Menant 1-0 après 40 minutes de jeu, les Élites midget AAA de Jonquière ont ouvert les valves en troisième avec quatre buts sans réplique pour l’emporter 5-0 contre les détenteurs du 2e rang au classement général, le Rousseau-Royal de Laval.

Week-end parfait pour les Élites

Auteurs d’une victoire de 5-1 aux dépens du Phénix du Collège Esther-Blondin samedi, les Élites de Jonquière ont signé un week-end parfait devant leurs partisans, au Foyer des loisirs, en blanchissant 5-0 le Rousseau-Royal de Laval dimanche.

Vaincus la veille par le Séminaire Saint-François, il ne faisait aucun doute que les détenteurs du 2e rang au classement général de la Ligue de hockey midget AAA du Québec avaient l’intention de repartir de Jonquière avec la victoire. Mal leur en prit, car les Élites avaient l’intention de poursuivre sur leur lancée victorieuse. Et c’est ce qu’ils ont fait avec éclat, avec quatre buts sans réplique en troisième, combinés au brio du gardien William Blackburn.

« Avant le match, on savait que c’était une équipe offensive et on voulait leur enlever leur vitesse. L’objectif était d’être bien structurés dans notre système pour leur enlever le plus de vitesse possible et nous donner des chances de rivaliser contre une puissance de la ligue. Nos adversaires ont eu des temps forts, mais on a su les contrôler », a expliqué le pilote des Élites en point de presse.

L’entraîneur-chef est donc satisfait de la tenue de ses troupes qui ont bien réagi et bien contrôlé la rencontre pour maintenir leur avance sans fléchir. « En plus de maintenir notre avance, les gars ont été capables d’aller marquer le gros but qui leur a cassé les reins. Habituellement, ça peut être l’inverse, mais au lieu de cela, on est allé marquer quatre autres buts en troisième. C’est plaisant de voir la manière dont on a réagi. »

« En deuxième, ils ont eu deux ou trois belles chances de marquer et William a fait les arrêts. Quand tes joueurs clés sont au sommet, ça donne une chance de rivaliser et c’est vrai pour l’ensemble de la fin de semaine. Les deux dernières semaines, on était plus ou moins satisfaits de notre groupe. C’est “l’fun” d’avoir un beau week-end comme ça devant nos partisans. (...) C’est un de nos bons matchs où on se rapproche d’avoir joué 60 minutes », ajoute-t-il en rappelant qu’il reste quatre matchs avant le Challenge midget AAA (11 au 15 décembre) présenté pour une deuxième année consécutive à Saguenay.

Sans faiblir

Après une première sans but, la troupe de Maxime Desruisseaux a démarré la deuxième en trombe par l’entremise de Félix Bédard, oublié à la gauche du gardien, sur une passe de François Breton. Mais c’est en troisième que les choses se sont gâtées pour les visiteurs. Profitant de l’indiscipline des Lavallois, Fabrice Fortin a déjoué le gardien Olivier Ciarlo sur un jeu de puissance avec l’aide de Guillaume Dufour et Simon Sénéchal. Puis, avec sept minutes à faire dans la rencontre, Félix Abraham a enfilé son premier de la saison sur une passe de Fortin pour casser les reins des visiteurs.

Mais ça ne s’est pas arrêté là. Avec 1mn56 à faire, Félix Bédard a marqué son deuxième du match sur une passe de Félix Gagnon et, 26 secondes plus tard, Simon Sénéchal marquait son premier de la saison sur une passe de Fortin et Philippe Goulet. Mentionnons le beau geste de son coéquipier Abraham qui est allé demander la rondelle aux officiels pour la lui remettre en souvenir.

Mentionnons enfin que pour son premier jeu blanc de la saison, William Blackburn a repoussé 28 tirs. Son vis-à-vis a fait face à 25 lancers.