L’Épreuve cycliste du parc des Laurentides se fera dans les deux sens entre Chicoutimi et Stoneham, les 24 et 25 août prochain.

Épreuve cycliste du parc des Laurentides: l’aller-retour proposé cette année

Pour sa troisième édition, L’Épreuve cycliste du parc des Laurentides se déroulera sur deux jours, les 24 et 25 août. L’événement organisé par Événements 2 M, au profit de la Fondation Arianne, permettra aux cyclistes d’avoir différentes options.

« Cette année, on offre trois options. La première, le samedi, c’est de faire Chicoutimi vers Stoneham. La deuxième, le dimanche, c’est possible de faire Stoneham vers Chicoutimi. Tu peux également faire l’aller-retour samedi et dimanche », révèle l’un des organisateurs, Martin Tremblay. Il précise que des navettes seront disponibles tant de Chicoutimi que de Québec, un ajout fort populaire l’an dernier.

Samedi matin, le cortège partira du Séminaire de Chicoutimi en direction de l’école du Harfang-des-Neiges, environ 185 kilomètres plus loin. Le lendemain, les participants feront le chemin inverse, une nouveauté pour la troisième édition.

« On le fait vraiment pour le cycliste de milieu de gamme. Oui, on ramasse ceux qui sont en forme et qui font beaucoup de vélo. On veut toutefois que tous ceux qui viennent soient capables de le faire », raconte Martin Tremblay, précisant que l’an dernier, seulement trois abandons ont été enregistrés sur 170 participants, dont deux personnes qui étaient déjà blessées au départ. Il rappelle également que la vitesse du peloton est ajustée à la vitesse des plus lents, et non le contraire.

« Le terme épreuve est un peu galvaudé. On veut vraiment que ce soit accessible à tout le monde et on mise là-dessus », avance Martin Tremblay, soulignant l’ambiance conviviale.

Un DJ précédera le groupe afin d’assurer l’animation musicale. Une fois les cyclistes arrivés à destination, tant le samedi que le dimanche, au lieu d’un souper, une activité extérieure, selon la formule du tailgate, se déroulera avec un barbecue et des breuvages.

« L’an dernier, on a fait un souper, mais les gens ne voulaient pas trop rentrer dans la bâtisse parce que c’était trop le fun dehors », de relater Martin Tremblay, précisant qu’il est possible de s’inscrire jusqu’au 9 août.

La Fondation Arianne vient en aide financièrement à des familles du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui doivent se déplacer lorsque l’un des membres doit recevoir des traitements médicaux à l’extérieur.