L’ancien joueur de la NBA Moggsy Bogues et l’actuelle vedette du circuit féminin de la WNBA, étaient sur place pour le camp regroupant 25 des meilleurs joueurs au Québec.

Expérience enrichissante pour Vincent Girard

Vincent Girard gardera un excellent souvenir du camp de basketball « Under Armour NBA Jr » regroupant 25 joueurs triés sur le volet à Montréal samedi dernier.

Il s’agissait d’un premier contact pour le Chicoutimien avec l’élite de son groupe d’âge au Québec, lui qui a justement célébré son 14e anniversaire la semaine dernière. Après quelques exercices et des tests physiques en après-midi, la journée s’est conclue avec des matchs simulés. Le plus petit joueur de l’histoire de la NBA, Muggsy Bogues, était sur place, ce qui démontre l’envergure de l’événement. L’actuelle vedette du circuit féminin de la WNBA, Alyssa Thomas, faisait également partie des invités de marque.

Vincent Girard a bien apprécié son expérience au camp de basketball « Under Armour NBA Jr », qui se déroulait samedi dernier à Montréal.

«C’est sûr que je ne suis pas le plus grand, mais j’ai montré ma rapidité et mon sens du jeu», estime Vincent Girard sur ce qu’il a pu montrer, ayant le sentiment d’avoir tiré son épingle du jeu. «Je m’attendais à ce que ce soit rapide et physique», a-t-il convenu, disant également avoir appris beaucoup de choses lors de cette journée «exigeante» qui pourrait être la première de plusieurs expériences du genre.

«Dans ma tête, je me dis qu’autre chose va arriver plus tard si je continue à bien performer», de faire valoir Vincent Girard avec enthousiasme.

Vincent Girard a eu un premier contact avec l’élite du basketball de son groupe d’âge au Québec en fin de semaine dernière, à Montréal.

Entraîneur du club benjamin AAA des Mustangs de l’école Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine et de la sélection régionale des Jeux du Québec été 2018, Maxime Guitard est bien placé pour parler de Vincent Girard qui fera le saut cette saison dans le calibre cadet AAA. «C’est sûr qu’on parle peut-être moins des joueurs dans le benjamin. Il a quand même amené les Mustangs aux Championnats provinciaux où on a terminé 7e ce qui est assez exceptionnel. Gagner le premier match avec le classement qu’on avait, ce qui fait qu’on commence contre de grosses équipes, c’était une grosse victoire. Toute l’année, il était le meilleur joueur de la région selon moi et l’un ou le meilleur défenseur», souligne Maxime Guitard. C’est un vrai étudiant-athlète. Il est intelligent. Quand il se présente sur le terrain, il vient pour travailler et pas pour niaiser avec les autres.»

L’entraîneur d’expérience mentionne que le jeune homme a été particulièrement éblouissant lors des Jeux du Québec. «On avait peut-être une équipe un peu plus faible. Avec Vincent sur le terrain, on réussissait à tirer notre épingle du jeu. Ça faisait une différence, ce qui a donné plusieurs matchs serrés. Le résultat (14e) n’est pas nécessairement représentatif de nos performances, notamment grâce à Vincent qui était le meneur de jeu, exprime-t-il, se souvenant très bien d’un quatrième quart particulièrement productif du Chicoutimien qui a bien failli transformer un retard de 20 points face à Sud-Ouest en victoire, la remontée se terminant au déficit de trois points.

L’ancien joueur de la NBA Moggsy Bogues et l’actuelle vedette du circuit féminin de la WNBA, étaient sur place pour le camp regroupant 25 des meilleurs joueurs au Québec.

«Il était juste extraordinaire. Je pense que ce match-là est celui qui a été le plus vu. Une telle performance, ça fait 15-20 ans que je suis entraîneur, et j’avais rarement vu ça», raconte Maxime Guitard, estimant qu’après une participation aux provinciaux dans le benjamin, les Mustangs cadets auront une très bonne formation pour la prochaine saison qui débutera à la fin du mois d’octobre, encore une fois avec Vincent Girard à l’avant-scène.

«Il est l’un des joueurs qui devraient se retrouver sur l’équipe étoile à mon avis», prédit-il.

Les participants ont effectué les tests physiques en début d’après-midi, avant une rencontre simulée pour conclure le camp.