Les Élites de Jonquière ont poursuivi leur série de succès en remportant une sixième victoire de suite.

Une sixième victoire de suite

Les Élites de Jonquière ont emprunté un chemin compliqué, mais ils ont tout de même poursuivi leur série de succès en arrachant une victoire de 4-3 en fusillade aux Estacades de Trois-Rivières, dimanche.
Toujours installée au sommet du classement du hockey midget AAA, la formation jonquiéroise a eu besoin d'une remontée de trois buts en troisième période pour prolonger sa séquence de victoires consécutives à six. Les Élites ont maintenant gagné onze de leurs douze derniers matchs. Ils ont amassé au moins un point à leurs douze dernières parties.
«Nous avons essayé d'ajouter un peu d'émotion et d'intensité avant la troisième période, a expliqué l'entraîneur des Élites, Steve Thériault. Nous avons aussi utilisé la remontée de samedi de l'équipe régionale au tournoi midget espoir (elle perdait 3-1 avec huit minutes à faire et a gagné 4-3) pour rappeler à nos joueurs que rien n'était joué encore.
«Nous n'avons pas mal joué au cours des deux dernières périodes. De petits détails nous ont coûté des buts. Il n'était pas nécessaire de tout chambarder pour la troisième période. Il fallait simplement ajouter un peu d'émotion et d'énergie à notre jeu. C'est ce que nous avons fait et les résultats ont suivi.»
Pendant cette troisième période, Marc-Antoine Gagné a été le premier à donner espoir aux Élites. Il a marqué le premier but de son équipe après quatre minutes de jeu. Son coéquipier Jean-Simon Bélanger a ensuite ajouté deux buts en un peu plus de trois minutes pour forcer la prolongation. Celle-ci n'a rien réglé et les deux équipes ont eu besoin de la fusillade pour faire un maître. Après cinq lancers de chaque côté, les Élites ont eu le dessus.
Bravo au midget espoir
Par ailleurs, Steve Thériault a mis son chapeau de responsable de la structure intégrée pour féliciter l'équipe midget espoir pour son travail, en fin de semaine, au cours du premier tournoi de la saison. Il a noté que la formation dirigée par Michel Giguère a su faire preuve de caractère du premier au dernier match.