Malgré un excellent début de saison, Alex Harvey (à droite) n'avait pu, avant samedi, faire mieux qu'une quatrième position. Le Québécois a finalement réussi à grimper sur le podium grâce à une troisième place au 15 km classique de Val di Fiemme, en Italie.

Enfin un premier podium pour Alex Harvey

Alex Harvey a décroché son premier podium de la saison, samedi, en terminant troisième du 15 kilomètres classique en départ groupé de Val di Fiemme, cinquième des six étapes du Tour de ski 2018.

«Je suis très content! Je pense que j’avais eu trois quatrièmes places cette année : c’est une bonne position, mais c’est toujours un peu frustrant. C’est aussi mon premier podium en classique depuis février 2015. Tous les autres depuis ce temps-là avaient été en skate», a souligné Harvey.

Si le skieur de Saint-Ferréol-les-Neiges demeure au quatrième rang du classement cumulatif, sa performance du jour lui permet d’espérer plus que jamais une place sur le grand podium, dimanche, au terme de la poursuite de neuf kilomètres servant de conclusion au Tour. Il se retrouve à seulement 1,2 seconde de Sergey Ustiugov et du troisième rang, et même à 8,3 petites secondes d’Alexey Poltoranin, deuxième en vertu de sa victoire (38:40,3), samedi, en Italie.

Harvey a animé toute la course en prenant la tête à quelques reprises. Lors de la dernière des six boucles de 2,5 kilomètres, il s’est retrouvé au cœur d’une lutte à quatre avec Poltoranin, Andrey Larkov et Dario Cologna, meneur du Tour. Le premier s’est finalement imposé grâce à une impressionnante poussée dans les derniers 200 mètres, et Harvey n’a pu résister qu’à Cologna lors du sprint final.

«J’avais déjà remarqué que ceux qui attaquaient pour le premier sprint intermédiaire payaient vraiment le prix, alors j’ai attaqué tout de suite après. Ç’a commencé à mettre dans le rouge des adversaires directs, comme Ustiugov et Martin Sundby. J’avais de très bons skis dans les montées, alors je me suis servi de ça», a analysé Harvey, dont la dernière médaille remontait à la poursuite de Québec, en mars.

Cologna quasi intouchable

Cologna détient désormais une avance quasi insurmontable au cumulatif. Il partira dimanche 74 secondes avant son plus proche poursuivant, Poltoranin. Celui qui semblait encore en mesure de le rejoindre avant samedi, le Russe Ustiugov, a connu une journée difficile, terminant au 14e rang. Quant à Martin Johnsrud Sundby, 11e du 15 kilomètres, il a glissé du troisième au sixième échelon au classement général.

Reste à voir qui aura la forme pour se démarquer dans la difficile montée, dimanche. Harvey croit avoir une bonne chance pour le podium général. Mais étant donné les faibles écarts de temps de la deuxième à la sixième place, le Québécois s’attend à une lutte à cinq pour les deux dernières places disponibles. «Je pense qu’Ustiugov et moi allons rapidement rejoindre Poltoranin. Et je m’attends à ce que Bolshunov et Sundby nous rattrapent aussi. L’objectif sera que ça ne soit pas trop facile. Rendu là, c’est qui aura la meilleure journée.»

Dimanche, Cologna pourrait remporter son quatrième Tour de ski, une compétition tenue pour la première fois en 2006-2007. Il est déjà le seul à l’avoir gagné à trois occasions chez les messieurs.

Du côté féminin, Heidi Weng a resserré l’écart avec le premier rang en remportant le 10 kilomètres. En vertu de son temps de 29:07,9, la Norvégienne n’est plus qu’à 1,8 seconde de sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg, cinquième samedi. La poursuite de dimanche s’annonce excitante pour les amateurs de ski de fond norvégiens…

***

CLASSEMENTS DU TOUR DE SKI

(après 5 des 6 étapes)

Hommes

1. Dario Cologna (Sui) 2h20:37,7

2. Alexey Poltoranin (Kaz) à 1:14,4

3. Sergey Ustiugov (Rus) à 1:21,5

4. Alex Harvey (Can) à 1:22,7

5. Alexander Bolshunov (Rus) à 1:39,4

-----

Femmes

1. Ingvild Flugstad Oestberg (Nor) 1h48:43,2

2. Heidi Weng (Nor) à 1,8

3. Krista Parmakoski (Fin) à 1:33,5

4. Jessica Diggins (É.-U.) à 1:43,1

5. Teresa Stadlober (Aut) à 2:29,9