Même s'ils ont laissé filer une priorité de deux buts dans les dernières minutes de la troisième période, les Élites de Jonquière ont continué de cumuler les points dans le dernier droit de la saison dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Victoire des Élites malgré une remontée des Estacades

Même s'ils ont laissé filer une priorité de deux buts dans les dernières minutes de la troisième période, les Élites de Jonquière ont continué de cumuler les points dans le dernier droit de la saison dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.
Gabriel Montreuil a été le seul à marquer lors de la séance de tirs de barrage, grâce à un maniement de rondelle impeccable, pour donner la victoire aux siens 4-3 face aux Estacades de Trois-Rivières, au Foyer des Loisirs. Les visiteurs tiraient de l'arrière 3-1 avec cinq minutes à faire, mais ont marqué deux fois pour forcer le temps supplémentaire, dont le but égalisateur avec 64 secondes à écouler. Sinon, les Élites ont mené la majeure partie de la rencontre, à la suite du but de Vincent Cloutier alors qu'ils bourdonnaient dans le territoire trifluvien en première. Le défenseur Gabriel Villeneuve a donné un coussin de deux buts aux Jonquiérois en deuxième. Après le premier but des Estacades en début de troisième, Charles-Édouard Drouin a remis les locaux en bonne posture, en se montrant très habile sur un retour. L'avance n'a toutefois pas tenu le coup, malgré 41 tirs sur le gardien adverse, William Grimard. 
«Ils sont bien dirigés et ont du caractère. Ils ont confiance dans ces situations, un peu comme nous l'an dernier. Oui dans les deux dernières minutes, on a manqué d'assurance. Les gars ont joué nerveusement», a admis l'entraîneur-chef Steve Thériault, avouant qu'il aurait dû prendre un temps d'arrêt avec la mise en jeu dans son territoire. Ce dernier estimait que l'indiscipline de ses troupiers en première période, qui ont écopé de trois pénalités, avait eu un gros effet sur l'énergie. «À cinq contre cinq en première période, on avait le momentum et on dominait. On a dû tuer trois punitions, ce qui a coupé le rythme. À un moment donné, ça te rattrape», d'admettre Thériault qui a perdu les services de Franco Beaudoin en troisième, blessé à l'épaule. 
Depuis la pause des Fêtes, les Élites cumulent les victoires, eux qui ont eu une séquence de 15 défaites consécutives en première moitié. Face aux Estacades, ils ont enregistré une sixième victoire en neuf rencontres. Pour l'entraîneur, certains joueurs de 15 ans devaient passer par le processus d'apprentissage avant de pouvoir espérer connaître du succès à ce niveau, le processus inverse de la saison dernière où les succès ont été immédiats. «En début de saison, on savait qu'on avait les bons ingrédients pour avoir une équipe capable de rivaliser. Le genre de sauce qu'on devait faire pour que ça pogne ensemble, c'était long. Une sauce à spaghetti, ça cuit pendant quatre heures. Une sauce hot chicken, ce n'est pas long à cuire», d'imager Steve Thériault. 
«Ce que je sais, c'est que les équipes qui regardent en bas, ça ne leur tente pas d'affronter Jonquière. Trois-Rivières, depuis le Challenge midget AAA en décembre, c'est l'équipe de l'heure dans la ligue. Ils étaient 8-2 dans leurs dix derniers matchs. Aller chercher une victoire contre eux, c'est encore un signe qu'on peut battre tout le monde et que les joueurs seront prêts pour les séries. Il reste à peaufiner quelques choses, mais on est plus proches d'être satisfaits qu'en début de saison», de résumer Steve Thériault.