La Blainvilloise Charlotte Robillard-Millette a réussi son entrée en scène en s’imposant assez rapidement en deux manches de 6-4, 6-2 aux dépens de Chieh-Yu Hsu de Taipei. Elle sera de retour sur le court central aujourd’hui, à compter de 16h30, contre la Slovaque Michaela Honcova.

Entrée réussie pour Robillard-Millette au Challenger

Bonne journée pour les représentantes du Canada au Challenger de tennis Banque Nationale de Saguenay. En après-midi, la 4e tête de série, Carol Zhao, a accédé aux quarts de finale en vainquant An-Sophie Mestach (Belgique) en plus de former en fin de soirée un duo gagnant avec sa compatriote Bianca Andreescu. Et pour couronner le tout, la jeune Blainvilloise Charlotte Robillard-Millette a réussi son entrée en scène en disposant de Chieh-Yu Hsu (Taipei).

Ayant obtenu un laissez-passer, Robillard-Millette, 18 ans, était à la fois satisfaite et soulagée d’avoir remporté son match initial, un duel de gauchère contre Hsu, 25 ans, qui a déjà pointé au 224e rang mondial. La Québécoise s’est imposée assez rapidement en deux manches de 6-4 et 6-2.

« J’ai toujours un peu de difficulté à jouer contre une gauchère. En étant moi-même gauchère, on a un style de jeu différent ; au service et au retour de service, il faut s’ajuster », a commenté celle qui en est à sa 4e présence au Challenger de Saguenay. C’est une bonne joueuse, mais j’ai bien réussi mes stratégies et j’ai bien exploité ses faiblesses tout en utilisant bien mes forces. Je suis restée bien concentrée sur mon plan de jeu et en entrant sur le terrain, j’étais déterminée à marteler mon adversaire. Je crois que c’est ce que j’ai fait et j’en suis plutôt fière. »

Robillard-Millette sera de retour dans l’action jeudi à compter de 16 h 30, alors qu’elle affrontera la Slovaque Michaela Honcova, qui occupe le 274e rang. Elle s’attend à croiser le fer contre une adversaire coriace, mais elle est prête à livrer bataille dans le but d’atteindre à nouveau les quarts de finale comme elle l’avait fait en 2015 et en 2016.

Interrogée sur l’appui de la foule à son endroit, la longiligne blonde a assuré qu’elle appréciait particulièrement l’appui du public régional. « Comme je l’ai déjà dit, j’aimerais que tous les tournois soient joués au Saguenay. Chaque fois que je viens ici, la foule m’aide et me motive et je pense que c’est un gros plus. Merci à eux de venir encourager les Canadiennes », a-t-elle conclu, avant d’aller retrouver les grands-parents de sa bonne amie jonquiéroise, Marie-Alexandre Leduc.

Zhao sur sa lancée 

Pour sa part, Carol Zhao aurait pu connaître des ratés mercredi que personne ne lui en aurait vraiment voulu. Mardi, elle avait livré un éprouvant combat contre la Russe Elena Bovina, une ancienne top-15 mondial. Mercredi, l’Ontarienne de 22 ans avait un autre gros défi sur les bras en affrontant la Belge An-Sophie Mestach, qui a déjà occupé le 98e rang mondial. Le début de l’affrontement a été ponctué de bris, mais la Canadienne est parvenue à remporter son service pour prendre les devants et remporter la manche 6-4 avant de poursuivre sur sa lancée victorieuse et enlever le deuxième set 6-2.

« Je m’attendais à ne pas être à mon meilleur, car je n’ai pas eu beaucoup de temps pour récupérer. Mais je me suis bien préparée, j’ai essayé de bien manger et de bien dormir et je me suis quand même présentée en bonne forme », a avoué celle qui en est à sa 5e présence à Saguenay. 

