Steve Thériault a été remercié mercredi, après cinq saisons à la barre des Élites.

Pas une question de résultats, dit Simard

Sans entrer dans les détails, le président des Élites de Jonquière, Michel Simard, a confirmé au Quotidien que l’ex-entraîneur Steve Thériault avait bel et bien été congédié mercredi, après cinq saisons à la barre de l’équipe.

En faisant cette sortie, il veut ainsi éviter que se propagent toutes sortes de rumeurs sur les raisons de la séparation, qui n’a absolument rien à voir avec un problème éthique. «Dans l’organisation, tout le monde, le personnel hockey et les gens alentour, savait qu’on travaillait pour faire des changements dans l’organigramme. Tout le monde était conscient de ça», raconte Michel Simard.

«On s’est aperçus que pour opérer ces changements, Steve n’avait pas le profil», annonce le président de l’organisation jonquiéroise midget AAA, précisant que la décision du comité exécutif a reçu l’appui majoritaire du conseil d’administration.

«Ce n’est pas une question de résultats. Sous la gouverne de Steve, on a très bien fait avec notamment une première place au classement général, [le titre de] finalistes au Challenge et champions du Challenge. Il a également été élu entraîneur de l’année. Il a fait un bon travail. Toutefois, dans un processus de changement, on a décidé qu’il n’avait pas le profil pour faire ces changements», de laisser tomber Michel Simard.

Successeur

Rapidement, les dirigeants des Élites se mettront à la recherche d’un nouvel entraîneur-chef qui aura des responsabilités accrues. L’objectif est d’alléger la tâche du directeur général, Daniel Nepton, afin qu’il puisse se concentrer sur l’organisation du Challenge midget AAA qui aura lieu au Saguenay pour encore trois autres éditions. Déjà, quelques noms de candidats régionaux ont commencé à circuler, mais Michel Simard assure qu’aucune décision n’a encore été prise sur l’éventuel successeur de Steve Thériault. Il annonce également avoir déjà reçu des candidatures de l’extérieur.

«Je vais prendre le meilleur possible pour mettre en place ce qu’on veut faire», précise le président, qui se donne quelques semaines pour régler le dossier.

«On ne veut pas passer l’été là-dedans», d’indiquer Michel Simard, estimant qu’à ce moment-ci de l’année, il n’est pas trop tard pour attirer des candidats de qualité en vue de la prochaine saison.

Le président des Élites de Jonquière, Michel Simard, espère trouver rapidement un successeur à Steve Thériault.

Élites

Les Élites l’emportent sur les Albatros du Collège Notre-Dame

Une poussée de trois buts en troisième période a permis aux Élites de Jonquière de remporter 4-3 le premier duel d’un programme double contre les Albatros du Collège Notre-Dame au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup.

Entraîneur-chef des Élites, Maxime Desruisseaux était très heureux de la manière dont ses protégés se sont ressaisis. « On n’a pas connu le départ escompté, mais je suis content parce que les gars ont gardé une bonne attitude. Depuis le début (de la saison), on a une moyenne de deux buts par matchs et c’est difficile d’acheter des buts. Mais les gars ont su garder leur calme, de sorte qu’en deuxième et en troisième période, on était la seule équipe sur la glace. Je suis donc vraiment content de la manière dont on a réagi. Les gars n’ont jamais abandonné et je dirais que notre deuxième but en troisième nous a vraiment donné des ailes et nous étions partout sur la glace », a-t-il résumé. Les Albatros ont amorcé la rencontre en lions en se forgeant une avance de 3-1. Les locaux ont fait mouche à deux reprises aux dépens du gardien William Blackburn avant que les Jonquiérois ne parviennent à s’inscrire au pointage. Profitant d’un jeu de puissance, le vétéran Guillaume Dufour a réduit l’écart à un seul but à 13mn54. Mais les Louperivois ont toutefois repris leur avance de deux buts avec 51 secondes à faire en première.

