Vraiment terminé pour les Élites

Cette fois, c’est terminé pour de vrai pour les Élites de Jonquière dans les séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Dans le match de barrage, les Jonquiérois ont laissé filer une priorité de deux buts pour s’incliner au compte de 4-3 devant le Blizzard du Séminaire Saint-François à Québec.

Ce duel des deux équipes les mieux classées parmi les équipes éliminées en première ronde était nécessaire afin d’ajouter une huitième équipe à la ronde quart de finale. Le Blizzard hérite donc de cette place et a maintenant rendez-vous avec les puissants Chevaliers de Lévis, qui ont bouclé la saison régulière avec une seule défaite en 42 rencontres. En première ronde, les Élites, huitièmes au classement général, ont été balayés par les Gaulois de Saint-Hyacinthe. Le Blizzard avait pour sa part perdu en quatre parties face aux Grenadiers de Châteauguay.

Dans le match sans lendemain de mercredi à Québec, les Élites étaient en très bonne position après 40 minutes, menant 3-1. Anthony Munroe-Boucher a ouvert la marque dès la 54e seconde, puis, avec une égalité de 1-1, Mathieu Lavoie a marqué deux fois pour mettre les siens en contrôle.

Tout s’est écroulé en l’espace de cinq minutes en troisième période. Philippe Jacques a couronné la remontée des siens avec un peu moins de dix minutes à faire.

« En cette semaine, on peut dire qu’il y a eu un relâchement en troisième période », a ironisé l’entraîneur-chef Steve Thériault après la rencontre. Ce dernier donnait une bonne note à ses troupiers pour les deux premiers engagements, notamment sur le repli défensif, ce qui ne s’est pas poursuivi en troisième.

« Au fur et à mesure que le match avançait, notre manque de concentration et d’engagement dans cette phase de jeu, surtout dans notre zone, c’est ce qui a coûté cher en troisième période. Avec l’avance par deux avec 20 minutes à jouer, on avait parlé d’engagement. Au lieu de ça, on a eu un relâchement. À partir du moment qu’ils ont marqué leur deuxième but, ç’a déboulé comme ce qu’on a vu dans la série face aux Gaulois. On a vu des têtes basses. Il nous manquait un peu de caractère pour aller chercher des parties en séries », de concéder Steve Thériault.

Les Élites débuteront maintenant le volet pour la coupe Dodge, un tournoi regroupant toutes les équipes éliminées qui culmine lors des Championnats provinciaux. Ils affronteront Rivière-du-Loup la semaine prochaine.

25e pour les Huskies

À Shawinigan, les Huskies de Rouyn-Noranda sont passés à l’histoire de la LHJMQ avec une 25e victoire de suite, 8-3 sur les Cataractes. Ils ont du même coup égalé le record établi en 1973-74 par les Éperviers de Sorel. Le Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard a sonné la charge avec un tour du chapeau, ajoutant deux passes. L’Almatois Samuel Harvey profitait quant à lui d’une soirée de congé alors que Zachary Émond défendait la cage des meneurs au classement général.

Les Huskies auront l’occasion d’établir une nouvelle marque, vendredi, face à une autre puissance de la LHJMQ, les Voltigeurs, à Drummondville. Parlant des Voltigeurs, le gardien saguenéen Olivier Rodrigue a quitté la rencontre de mercredi face au Drakkar, visiblement victime d’une blessure à la jambe sur un déplacement sur le but gagnant de la formation de la Côte-Nord. Cette défaite des Voltigeurs a du même coup assuré les Huskies de mettre la main sur le trophée Jean-Rougeau remis aux champions de la saison régulière.