Les Élites signent un deuxième jeu blanc

Les Élites de Jonquière ont retenu les leçons de la veille et ont signé un deuxième jeu blanc de 3-0 aux dépens des Gaulois d'Antoine-Girouard, vendredi, dans le cadre du Challenge CCM midget AAA en cours à Gatineau.
En plus de mettre fin à une séquence de 15 défaites consécutives, la troupe de Steve Thériault a assuré sa place en ronde éliminatoire, en plus de donner congé aux champions en titre du tournoi.
Samedi, ils affronteront donc les Vikings de Saint-Eustache et Alexis Lafrenière, un des plus beaux espoirs au prochain repêchage de la LHJMQ. Même si les Vikings ont été parfaits en ronde préliminaire, le pilote des Élites estime que ses protégés seront en mesure de rivaliser s'ils jouent aussi bien que leur match de vendredi. 
De fait, les Élites ont connu une deuxième période fructueuse, notamment en avantage numérique. Olivier Charest a ouvert la marque avec à peine 1mn28 d'écoulée sur un jeu de puissance. Mathieu Boulianne, qui connaît un excellent tournoi, a doublé l'avance des Jonquiérois cinq minutes plus tard, lui aussi en supériorité numérique. Et 33 secondes plus tard, Brendan Saint-Louis confortait l'avance avec un troisième filet. 
Douce revanche
Pour couronner cette excellente journée, le gardien Jonathan Cournoyer était en feu, lui qui a largement mérité l'étoile du match. Il a repoussé 33 tirs, dont 16 seulement en troisième période. Pour le cerbère, la victoire avait une saveur toute particulière, puisque le Sorelois avait été retranché par Antoine-Girouard en présaison. Les Élites avaient fait son acquisition lors du repêchage d'équilibre. 
« Notre gardien a bien fait ça. Jonathan avait été retranché du territoire d'Antoine-Girouard. C'est un gros match de sa part qui avait en plus une double signification, a indiqué l'entraîneur-chef Steve Thériault. Sur le banc, les gars voulaient aussi la victoire pour lui. Ils voyaient qu'il était dans la ''game'' et ça leur a donné des jambes. »
Le pilote des Jonquiérois a aussi louangé le trio composé de Marc-Antoine Gagné, de Carl-Olivier Dignard et de Mathieu Boulianne. « Ils se comportent comme une première ligne midget AAA. Ils étaient opposés à la meilleure ligne adverse et ils ont su la réduire au silence. » La défensive a aussi eu droit à ses loges. « La défensive a été hermétique, les défenseurs sont restés concentrés et ils ont travaillé fort. Ils ont bloqué des tirs quand ç'a été le temps. Tous les joueurs se sont sacrifiés. » Idem pour les unités spéciales. « On est allé chercher de bons moments en avantage numérique et on n'a accordé aucun but en désavantage numérique », souligne Steve Thériault.
« Nous avons tiré des leçons du match de jeudi et aujourd'hui (vendredi) nous avons eu 20 joueurs qui se sont surpassés. C'est comme ça qu'on réussit à avoir de tels résultats », a commenté le pilote des Élites. La victoire est d'autant plus agréable qu'elle compte pour la saison régulière. La dernière victoire des Élites remontait au 8 octobre.