Sports

Les Élites défaits en prolongation à leur ouverture locale

Les Élites de Jonquière ont réussi à mettre en banque un point lors de leur ouverture locale dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, s’inclinant 3-2 en prolongation devant les Vikings de Saint-Eustache au Foyer des Loisirs.

Les Jonquiérois n’ont jamais tiré de l’arrière en temps réglementaire, menant 1-0, puis 2-1 en première période sur des buts de Mathieu Lavoie et Charles Tremblay. Les Vikings ont créé l’égalité à mi-chemin de la deuxième période et le pointage est demeuré le même pendant plus de 30 minutes, malgré un double avantage numérique pour les visiteurs ainsi qu’un but qui leur a été refusé pour avoir poussé la rondelle avec le patin. 

En prolongation, Philippe Goulet a eu une chance en or de mettre fin au match lorsqu’il s’est amené en échappée, mais son tir a raté la cible. Les Vikings ont profité d’un surnombre sur la contre-attaque et Antonin Verreault a tranché le débat sur le retour. 

«Ce que j’ai dit aux gars c’est que même avoir gagné, ce n’était pas nos standards. Je n’aurais pas sauté dix pieds dans les airs. On a joué avec de la dentelle. On voulait un match facile. Ça aurait été le fun de partir avec la victoire, mais je pense qu’on est meilleurs que ça. À ce stade-ci, c’est correct, mais il faut jouer de la bonne façon pour qu’on arrive prêts quand ça va compter pour de vrai», a rappelé l’entraîneur-chef Maxime Desruisseaux dans son point de presse, estimant que ses troupes avaient quelque peu de conviction dans le territoire adverse. 

«Souvent on avait un bon tir, mais pas un deuxième. Quand tu es prêt à payer le prix, tu vas avoir quelqu’un sur la rondelle libre. C’était correct, on rentrait dans la zone et on avait du temps de possession, mais comme on n’obtenait pas ce deuxième tir, notre offensive tombait à plat assez rapidement et on n’était pas capables de se créer du momentum», d’indiquer Desruisseaux. 


Élites

Dufour nommé capitaine des Élites

Les Élites de Jonquière auront un capitaine pour leur match d’ouverture locale samedi après-midi face aux Vikings de Saint-Eustache. Le Chicoutimien Guillaume Dufour portera le C pour la prochaine saison, après une décision des entraîneurs validée par un vote des joueurs.

L’attaquant de 17 ans et choix de 11e ronde des Saguenéens au dernier repêchage de la LHJMQ sera épaulé dans ses fonctions par trois autres vétérans, les attaquants Félix Abraham et Mathieu Lavoie, ainsi que le défenseur Vincent Belley.

Élites

Un revers sur la route en ouverture de saison pour les Élites

Les Élites midget AAA de Jonquière se sont bien battus, mais ils se sont inclinés 4-2 devant les tirs nourris des Chevaliers, vendredi, lors de leur premier match de la saison régulière disputé à l’aréna de Lévis.

Les Élites doivent une fière chandelle à leur gardien, Thomas Boucher, qui a fait face à un total de 43 lancers tandis que son vis-à-vis, Thomas Couture, a été moins sollicité avec 27 tirs. Le cerbère jonquiérois a d’ailleurs mérité la deuxième étoile du match.

Élites

Une équipe équilibrée, estime Desruisseaux

Les Élites de Jonquière sont prêts à entamer la saison régulière de la Ligue de hockey midget AAA du Québec en fin de semaine prochaine. Les joueurs retenus pour l’édition 2019-2020 ont reçu la confirmation officielle, mardi, au terme du camp d’entraînement.

« On est vraiment contents. On a une belle équipe sous la main », note le nouvel entraîneur-chef, Maxime Desruisseaux, qui pourra compter sur le retour de neuf vétérans, dont les deux gardiens de l’an dernier, William Blackburn et Thomas Boucher.

