L'Almatoise Amy Dallaire, à droite, participera prochainement à un camp de perfectionnement en Irlande.

Émy Dallaire invitée en Irlande

Le sport peut mener loin et la pugiliste almatoise Émy Dallaire est aujourd'hui en mesure d'en témoigner. Elle a été invitée à un camp de boxe qui se déroulera en Irlande du 22 au 29 août.
Père et entraîneur de la boxeuse, Maxime Dallaire précise que cette invitation s'explique à la fois par la qualité de ses performances et par sa présence au sein de la relève québécoise.
«Le Edenderry International Female Sparring Camp est considéré comme le plus gros camp de boxe féminin sur la scène internationale, souligne l'entraîneur à l'Académie de boxe Le Pugiliste et Max Cardio Boxe. Plusieurs athlètes de partout au monde y participeront. Des pays comme la France, l'Angleterre, la Norvège, l'Inde, la Chine et le Canada seront représentés. Ce sera une réelle chance pour Émy de se mesurer à d'autres talents de taille et de profiter d'une expérience unique. Elle sera assurément très formatrice pour sa carrière.»
L'entraîneur du club d'Alma ajoute que l'athlète de 16 ans mérite pleinement cette invitation. Il note que son éthique de travail est exemplaire, même si elle ne pratique la boxe que depuis deux ans.
«Pour elle, ce sport est rapidement devenu une passion et il fait partie intégrante de son mode de vie, précise Maxime Dallaire. Peu de jeunes filles pratiquent cette discipline qui est très exigeante physiquement et mentalement. Émy se démarque par son assiduité à l'entraînement, son esprit compétitif, sa persévérance ainsi que par sa capacité d'adaptation et d'analyse au combat.»
Maxime Dallaire mentionne aussi que son élève présente déjà une feuille de route intéressante malgré sa brève carrière. Elle a notamment gagné une médaille d'argent au championnat canadien et l'or à différentes compétitions provinciales.
«De victoire en victoire, son plus grand objectif est d'aller le plus loin possible dans cette discipline et, bien sûr, de participer aux Jeux olympiques, souligne Maxime Dallaire. Pour elle, chaque combat est une opportunité d'apprentissage.
«En participant au Edenderry International Female Sparring Camp, elle espère tirer son épingle du jeu et surtout ramener avec elle des souvenirs précieux et ajouter plusieurs nouvelles cordes à son arc. Elle sera accompagnée des entraîneurs de renom Ariane Fortin-Brochu et Danielle Bouchard.»