Un défi stimulant attend les Élites

Très à l’aise avec l’étiquette de négligé, l’entraîneur-chef des Élites de Jonquière, Steve Thériault, est conscient du défi qui attend ses troupiers face aux Cantonniers de Magog, champions de la saison régulière, en quart de finale 3 de 5 des séries éliminatoires dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. « On peut surprendre, assure-t-il. On a définitivement une meilleure équipe que ce qu’on a montré après les Fêtes. »

En effet, après avoir remporté les grands honneurs du Challenge midget AAA en décembre, ce qui leur procurait du même coup un laissez-passer au premier tour éliminatoire, les Jonquiérois ont connu des difficultés en deuxième moitié de saison, ne récoltant que deux victoires en 12 rencontres. Ce creux de vague a coïncidé avec les départs des attaquants Charles Tremblay et Mathieu Boulianne qui ont tous deux gradué dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, avec les Sags et les Cataractes. Pour Thériault, la situation a évolué depuis. « C’est leur équipe maintenant. Les gars ont oublié l’autre avant les Fêtes et ils y vont avec ça. Ils ont tourné la page et sont prêts pour aller à la guerre », d’affirmer l’entraîneur. 

« On n’a rien à perdre. C’est une situation que j’aime bien. Les gars ont été capables d’élever leur jeu d’un cran dans les moments cruciaux en première moitié, notamment au Challenge, et je suis sûr et certain qu’ils vont le faire encore. Si on joue avec la même ardeur qu’on a montrée à l’entraînement, on va leur donner du fil à retordre », d’estimer Steve Thériault, qui n’est pas malheureux de débuter sur la patinoire adverse, vendredi et samedi. Lors de leur seul voyage à Magog, à la mi-janvier, les Élites ont subi des revers de 4-0 et 5-1, ce que Steve Thériault qualifie sans se défiler de contre-performance. 

« Dans la saison en général, on a une meilleure fiche sur la route », note-t-il. 

Ses protégés devront avoir à l’œil l’attaquant Patrick Guay, le frère de l’ancien des Sags Nicolas, maintenant avec les Voltigeurs de Drummondville, qui a fait la pluie et le beau temps, s’imposant comme un espoir de premier plan en vue du repêchage de la LHJMQ en juin. En 39 rencontres, le joueur de 15 ans a terrorisé les défensives adverses avec 63 points, dont 34 buts. En trois rencontres au premier tour, il a poursuivi sur sa lancée face aux Forestiers d’Amos avec trois buts et autant de passes. 

« Ils ont beaucoup de profondeur », souligne Thériault au sujet de la formation dirigée par l’ancien gardien des Sags Félix Potvin. 

« On devra se concentrer sur notre maturité physique, ce qui est tout de même délicat sans se sortir du jeu et de la glace. Ce sera difficile à accomplir sans écoper de pénalités », reprend-il, annonçant qu’il fera confiance à Samuel Richard pour amorcer le premier duel, vendredi, entre les deux poteaux. « On sait qu’on peut compter sur deux numéro un. Les deux ont été constants cette saison, mais on devait en choisir un pour partir. Selon les performances par la suite, ce ne sera pas gênant de mettre un ou l’autre », d’insister Steve Thériault.

L’entraîneur des Élites, Steve Thériault, se dit très à l’aise avec le fait que ses joueurs soient vus comme les négligés en prévision du match contre les Cantonniers de Magog.