Élites

Le portrait des Élites complet mardi

Le camp d’entraînement des Élites est terminé. On connaîtra le visage de l’équipe au plus tard mardi, date limite pour soumettre son alignement officiel. D’ici là, l’entraîneur-chef Maxime Desruisseaux et ses acolytes devront choisir qui passera la saison avec les Jonquièrois.

«Nous allons avoir quelques décisions difficiles à prendre», explique M. Desruisseaux, dimanche, alors que lui et son équipe étaient de retour vers Jonquière après les deux dernières rencontres préparatoires de son club. La bonne performance de plusieurs joueurs pendant le camp d’entraînement a brouillé les cartes. Avant d’obtenir l’alignement final, les Élites pourront procéder au repêchage d’un joueur, lundi, et faire quelques coupures, pour atteindre le chiffre des 20 hockeyeurs, mardi.

Sports

Un portrait de plus en plus clair pour les Élites

Le jeu des vases communicants est en cours. Les joueurs retranchés des camps du junior majeur rentrent au bercail et engendrent un effet domino chez les recrues du midget AAA. Chez les Élites, de nouvelles coupes ont eu lieu samedi et lundi puisque l’organisation devra présenter un alignement final de 20 joueurs au début de la semaine prochaine.

Nouvel entraîneur-chef des Élites, Maxime Desruisseaux a procédé à une première vague de coupes d’une douzaine de candidats, samedi, avant d’en retrancher quatre ou cinq autres lundi en raison du retour des joueurs qui ont subi le même sort dans les camps du junior majeur.

Sports

Élites de Jonquière: Desruisseaux peut enfin casser la glace

Le nouvel entraîneur-chef des Élites de Jonquière, Maxime Desruisseaux, a entamé son mandat en même temps que le début du camp d’entraînement de l’équipe, dimanche dernier.

Embauché pendant l’été à la suite du congédiement de Steve Thériault, l’ancien adjoint des Tigres de Victoriaville a fait toute une entrée en matière. Après les tests physiques et un entraînement lors de la journée initiale, les candidats ont été plongés dans le bain, lundi, avec deux matchs dans la même journée, un pour chaque groupe, une nouvelle formule dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, signant une victoire et une défaite contre les Chevaliers de Lévis, au Foyer des Loisirs de Jonquière.

Élites

Maxime Desruisseaux deviendrait l'entraîneur des Élites

Les Élites de Jonquière midget AAA pourraient bien avoir trouvé leur homme derrière le banc. Il s’agirait de l’entraîneur-adjoint des Tigres de Victoriaville, Maxime Desruisseaux.

L’information a commencé à circuler en fin d’après-midi, jeudi, ce qui s’est répandu comme une traînée de poudre aux Assises de la LHJMQ, à Québec. Le principal intéressé n’y est pas, lui qui participe à une formation en fin de semaine de Hockey Canada à Calgary.

Élites

Steve Thériault ne l’a pas vu venir

Steve Thériault n’a jamais vu venir son congédiement comme entraîneur-chef des Élites de Jonquière, survenu mercredi matin.

À ce moment, en se rendant rencontrer le président de l’organisation midget AAA, Michel Simard, il croyait faire un résumé d’une réunion de structure de développement qui s’était déroulée la veille. C’est à ce moment que ce dernier l’a avisé que c’était terminé.

Élites

Élites: moins de candidats, mais un précamp tout aussi relevé

Quelque 45 candidats provenant des programmes des Midget Espoirs, du scolaire et des Nord-Côtiers ont pris part aux cinq jours du précamp des Élites midget AAA de Jonquière, qui a pris fin dimanche au Foyer des loisirs. Bien que moins nombreux que par le passé, la cohorte qui sera de retour pour le camp du mois d’août est de bon augure pour la prochaine saison.