Contre Mestach, elle savait qu’elle aurait la partie n’était pas gagnée d’avance. « J’ai beaucoup de respect pour An-Sophie qui a déjà été la junior numéro 1 mondiale dans mon temps. Nous nous connaissons donc depuis longtemps et je ne m’attendais pas à un match facile. Par contre, je suis très contente d’avoir réussi à l’emporter aujourd’hui », a indiqué celle qui en est à sa 5e présence à Saguenay. 

Pour l’instant, Zhao est fort heureuse d’être encore en lice et a la ferme intention de se rendre le plus loin possible, un match à la fois. Sa meilleure prestation à Saguenay avait été une participation en quart de finale en 2015.

Enfin, lors du dernier match de la soirée, Zhao et Bianca Andreescu affrontaient leurs compatriotes Anca Craciun et Petra Januskova dans un duel de double tout canadien. Zhao et Andreescu l’ont remporté en deux manches identiques de 6-4 pour ainsi être le premier tandem du tournoi à atteindre la demi-finale du double.

Après une journée aussi bien remplie, nul doute que la 4e tête de série profitera de sa journée de congé jeudi avant de reprendre les hostilités vendredi, en quart de finale, contre une autre excellente joueuse, la Hongroise Greta Arn.

À la volée

• Bonne nouvelle pour la Canadienne Rebecca Marino. La longiligne athlète n’aura pas besoin d’attendre six mois de plus pour son retour en compétition. Elle pourra finalement prendre part à un tournoi vers le 20 janvier. La championne 2010 du Challenger Banque Nationale de Saguenay s’entraîne à plein régime durant son séjour au Saguenay, sous les bons conseils de l’entraîneur Simon Larose...

• La diffusion des matchs en direct sur le Web s’amorcera officiellement jeudi soir, à compter de 18 h 30 grâce au travail du réalisateur Rémi Larouche. Deux joueurs de tennis bien connus dans la région, Jérôme Gagnon et Jean-Daniel Marceau, commenteront les matchs. Il en sera ainsi vendredi soir et samedi pour les matchs de demi-finale en simple (à compter de midi) et la finale du double. Dimanche, tout ce beau monde sera en poste pour la grande finale à midi...

• C’était le 5 à 7 de la Banque Nationale mercredi soir, en présence de Sylvie Saint-Pierre (Banque Nationale Saguenay-Lac-Saint-Jean/Côte-Nord), du directeur du tournoi Francis Milloy et du président du comité local d’organisation, Jean Delisle, dans le local VIP aménagé pour le commanditaire principal. Plus d’une vingtaine d’invités ont pu jaser tennis et entendre les propos de l’entraîneur Simon Larose qui a rappelé l’importance de ce tournoi pour le développement des joueuses. Il était d’ailleurs accompagné des joueuses Carol Zhao et Rebecca Marino pour l’occasion...

• Encore une dure journée pour les favorites du tableau principal. Ainsi, la première tête de série, la Japonaise Risa Oski a perdu contre l’Américaine Francesca Di Lorenzo. La Belge Ysaline Bonaventure a plié l’échine devant l’Américaine Maria Mateas. Il ne reste que la Canadienne Carol Zhao (4e) et la Néerlandaise Bibiane Schoofs (3e) parmi les huit premières favorites du tableau principal...

• Même si sa visite à Saguenay n’aura pas été fructueuse, la Serbe Jovana Jaksic, championne de l’édition 2015, reste l’une des chouchous des amateurs de tennis de la région. Ces derniers auraient bien aimé voir la sympathique brunette remporter son duel contre Bibiane Schoofs...

• Cindy de Leeuw, entraîneuse de la Belge An-Sophie Mestach, s’attire bien des regards avec la présence de son fils de deux ans et demi, Seth. Le petit blondinet semble être une petite bombe d’énergie...

• L’équipe du comité organisateur a travaillé tard mardi soir pour installer les écrans géants et les estrades additionnelles. Leurs efforts en valaient le coup...