Les Élites de Jonquière ont travaillé fort pour remporter leur dernier match de la saison régulière à la maison, mais le Blizzard du Séminaire Saint-François est finalement reparti avec la victoire, 4-3, en prolongation.

Shaun Mahoney fait mal aux Élites

À leur dernier match à la maison en saison régulière, les Élites midget AAA auraient certainement mérité un meilleur sort face au Blizzard du Séminaire Saint-François, qui les devance au classement. Malheureusement, la troupe de Steve Thériault s’est inclinée 4-3 en prolongation, grâce au troisième but de la rencontre de Shaun Mahoney.

Encore une fois, les Élites ont été les premiers à s’inscrire au pointage sur un tir d’Anthony Munroe-Boucher. Toutefois, un doublé de Mahoney a permis aux visiteurs de prendre les devants 2-1. Les Élites ont réussi à créer l’égalité avec trois minutes à faire, Félix Gauthier déjouant le cerbère Jean-Tommy Auger.

En deuxième, Fabrice Drouin a profité d’une supériorité numérique pour marquer l’unique but de la médiane aux dépens de Thomas Boucher. Les Élites ont dominé la troisième et leurs efforts ont été récompensés sur un jeu de puissance lorsque Tristan Gagné a saisi un retour de lancer pour créer l’égalité.

Les Jonquiérois ont travaillé fort et ont raté de belles chances de marquer. Avec un peu plus de trois minutes à faire, ils pensaient bien avoir fait mouche, mais les officiels ont jugé que la rondelle n’avait pas franchi la ligne. Peu après, les Élites ont frappé un poteau et l’impasse était toujours en vigueur après les trois périodes complétées.

En prolongation, Shaun Mahoney a complété son tour du chapeau sur un tir qui a rebondi sur le gardien des Jonquiérois pour se loger dans le haut du filet.

Plus de rigueur

L’entraîneur-chef Steve Thériault était évidemment déçu de ce revers crève-cœur, même si ses protégés ont récolté un point dans la défaite. « Je suis quand même très content de la façon dont on a terminé le match. Malgré les désavantages numériques, on a su garder un bon rythme. En avantage numérique, je pense qu’on a eu le momentum durant toute la troisième période. Comparé à samedi, c’était le jour et la nuit. Les gars ont bien répondu », analyse Steve Thériault en référant à la défaite de 7-1 subie samedi contre les Chevaliers de Lévis.

Par contre, le pilote des Élites souhaite que ses protégés profitent des entraînements et des quatre derniers matchs de la saison régulière pour parfaire leur travail. « (Le Blizzard) a eu des chances de marquer qu’on n’aurait pas dû donner. Oui, on est allé chercher un point et on est revenu de l’arrière, mais on a manqué d’opportunisme. Leur but vainqueur résulte d’une mauvaise lecture. Il y a eu une confusion au niveau de la couverture défensive et c’est ce genre de chose que l’on n’est plus censé voir à ce moment-ci de la saison », déplore l’entraîneur-chef.

D’ici au 10 février, Steve Thériault s’attend à plus de rigueur de ses troupes dans leur préparation.

« Ce n’est pas vrai que les 20 joueurs viennent tous à l’entraînement dans le but de s’améliorer. Parfois, ils viennent pratiquer pour pratiquer et cela finit par nous rattraper, explique-t-il. Il va falloir mettre plus d’intensité et de souci du détail lors des entraînements pour que ça se traduise sur la glace durant les matchs. »

« Aujourd’hui, ça aurait été une belle occasion de consolider notre place au classement. On est à un ou deux points d’avoir l’avantage de la glace en séries. C’est ce défi que nous devrons relever pour les quatre derniers matchs (sur la route) de la saison. »