« Les 45 joueurs présents étaient les 45 qui se devaient d’être là et ç’a permis d’avoir un précamp quand même relevé », a souligné l’entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault.

Élites

William Blackburn, potentiel choix de 3e ronde

Le gardien de but des Élites de Jonquière, William Blackburn, est le joueur le mieux classé en vue du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), présenté le 8 juin à Québec. Selon la liste finale du Centre de soutien au recrutement (CSR), le cerbère pourrait devenir un choix de troisième ronde lors du prochain encan midget.

La LHJMQ a présenté le résultat du travail du directeur du CSR, le Chicoutimien Carl Bouchard, et de son équipe, mercredi. Blackburn pointe au 47e rang au total, c’est-à-dire vers le milieu de la troisième ronde. Au cours de la dernière saison, il a signé 11 victoires avec les Élites, mais il a surtout fait sa marque en gagnant la médaille d’or avec l’équipe du Québec aux Jeux du Canada, en occupant le poste de gardien numéro un.

Élites

Des honneurs pour les Élites

Même si les Cantonniers de Magog et les Chevaliers de Lévis ont été les grandes vedettes du Gala des Champions de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, dimanche, au Palace de Laval, l’organisation des Élites de Jonquière a elle aussi obtenu sa part d’honneurs. Oeuvrant depuis 20 ans au sein de l’organisation jonquiéroise, Daniel Nepton a mérité le trophée Clément-Filion remis au bénévole par excellence du circuit.

De son propre aveu, Daniel Nepton ne s’attendait vraiment pas à recevoir un tel honneur, lui qui oeuvre au sein des Élites depuis 1998. « J’étais fou comme un balai ! J’étais très heureux ! », s’exclame-t-il d’entrée de jeu à l’autre bout du fil. « Normalement, je sais qui recevra quel trophée depuis le temps que je suis dans la ligue, mais cette fois-ci, je ne le savais pas. Ç’a donc été une belle surprise et je suis bien content ! »

Sports

Fin de saison pour les Élites

Acculés au pied du mur dans le cadre de la deuxième ronde des qualifications de la Coupe Dodge, les Élites midget AAA de Jonquière n’ont pas été en mesure de contrer le Blizzard du Séminaire Saint-François, qui les a vaincus 4-1, lundi, au Complexe multifonctionnel de Saint-Augustin. Du même coup, le Blizzard a remporté la série et poursuivra sa route en affrontant les Estacades de Trois-Rivières.

Les Élites ont tout de même offert une belle opposition au Blizzard (31-28 dans les lancers), lundi, mais encore une fois, ils ont manqué d’opportunisme. Tristan Gagné a nivelé la marque en première, mais les choses se sont gâtées en deuxième, lorsque le Blizzard a creusé l’écart à 3-1. En troisième, les Élites ont joué leur va-tout en retirant leur gardien au profit d’un attaquant avec un peu plus d’une minute à faire dans la rencontre, mais c’est plutôt le Blizzard qui a compté dans un filet désert.

Élites

Les Élites au pied du mur

Dans le cadre de la deuxième ronde des qualifications de la Coupe Dodge, les Élites midget AAA de Jonquière se retrouvent le dos au mur, eux qui se sont inclinés 3-1 contre le Blizzard du Séminaire Saint-François, vendredi, au Foyer des loisirs. La troupe de Steve Thériault disputera donc un match sans lendemain, lundi, au Complexe multifonctionnel de Saint-Augustin.

Pour l’entraîneur-chef des Élites, ce match a été un peu à l’image de la dernière moitié de saison de ses protégés. «On a eu plusieurs chances de marquer. Sur 17 tirs après deux périodes, nous n’avions toujours pas réussi à marquer. C’est un peu l’histoire de notre deuxième moitié de saison. Depuis les Fêtes, on a de la misère à finir nos jeux et parfois, on a de la misère avec notre couverture défensive quand l’adversaire met de la pression et joue rapidement dans notre zone. Ça donne du momentum à l’adversaire, et c’est de cette façon qu’ils ont marqué leurs deux premiers buts», analyse Steve Thériault.

