Instigateur du Challenge XPN au profit de la Fondation du CHU de Québec, Denis Perreault (au centre) s’est allié à Michel Desgagné, du Club de boxe de Chicoutimi, pour organiser un gala caritatif à Saguenay. Une séance d’information aura lieu mardi soir dans les locaux du club de Chicoutimi. L’invitation est lancée aux gens du milieu des affaires et du monde de la santé.

Enfiler les gants de boxe pour une bonne cause

Enfiler les gants de boxe pour une bonne cause, voilà la proposition qui est offerte aux gens du monde de la santé et des affaires dans le cadre du Challenge XPN. Instigateur de l’événement, Denis Perreault s’est associé au grand manitou de la boxe au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Michel Desgagné, pour tenir cet événement caritatif au Saguenay.

Une séance d’information sera tenue mardi soir, à compter de 18 h, dans les locaux du Club de boxe de Chicoutimi, sis au 129, rue Jacques-Cartier Est.

En entrevue téléphonique, le promoteur Denis Perreault affiche un enthousiasme contagieux, surtout que la première édition tenue en fin de semaine dernière à Loretteville, a fait tout un tabac, tant sur le plan médiatique que participatif.

Des gens d’affaires, des médecins et autres professionnels se sont en effet prêtés à un entraînement en vue de monter dans l’arène pour le gala au profit de la Fondation du CHU de Québec. L’argent amassé servira à financer les recherches pour les maladies du dos, un mal qui affecte bon nombre de personnes.

Fort de ce premier succès, M. Perreault s’est tourné vers ses contacts dans le milieu sportif et l’entraîneur Michel Desgagné a accepté de l’aider à tenir un gala similaire au Saguenay.

En plus de bénéficier d’un entraînement supervisé par des professionnels, les participants gagneront en forme physique et en contacts puisque l’événement sera aussi une belle opportunité de réseautage, fait valoir M. Perreault.

Les professionnels de la santé et les gens d’affaires intéressés à enfiler les gants pour une bonne cause doivent d’abord contacter Denis Perreault (1 418 933-2690) afin de l’aider à planifier la logistique de la soirée d’information de 18 heures.