En 2019, la chance sourit aux Sea Dogs

Les Sea Dogs ont fait encore mieux que les Saguenéens, l’an dernier, lors de la loterie du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) qui se déroulait jeudi, en fin d’après-midi. Avec une seule balle dans le boulier, soit moins de 5 % des chances, ils ont hérité du tout premier choix pour la séance qui aura lieu en juin à Québec.

Les Saguenéens avaient également été favorisés par le hasard, l’an dernier, mais ils disposaient quand même de deux fois plus de chances. Quelques semaines plus tard, ils avaient sélectionné l’attaquant gatinois Hendrix Lapierre, qui s’est établi comme un pilier de l’attaque à sa première saison. Cette année, l’attaquant des Chevaliers de Lévis, Joshua Roy, est pressenti comme le futur premier choix de l’encan midget.

Les Sea Dogs n’avaient plus leur premier choix initial, qui appartenait aux Foreurs de Val-d’Or, et est demeuré inchangé au deuxième rang. C’est avec le choix de l’Armada de Blainville-Boisbriand, obtenu dans la transaction faisant passer Joe Veleno à Drummondville, que la formation du Nouveau-Brunswick a hérité du premier choix.

Les Wildcats perdants

Les Wildcats de Moncton, qui détiennent le choix du Titan d’Acadie-Bathurst, peuvent être considérés comme les grands perdants de la loterie avec les Cataractes de Shawinigan. Les Wildcats sont passés du premier au troisième rang tandis que les Cataractes ont reculé de deux places et repêcheront cinquièmes.

Les Olympiques de Gatineau n’ont pas bougé au quatrième rang. Ce n’est pas la première fois que les Sea Dogs sont favorisés par la loterie, ayant également joué de chance en 2015, ce qui leur avait permis de sélectionner Joe Veleno quelques semaines plus tard. L’an dernier, ils avaient le plus grand nombre de chances et avaient glissé au deuxième rang.