Élites

Les Élites balaient les Albatros

Les Élites midget AAA de Jonquière ont été sans pitié pour les Albatros du Collège Notre-Dame qu’ils ont vaincus 8-2 vendredi soir, au Foyer des loisirs, balayant les honneurs de la courte série 2 de 3. Ils passeront à la deuxième étape la semaine prochaine pour une autre série 2 de 3, cette fois contre le Blizzard du Séminaire Saint-François.

Car malgré leur élimination des séries de la coupe Jimmy-Ferrari de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Élites ont poursuivi leur route dans le volet de la coupe Dodge, menant aux Championnats provinciaux le mois prochain. Après une victoire de 5-2 contre les Albatros à Rivière-du-Loup mercredi, les protégés de Steve Thériault ont démarré la deuxième rencontre sur les chapeaux de roues devant leurs partisans au Foyer des loisirs, avec trois buts sans réplique en première, oeuvre de Mathis Jobin, de Félix Abraham et de Félix Gauthier, à la faveur d’un jeu de puissance dans ce dernier cas.

Sports

Vraiment terminé pour les Élites

Cette fois, c’est terminé pour de vrai pour les Élites de Jonquière dans les séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Dans le match de barrage, les Jonquiérois ont laissé filer une priorité de deux buts pour s’incliner au compte de 4-3 devant le Blizzard du Séminaire Saint-François à Québec.

Ce duel des deux équipes les mieux classées parmi les équipes éliminées en première ronde était nécessaire afin d’ajouter une huitième équipe à la ronde quart de finale. Le Blizzard hérite donc de cette place et a maintenant rendez-vous avec les puissants Chevaliers de Lévis, qui ont bouclé la saison régulière avec une seule défaite en 42 rencontres. En première ronde, les Élites, huitièmes au classement général, ont été balayés par les Gaulois de Saint-Hyacinthe. Le Blizzard avait pour sa part perdu en quatre parties face aux Grenadiers de Châteauguay.

Élites

Les Gaulois complètent le balayage

Les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont complété le balayage de la série 3 de 5 du premier tour de la Ligue de hockey midget AAA du Québec face aux Élites avec une victoire de 5-1 au Foyer des Loisirs vendredi. Le parcours éliminatoire des Jonquiérois n’est toutefois peut-être pas encore terminé.

En trois rencontres, les Élites ont réussi à déjouer le gardien des Gaulois Félix Éthier seulement deux fois. Hier, ils ont notamment été blanchis en sept supériorités numériques. «Il faut marquer des buts pour gagner des parties et on ne l’a pas fait, que ce soit à cinq contre cinq ou en avantage numérique, a résumé l’entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault. On a eu nos chances, sauf qu’on jouait avec nervosité dans ces situations. Souvent, on lançait directement sur le gardien de but ou à côté. Il aurait fallu avoir un peu plus de finition.»

Élites

Les Élites dans l’eau chaude

Les Élites de Jonquière ont subi une deuxième défaite en deux soirs, mercredi au Stade L.P. Gaucher, cette fois par la marque de 4-1 face aux Gaulois de Saint-Hyacinthe. Ces derniers mènent la série trois de cinq 2-0, après la victoire facile de 7-0 acquise mardi soir.

Les Élites tenteront de demeurer en vie lors du troisième match de la série, vendredi soir, au Foyer des loisirs.

ÉLITES

Faux départ pour les Élites

Faux départ pour les Élites de Jonquière qui ont été blanchis 7-0 par les Gaulois de Saint-Hyacinthe, lors du premier match de la série 3 de 5 contre au Stade L.P. Gaucher.

