Maxime Desruisseaux était très content du match joué par ses jeunes joueurs.

L'indiscipline coule les Élites

Les Élites de Jonquière étaient de retour après une longue pause pour le temps des fêtes, mais l’indiscipline est venue entacher une bonne prestation. Les hommes de Maxime Desruisseaux ont baissé pavillon devant le Rousseau-Royal de Laval-Montréal au compte de 4 à 2 à l’Aréna Fleury de Montréal.

Jonquière (16-11-3) a cumulé un total de 29 minutes de pénalités au cours de la rencontre, contre seulement huit pour Laval-Montréal (20-11). Malgré de nombreuses minutes à court d’un homme, les Élites ont eu le dessus 27 à 25 au chapitre des tirs au but.

L’entraîneur-chef des Élites, Maxime Desruisseaux était très content du match joué par ses jeunes joueurs. « Les cinq premières minutes n’ont pas été faciles. On s’y attendait un peu après une longue pause, mais rapidement, l’énergie et le rythme sont revenus. Je suis content de la façon que l’on a joué. Ce match-là aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. »

Le pilote de Jonquière est revenu sur l’indiscipline de sa troupe. « On a eu beaucoup trop de pénalité. Heureusement, les gars ont bien répondu, mais c’est surement le seul point négatif que j’ai à dire sur notre rencontre. Avec un classement aussi serré et des équipes très compétitives, il va falloir être beaucoup plus discipliné dans nos prochains matchs », a exprimé Maxime Desruisseaux après l'affrontement.

Après cinq premières minutes plus difficiles, les Élites ont repris du poil de la bête. Leurs tentatives ont cependant été contrées par le gardien Nicolas Ruccia. Ce sont les locaux qui ont marqué le premier but. Salvatore Bucaro a déjoué Thomas Boucher peu avant la 15e minute de jeu.

La réplique ne s’est pas fait attendre. François Breton a enfilé son 9e filet de la campagne en fin de période, alors que les Élites évoluaient avec un homme en plus, pour ramener les deux équipes à la case départ.

Le but tardif a donné des ailes aux visiteurs pour le début de la deuxième période. Après seulement 94 secondes, Philippe Goulet a lancé son équipe devant avec son 6e de la saison. Guillaume Dufour obtenait sa deuxième mention d’aide du match sur la séquence. Davide Patella a refroidi les ardeurs des Jonquiérois en nivelant la marque trois minutes plus tard. La marque est restée ainsi jusqu’au deuxième entracte.

Alors que les Élites étaient déjà à court d’un joueur, Francois-Xavier Bédard a écopé d’une pénalité après seulement six secondes pour offrir un cinq contre trois. Michael Mastrodomenico n’a eu besoin que de 31 secondes pour battre Boucher et faire 3 à 2. Isaac Dufort a complété dans un filet désert.

Les Élites pourront rapidement se reprendre alors qu’ils seront en action pour une deuxième fois en autant de jours dimanche. Les troupes de Maxime Desruisseaus seront à Lachenaie pour y affronter le Phénix du Collège Esther-Blondin (8-21-1) à 13 h 30. Après cette rencontre, il restera 11 parties à la saison des Élites.