Les Élites ont été défaits, eux qui n'avaient pas joué depuis deux semaines.

Un retour au jeu difficile pour les Élites

Les Élites de Jonquière n’avaient pas joué depuis deux semaines et le retour à la réalité a été difficile. Ils ont perdu 6 à 2 contre les Chevaliers à Lévis, vendredi.

Les Lévisiens ont lancé 56 fois contre le gardien Samuel Richard, quia obtenu la troisième étoile malgré la défaite des siens. Les Élites ont répliqué avec 18 lancers.

«Notre gardien était en forme. S’il y en a un qui a travaillé et à qui je peux lever mon chapeau, c’est lui», a expliqué l’entraîneur Simon Tremblay, qui agissait comme entraîneur-chef en l’absence de Steve Thériault, dont la conjointe a donné naissance à un enfant cette semaine.

Les Élites avaient demandé un congé la semaine dernière. «On voulait que les joueurs puissent retourner dans leurs familles, donc on avait demandé ce congé au calendrier. Tu ne sais jamais vraiment comment ça va tourner. En première, nous avions une couple de joueurs qui avaient les jambes lourdes. C’était difficile de faire deux passes de suite. Nous avons pris des punitions parce qu’on ne patinait pas. Les gars n’ont pas bien travaillé. Nous avons été indisciplinés, on a eu des problèmes d’exécution et nous n’avions pas d’intensité.»

Les Chevaliers ont rapidement pris les devants en première, avec trois buts sans réplique. En deuxième, après un quatrième but pour les Chevaliers, Mathieu Boulianne a inscrit les siens au pointage en avantage numérique. Pierre-Luc Guy a fait 4 à 2, mais Justin Gosselin, en avantage numérique, a augmenté l’avance des siens. 

En troisième, Xavier Labrecque a fait 6 à 2. «Pierre-Luc Guy, qu’on a récemment rappelé du midget espoir, a joué un bon match. Pour le reste, il faut mettre cette défaite derrière nous. On va l’oublier, la jeter à la poubelle. Pour dimanche, il faudra être disciplinés et respecter les structures.»

Les Élites visiteront le Séminaire Saint-François à 13h dimanche.