Les Gaulois ont rapidement affiché leurs couleurs en déjouant le gardien Thomas Boucher à trois reprises durant le premier vingt, sur des tirs de Nathan Gaucher, Alexandre Caron et William Paré.

Élites

Jeux du Canada: William Blackburn revient avec l'or

Même s’il a contribué à un exploit historique dans le cadre des Jeux du Canada, le gardien des Élites de Jonquière, William Blackburn, a déjà tourné la page pour se concentrer sur les séries de la première ronde du circuit midget AAA qui s’amorcera mardi, alors que les Élites croiseront le fer contre les Gaulois, à Saint-Hyacinthe, pour les deux premiers matchs.

Joint dimanche après-midi, le jeune cerbère de 15 ans venait à peine de rentrer de Calgary en compagnie de ses parents, Dominic Blackburn et Claudie Boivin, vers 5h du matin. Mais visiblement, il était déjà revenu les deux pieds bien sur terre, même s’il a aidé le Québec à remporter l’or aux Jeux du Canada après 32 ans d’attente. En effet, la dernière fois que le Québec a gagné l’or à ces Jeux, c’était en 1987. Tard vendredi dernier, le Québec a vaincu l’Ontario 4-3 en prolongation.

Élites

Les Élites concluent sur une note positive

Les Élites de Jonquière ont conclu leur saison sur une note positive, dimanche, eux qui ont tenu tête aux puissants Chevaliers de Lévis, même s’ils se sont inclinés 4-2 à l’aréna de Lauzon, le dernier but marqué dans un filet désert.

Par deux fois, les troupes de Steve Thériault sont parvenues à créer l’égalité, mais les Chevaliers, qui ont conclu la saison avec 41 victoires et une seule défaite, ont pu compter sur leur jeu de puissance (2/3) pour s’imposer face aux Jonquiérois (0/3).

Élites

Jonquière s’incline 4-2 contre le Blizzard du Séminaire Saint-François

Shaun Mahoney avait encore le numéro des Élites de Jonquière dans sa poche, vendredi, au Complexe multifonctionnel Saint-Augustin. Le #16 du Blizzard du Séminaire Saint-François a terminé sa soirée de travail avec deux buts et autant de passes dans une victoire de 4-2 des siens aux dépens des Jonquiérois.

Lors de la visite du Blizzard au Foyer des loisirs le 27 janvier, Mahoney avait en effet inscrit un doublé en plus du but décisif en prolongation dans un gain de 4-3 du Blizzard. Vendredi, à Saint-Augustin, les Élites tiraient de l’arrière 3-0 avec un peu moins de trois minutes à faire dans la rencontre, mais ils n’ont jamais baissé les bras. Ils ont profité d’un avantage numérique et du retrait de leur gardien pour marquer leur premier but de la rencontre sur un tir de Maxime D. Lavoie. Mais avec 1 m 32 sec à faire, le Blizzard a fait fi d’un désavantage numérique pour marquer dans un filet désert. Qu’à cela ne tienne, les Élites ont redoublé d’ardeur et mis à profit une autre supériorité numérique pour réduire l’écart à 4-2 sur un tir de Guillaume Dufour avec 46 secondes au cadran. Malgré leurs efforts, les protégés de Steve Thériault ont finalement manqué de temps et ont dû concéder la victoire à leurs hôtes.

Élites

Les Élites s’offrent trois points sur quatre

Les Élites midget AAA de Jonquière ont divisé les honneurs du programme double contre les Albatros du Collège Notre-Dame, en fin de semaine, au centre Premier Tech de Rivière-du-Loup. Après avoir arraché une victoire de 1-0 samedi, la troupe de Steve Thériault s’est inclinée 4-3 en fusillade, dimanche.

Les Élites ont été les premiers à s’inscrire au pointage en fin de première, sur un tir du capitaine Mikisiw Awashish.

