positive pour les Desjardins

Pas le temps de se reposer pour Robert et Emilie Desjardins. Le rideau vient à peine de tomber sur le Championnat canadien de curling mixte à Arvida que le duo père-fille se retrouve en action dans un tournoi de double mixte du World Curling Tour... en Suisse !

Malgré la fatigue, Robert Desjardins et sa fille Emilie ont tout de même réussi à conclure leur première journée du tournoi de Berne avec une fiche de deux victoires et un revers. Ils ont d’abord vaincu la formation suisse des Iseli avant de s’incliner contre un autre tandem suisse, les Kobler. L’équipe Hôtel Le Montagnais a conclu sa longue journée avec une victoire aux dépens de l’équipe Kalocsali/de Boom, des Pays-Bas. Presque un tour de force dans les circonstances.

« Nous étions censés arriver jeudi matin, mais nous avons été obligés de changer nos billets d’avion, car il y avait un cours (universitaire) qu’Emilie ne pouvait manquer. Nous sommes donc plutôt arrivés à 6 h vendredi matin et nous avons dédouané nos bagages, loué une voiture et pris la route pour Berne, si bien que nous sommes arrivés environ 20 minutes avant notre premier match », raconte Robert Desjardins à l’autre bout du fil, la voix éraillée par la fatigue et le manque de sommeil. « Ce n’était vraiment pas une bonne situation de tournoi, mais on s’en est quand même bien sortis. Dans les circonstances, on est satisfaits ! »

Bon début

« Nonobstant cela, on a pris un bout parfait de six au premier bout, mais on a failli se faire remonter. On a quand même gagné assez facilement contre une équipe très très sympathique de la Suisse. Il y a 10 équipes de la Suisse », relate-t-il.

Après une courte sieste de 30 minutes, ils ont affronté une autre équipe suisse qui les a vaincus. Ils se sont retrouvés dans le B. Après un autre bref repos, ils ont disputé leur troisième match du jour contre la formation des Pays-Bas. « Ils n’étaient pas censés être forts, mais ils ont bien joué. On tirait de l’arrière 1-4 et on a remonté pour réussir à arracher le match. »

Autre grosse journée

Les Desjardins ne sont pas au bout de leur peine. Après une autre courte nuit, ils reprendront le boulot à 7 h 30 samedi matin contre la formation chinoise du duo Hui et Kuo, le premier de quatre matchs au programme. Leur objectif reste de se hisser parmi les huit équipes de la ronde éliminatoire qui s’annonce tout aussi exténuante.

Le tournoi qui se déroule sous la formule triple élimination réunit 32 équipes représentant 14 pays. Huit équipes accéderont à la ronde éliminatoire. « C’est un tournoi ouvert du Circuit mondial de curling en double mixte. C’est l’un des plus importants en Suisse. Il y a plus de 30 000 francs suisses en bourses (plus de 40 000 $ CAN) », explique le paternel.