Charles-Édouard Drouin a marqué l’un des six buts des Élites à Lévis.

Un beau retour des Élites

Les Élites de Jonquière ont définitivement pris goût à effectuer des remontées. Celle de vendredi soir a été conclue de façon spectaculaire, en se soldant par une victoire de 6-5 face aux Chevaliers, à Lévis.

L’équipe de hockey midget AAA tirait de l’arrière 3-0 après à peine huit minutes de jeu. « Je me suis demandé quel genre de soirée on allait passer », a avoué l’entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault. Mais le vent a tourné à partir de la deuxième. Les vétérans Charles Tremblay, Charles-Édouard Drouin et Édouard Dostie ont tour à tour marqué pour faire 3-3, notamment aidés par une situation à cinq contre trois.

Les Chevaliers ont repris les devants peu de temps après le but de Dostie, mais ce dernier et Mathieu Paré ont aussitôt répliqué pour donner une avance de 5-4 aux Élites.

En troisième période, Antoine Savard a doublé l’avance des siens. Pier-Olivier Roy a porté le compte à 6-5 à mi-chemin, mais les Élites ont tenu bon pour savourer la victoire au terme de ce match un peu fou.

Du déjà-vu

À deux reprises la semaine dernière, les Jonquiérois avaient comblé un déficit de deux buts. La première fois, ils avaient gagné, mais la seconde, ils avaient perdu en prolongation.

« On aimerait partir le match quand la rondelle tombe à la première mise en jeu, mais encore une fois, on a fait preuve de caractère, a indiqué Steve Thériault. On est content de venir chercher une autre victoire sur la route. »

Il s’agissait d’ailleurs d’un huitième match en neuf occasions sur les patinoires adverses pour les Élites. Au cours de cette séquence, ils ont conservé une fiche de six victoires et trois défaites, dont une en prolongation.

Pour revenir au match de vendredi, il était déjà convenu que les entraîneurs allaient laisser les joueurs décider de leur sort. Force est d’admettre qu’ils ont bien répondu, à commencer par les vétérans.

« Ça démontre la qualité des joueurs qui composent notre équipe, a fait valoir Thériault. On voulait laisser les joueurs réagir face à la situation et ils ont très bien fait ça. C’est tout en leur honneur. [...] C’est important que nos joueurs d’impacts soient les meilleurs et c’est ce qu’ils ont fait en deuxième en prenant les choses en main. »

Le gardien Zachary Paradis a amorcé le match devant le filet des vainqueurs, avant de céder sa place à Samuel Richard pour le début du deuxième vingt. Steve Thériault a également reconnu qu’il s’agissait d’une victoire importante contre un adversaire de division.

« On joue cinq fois contre les équipes de notre division et c’est toujours des rivalités, a-t-il mentionné. C’est important de remporter au moins trois matchs contre chacune de ces formations et ça nous avantage par la suite pour notre position au classement général. »

Les Élites retrouvent leurs partisans dimanche après-midi. Les Estacades de Trois-Rivières seront de passage au Foyer des loisirs.