Sports

Les Élites s'accrochent à la 7e place

Un but. C’est tout ce que les Élites de Jonquière ont eu besoin pour l’emporter face à l’Albatros du Collège Notre-Dame samedi soir à Rivière-du-Loup.

Le sommaire de la rencontre ne pourrait être plus simple. Marc-Antoine Pouliot a inscrit le seul but de la rencontre, son deuxième de la saison en fin de première période et le gardien William Blackburn s’est occupé du reste, bloquant 23 tirs pour son troisième jeu blanc de la saison. 

Avec cette première victoire en quatre matchs, les Élites ont repris leur emprise sur le 7e rang du classement général de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, un point devant les Gaulois de Saint-Hyacinthe, leurs adversaires en première ronde éliminatoire. Les deux équipes ont encore trois rencontres à disputer d’ici la fin du calendrier régulier avec à l’enjeu l’avantage de la glace de la série. «On sait qu’on va jouer contre Saint-Hyacinthe, mais on ne sait pas qui va débuter chez eux. C’est là-dessus qu’on garde les gars sur le qui-vive. C’est un défi qu’on veut relever d’ici la fin de la saison régulière pour pouvoir partir à domicile. S’il y a un cinquième match en première ronde, on veut qu’il soit disputer au Foyer des loisirs», insiste l’entraîneur-chef des Élites Steve Thériault. 

Ses troupiers sont parvenus à tenir en échec le trio de l’heure d’Olivier Pouliot, Christophe Chiasson et Samuel Johnson qui avait fait des ravages lors des quatre matchs précédents. «Je pense qu’on les a limités à deux chances de marquer pendant le match et Blackburn nous a gardé dans le match à ce moment. On s’est bien comportés défensivement. Avec la rondelle, ça été un peu plus difficile, si on peut dire. On n’a pas fait les détails de se lever la tête pour prendre l’information en sortie de zone. Ç’a causé des revirements et on restait dans notre zone», d’analyser Steve Thériault. 

Derniers au classement général, les Louperivois se battent présentement pour leur survie, eux qui accusent six points de retard sur la 14e position. «On savait qu’ils allaient sortir un gros match à la maison. Les gars ont su tenir le fort en fin de match pour préserver l’avance», de confier l’entraîneur, soulignant   la bonne gestion des siens en troisième période après le long voyage en autobus en fin de journée. 

Les deux mêmes équipes ont de nouveau rendez-vous dimanche au même endroit. 

Élites

Shaun Mahoney fait mal aux Élites

À leur dernier match à la maison en saison régulière, les Élites midget AAA auraient certainement mérité un meilleur sort face au Blizzard du Séminaire Saint-François, qui les devance au classement. Malheureusement, la troupe de Steve Thériault s’est inclinée 4-3 en prolongation, grâce au troisième but de la rencontre de Shaun Mahoney.

Encore une fois, les Élites ont été les premiers à s’inscrire au pointage sur un tir d’Anthony Munroe-Boucher. Toutefois, un doublé de Mahoney a permis aux visiteurs de prendre les devants 2-1. Les Élites ont réussi à créer l’égalité avec trois minutes à faire, Félix Gauthier déjouant le cerbère Jean-Tommy Auger.

Sports

Midget AAA: 37 en 38 pour les Chevaliers

Même s’ils ont subi leur premier revers de la saison la semaine dernière, les Chevaliers de Lévis continuent de rouler à fond de train dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Ils ont remporté leur 37e match à leur 38e sortie samedi après-midi au Foyer des Loisirs, 7-1 sur les Élites de Jonquière, pour s’approcher du record du plus grand nombre de victoires en une saison.

