Le directeur général de l’Association régionale de soccer, Pierre-Luc Gilbert, annonce fièrement qu’un programme sport-études sera implanté au Saguenay en septembre 2022.
Le directeur général de l’Association régionale de soccer, Pierre-Luc Gilbert, annonce fièrement qu’un programme sport-études sera implanté au Saguenay en septembre 2022.

Enfin un programme sport-études en soccer à Saguenay en 2022

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Attendu depuis longtemps, un programme sport-études en soccer verra finalement le jour au Saguenay en septembre 2022.

Le directeur général de l’Association régionale de soccer Saguenay–Lac-Saint-Jean, Pierre-Luc Gilbert, en a fait l’annonce lors d’une entrevue téléphonique avec Le Progrès, jeudi après-midi. «Ça fait des années qu’on en parle», reconnaît-il.

«C’est un dossier de longue haleine. On est contents et on a travaillé fort sur le dossier. C’est sûr qu’on l’a remis plusieurs fois et c’est pour ça qu’on se prend presque deux ans à l’avance pour l’annoncer parce qu’on ne veut pas le remettre une autre fois. C’est définitif qu’on va de l’avant en septembre 2022», assure le directeur général, qui a maintenant entre les mains le sceau d’approbation du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur avec l’appui de Fédération de soccer du Québec.

«On était supposés partir en 2021, mais le centre multisport, on parle maintenant de septembre 2022. Le club fusionné du Venturi Saguenay, on veut aussi lui laisser du temps de mettre les choses en place», explique le directeur général, précisant que le désir de l’implanter était présent, mais que sans stade multisport et des plateaux adéquats pour le soccer 11 contre 11, il était plus difficile de créer cette nouvelle structure.

Pour l’élite
Le nouveau programme sport-études saguenéen s’ajoutera à celui d’Alma, qui est en très bonne santé. « Avec celui de Saguenay, on veut que les meilleurs joueurs de la région puissent jouer dans les ligues provinciales de sport-études », fait valoir Pierre-Luc Gilbert.

À Alma, la prochaine cohorte comptera 56 jeunes à la suite du camp d’évaluation tenu en février, mais bien peu en provenance du Saguenay, avoue-t-il. Pour la première année au Saguenay, les responsables ont établi le maximum à 44 jeunes divisés en deux groupes (secondaires 1-2 et 3-4-5). «La mentalité n’est pas de remplir des chandails pour amener de l’argent dans les coffres, mais de prendre l’élite», raconte Pierre-Luc Gilbert.

«Ça va faire sortir l’élite de Saguenay. On est très contents du travail qui est fait dans les concentrations de soccer, mais ces jeunes n’ont pas accès à la division de Soccer Québec pour aller se faire voir à l’extérieur. C’est pour ça que c’est très important que le programme sport-études s’implante au Saguenay», de valider le directeur général de l’ARS, mentionnant que les deux centres de services scolaires saguenéens ont été approchés pour offrir le programme.

«Ça va permettre à l’élite du Saguenay de pouvoir accéder à du soccer de plus haut niveau et à une ligue intéressante», de renchérir Pierre-Luc Gilbert, précisant que les programmes de concentration déjà en place vont demeurer, ce qui va renforcir la pyramide de développement du soccer.

+
UNE SAISON RÉGIONALE AUTOMNALE À COMPTER DE SEPTEMBRE

Pour une première fois, l’Association régionale de soccer prolonge ses activités avec une saison automnale, laquelle débutera en septembre. 

«Nos ligues d’été finissent le 29 août et tout de suite au début de septembre, les gens qui vont vouloir jouer au soccer d’automne vont pouvoir le faire. C’était une demande qui était vive depuis des années», annonce fièrement le directeur général de l’organisation, Pierre-Luc Gilbert. 

«On a fait un sondage et ç’a super bien été. En effet, 80 % des jeunes veulent une ligue d’automne de mi-septembre à mi-octobre», indique-t-il, sur ce qui a motivé la décision d’aller de l’avant. 

Le travail effectué par les différents clubs de la région et le succès de la période estivale malgré les mesures à prendre en raison de la COVID-19, ainsi que la rapidité de passer à la phase 5 permettant les matchs réguliers à la mi-juillet, ont également pesé dans la balance. L’association régionale a atteint le plateau des 2000 joueurs, soit environ 50 % de la participation de 2019, et ce, même si certains clubs n’ont pas démarré leurs activités, dont celui de Dolbeau-Mistassini, qui sera toutefois de retour pour cette saison automnale. 

«Ç’a été une saison d’un mois et demi d’été et là, on offre une ligue d’automne d’un autre mois et demi», fait valoir Pierre-Luc Gilbert. 

Pour les jeunes, de U10 à U21, la saison comptera six rencontres, toutes disputées la fin de semaine en raison de l’école, tandis que pour les adultes, le calendrier sera comme celui de la saison estivale, de huit parties en semaine. 

«On sait très bien qu’on n’aura pas le membership de l’été, mais au moins, les jeunes qui ne font pas d’autres sports et qui veulent jouer au soccer vont pouvoir le faire», note Pierre-Luc Gilbert. 

Nouveau format dans U10 et U12

À compter de la prochaine saison estivale de 2021, l’Association régionale de soccer Saguenay–Lac-Saint-Jean appliquera les nouvelles normes de Soccer Canada et Soccer Québec pour les catégories U9 à U12, ce qui comporte l’abolition des classes A et locale. 

«Tous les jeunes vont être dans le même réseau de compétition. Donc, chaque joueur va bénéficier du même service. Trop souvent dans les dernières années, et ceci était vu sur l’échelle provinciale, les jeunes qui se classaient dans le A dans les catégories U9 à U12 avaient un meilleur service que les jeunes de niveau local, par exemple de meilleurs éducateurs et plus d’entraînements», explique le directeur technique, Olivier Chartier, dans un document rappelant qu’à cet âge, le développement des jeunes fluctue rapidement. 

Les ligues seront plutôt organisées par secteur afin de diminuer les déplacements.