Le capitaine des Élites de Jonquière, Guillaume Dufour (#16), a pris de vitesse le gardien des Estacades de Trois-Rivières en fin de première pour réduire l’écart à 2-1. Les Élites ont ensuite pris leur erre d’aller pour signer une victoire de 7-5 devant leurs partisans, au Foyer des loisirs.
Le capitaine des Élites de Jonquière, Guillaume Dufour (#16), a pris de vitesse le gardien des Estacades de Trois-Rivières en fin de première pour réduire l’écart à 2-1. Les Élites ont ensuite pris leur erre d’aller pour signer une victoire de 7-5 devant leurs partisans, au Foyer des loisirs.

Spectaculaire remontée des Élites

Après une remontée de quatre buts en deuxième, les Élites de Jonquière se sont imposés en troisième avec deux autres buts sans réplique pour l’emporter 7-5 contre les Estacades de Trois-Rivières, dimanche.

Les spectateurs du Foyer des loisirs ont eu droit à un match enlevant jusqu’à la fin alors qu’après un début de rencontre difficile en première pour les locaux, les deux équipes se sont ensuite relancé l’une et l’autre, particulièrement en deuxième. Les Élites, qui devancent les Estacades au 5e rang au classement général de la ligue midget AAA, étaient déterminés à maintenir leur avance et c’est ce qu’ils ont réussi à faire en s’imposant en troisième. Pas question de se faire jouer le même tour que vendredi, alors que le Blizzard du Séminaire Saint-François avait enlevé la victoire 7-5 avec un doublé en troisième.

Exception faite du début de la rencontre, l’entraîneur-chef des Élites, Maxime Desruisseaux, était d’ailleurs satisfait de la prestation de ses troupes. « La facette de jeu que je n’ai pas aimée (en première) a été notre repli défensif. On donnait beaucoup d’espace à l’adversaire, mais j’ai aimé la manière dont on est revenus en deuxième. Collectivement, on a beaucoup mieux fait (à cet égard) comme équipe. Je trouve qu’on a beaucoup mieux géré la partie que vendredi, où on aurait pu aller chercher au moins un point au classement, mais on a mal géré notre fin de match. (Dimanche), les gars étaient plus confiants dans cette situation et j’ai aimé ça. De plus, notre avantage numérique est allé chercher un très gros but, mais en fait, il a créé des chances de marquer durant toute la partie », a commenté le pilote des Jonquiérois, qui a aussi reconnu le bon travail de ses protégés en infériorité numérique.

« Présentement, on joue sans hésitation. Je leur lève mon chapeau. J’ai beaucoup aimé le travail de plusieurs attaquants. Félix Bédard a connu un week-end incroyable, tout comme Fabrice Fortin. Gabriel Tremblay recommence à reprendre du poil de la bête. Alors, je suis bien content et ça finit bien la fin de semaine. »

Leçon apprise

Les Trifluviens se sont en effet forgé une avance de deux buts tôt dans la rencontre, Maxime Boisvert ayant fait mouche à peine 26 secondes après le début du match. Un peu plus de cinq minutes plus tard, Isaac Lambert a doublé l’avance des siens au détriment du cerbère jonquiérois Thomas Boucher. Les Jonquiérois ont répliqué sur un jeu de puissance avec un but marqué par leur capitaine, Guillaume Dufour, avec un peu plus de deux minutes à faire.

En deuxième, les locaux ont ouvert la machine et ont joué au chat et à la souris avec le pointage. Les Élites ont nivelé la marque à 1min42 sur le premier de deux buts de Philippe Goulet, sur un beau jeu préparé par Fabrice Fortin. Une minute plus tard, Charles Juneau a redonné l’avance aux visiteurs. Mais les unités spéciales des Élites ont frappé deux minutes plus tard, Félix Bédard enfilant lui aussi le premier de ses deux buts sur un jeu de puissance, sur une belle passe de Fortin.

Deux minutes plus tard, les Estacades ont repris les devants sur un but d’Antoine Tremblay. Les Élites ont à nouveau fait mouche sur un jeu de puissance avec moins de cinq minutes au cadran, Gabriel Tremblay couronnant une belle montée pour faire 4-4. La réplique n’a pas tardé parce que les Élites ont été punies et les Trifluviens ont marqué 48 secondes plus tard. Les protégés de Desruisseaux ont pu niveler la marque à 5-5 avant de retourner au vestiaire sur le deuxième de Félix Bédard avec 40 secondes à écouler au cadran.

En troisième, les Élites n’ont pas commis la même erreur que vendredi et ils ont imposé leur rythme en limitant l’adversaire à seulement quatre tirs alors qu’ils en décochaient 13 vers le gardien William Rousseau. Avec 5min43 à faire dans le match, Philippe Goulet a marqué le but vainqueur à la faveur d’un jeu de puissance tandis que Marc-Antoine Pouliot confortait l’avance des siens en marquant dans un filet désert avec 59 secondes à écouler.

En bref

• La liste des blessés est toujours bien garnie chez les Élites, avec entre autres le gardien numéro un, William Blackburn. Son état est évalué chaque jour. Les autres absents sont Mathieu Lavoie, Maveric Lamoureux et Elliott Fortin-Robinson...

• L’entraîneur Maxime Desruisseaux avait son cousin dans l’alignement des Estacades, soit l’attaquant Jason Desruisseaux. Le père de Maxime est l’aîné de la famille de 12 enfants tandis le père de Jason en est le cadet, ce qui explique qu’ils sont cousins malgré la différence d’âge...

• Il est encore temps de soumettre un nom pour la nouvelle mascotte des Élites. Le concours finit le 2 février et le nouveau nom sera dévoilé le 8 février...