Le record de 38 gains en saison régulière a été établi par les Gaulois du Collège Antoine-Girouard de Saint-Hyacinthe en 2007-2008, mais en 45 parties, trois de plus que présentement. Les Lévisiens auront l’occasion d’égaler cette marque à leur 40e rencontre vendredi prochain au Lac-Saint-Louis. Ils détiennent déjà le record du plus grand nombre de victoires consécutives avec 34, nombre qui grimpe à 38 en ajoutant les matchs du Challenge midget AAA qu’ils ont remporté à la mi-décembre à La Baie. Ils ont été freinés par les Cantonniers de Magog, deuxièmes au classement, mais ont depuis remporté leurs trois rencontres. «On savait qu’éventuellement on allait en perdre une. On ne savait juste pas quand. On aimait mieux que ce soit en saison qu’en séries pour la première de l’année. Les joueurs ont rebondi moins de 24 heures après contre la troisième meilleure équipe de la ligue (Intrépide de Gatineau). On a beaucoup de caractère et on est très contents de ce qu’on voit en ce moment à l’approche des séries», de mentionner l’entraîneur-chef des Chevaliers, Mathieu Turcotte, avouant ne pas avoir discuté du record de victoires avec ses troupiers. 

 «Ce n’est vraiment pas quelque chose qu’on regarde. Tant qu’à nous, on a les records les plus importants en ce moment et on se concentre vraiment sur les séries», d'indiquer l’ancien adjoint des Saguenéens lors de la saison 2013-2014. 

Hockey

Les Élites partagent les honneurs

Les Élites de Jonquière n’ont pas été en mesure de répéter leur exploit de la veille, dimanche, de sorte qu’ils se sont inclinés 4-1 face au Phénix du Collège Esther-Blondin.

Samedi, les protégés de l’entraîneur Steve Thériault tiraient de l’arrière 4-1 à mi-chemin de la rencontre lorsqu’ils ont réussi une remontée victorieuse dans un gain de 5-4 contre les Vikings de Saint-Eustache.

Sports

Remontée victorieuse des Élites

Les Élites de Jonquière ont comblé un retard de trois buts à Saint-Eustache samedi pour finalement s’imposer 5-4 face aux Vikings.

Ces derniers ont débuté la rencontre en force, marquant deux fois dès les premières minutes. Mikisiw Awashish a inscrit les siens au pointage à mi-chemin en première, mais les Vikings ont de nouveau frappé deux fois en début de deuxième. Samuel Chabot en a profité pour compléter son tour du chapeau. Après le quatrième des locaux, Thomas Boucher a cédé sa place devant le filet des Jonquiérois au profit de William Blackburn qui a été parfait par la suite, repoussant 13 tirs. 

«On était mous et on perdait nos batailles le long des rampes. On manquait aussi de concentration dans notre structure, surtout dans notre zone. On les laissait circuler librement. Plus le match avançait, mieux ça allait», de relater Steve Thériault qui a noté une meilleure exécution et plus de présence au filet par la suite, ce qui a d’ailleurs mené au but égalisateur et celui de la victoire.

«Un bon gardien comme Nikolas Hurtubise, il faut lui rendre la vie difficile et on l’a fait en troisième», a-t-il souligné. 

Les Élites sont revenus tranquillement, mais sûrement, marquant trois fois avec l’avantage d’un homme dans un match pimenté de 15 supériorités  numériques. Avec moins de quatre minutes à faire en temps réglementaire, Justin Roy a créé l’égalité puis Mathis Jobin a finalement couronné la remontée quand il a redirigé le tir de la pointe de Vincent Belley avec 48 secondes au cadran. 

«Des fois, avec certaines équipes, il n’y a rien à faire. Ça commence mal et ça finit mal. Là, ce dont je suis content, c’est qu’à ce temps-ci de l’année, même si on a connu une mauvaise première période, on a su rebondir, être meilleurs dans nos phases de jeu et nos décisions. On avait plus de cohésion et on jouait plus en unités de cinq. On a été capables d’ouvrir la machine en cours de match et ça, c’est bon signe», d’exprimer Steve Thériault.

Les Élites termineront ce périple dans la région de Montréal dimanche avec une visite au Phénix du Collège Esther-Blondin.