Les Élites rossés à Lévis

À leur seul match au programme en fin de semaine dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Élites de Jonquière avaient rendez-vous avec les Chevaliers de Lévis pour une troisième fois cette saison, mais ils ont oublié de se présenter... avec pour résultat qu’ils se sont fait malmener 6-1 à l’aréna de Lévis.

La rencontre n’a pas trop mal commencé, et malgré une domination des Lévisiens 16-7 en terme de tirs au but, aucune des deux formations n’est parvenue à s’inscrire au pointage en première. La deuxième a été plus animée, mais ça s’est gâché pour les Jonquiérois.

Les Chevaliers ont fait mouche aux dépens du cerbère Thomas Boucher moins de deux minutes après le début de la médiane. Moins d’une minute plus tard, les Élites ont profité d’un jeu de puissance pour créer l’égalité sur un tir de Mathieu Lavoie avec l’aide de Félix Gagnon et Simon Sénéchal. Mais les Chevaliers ont eu le meilleur dans les cinq dernières minutes avec deux buts en trois minutes pour conforter leur avance à 3-1.

Les Chevaliers ont poursuivi sur leur lancée dès le début de la troisième avec deux autres buts en 90 secondes (dont le second en avantage numérique), alors que le cadran n’avait même pas franchi les deux minutes de jeu. Le gardien Thomas Boucher, qui a fait face à 31 tirs, a été retiré pour laisser sa place à Marek Jean du midget Espoir pour terminer la rencontre. Lévis a enfoncé un dernier clou avec moins de dix minutes à faire à la rencontre pour signer un troisième gain en autant d’affrontements contre Jonquière en saison régulière.

«La tête en congé»

Entraîneur-chef pour l’occasion, Arnaud Dubé n’a pas cherché d’excuses.

«On a eu beaucoup de difficultés à aller chercher du momentum dans ce match. Ils nous ont dominés au niveau du temps de possession au complet. Ils ont eu de longues présences dans notre zone et on a eu de la misère à couper le temps de possession à nos adversaires.»

«Grosso modo, comme équipe, on ne s’est pas présenté du tout. Ç’a été une très mauvaise performance. On s’est fait prendre au piège d’avoir la tête au congé déjà. On n’était pas prêt à joueur et on a eu le résultat qu’on méritait», a-t-il résumé.